Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Chirurgie esthétique: l'Afrique du Sud cède à la folie du bistouri

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mardi 11 Février 2014 à 06:31 | Lu 614 fois

Jadis réservée aux blancs, la chirurgie esthétique se démocratise et presque tout le monde s'y met.



Les Sud-Africains sont de plus en plus nombreux à sauter le pas. D’après le site CNBC Africa le pays a enregistré une augmentation de plus de 780% d’opérations. Et contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que des femmes qui veulent changer d’apparence. Les hommes et les jeunes s’y mettent aussi.

En Afrique du Sud, il y a encore quelques années, la chirurgie esthétique était réservée aux femmes blanches, aujourd’hui ce n’est plus le cas. Les temps ont changé et tout le monde se laisse tenter par de petites améliorations.

«La tendance est en train de changer et je vois qu'il y a plus d’hommes et des femmes noirs de classe moyenne, ce qui n'était certainement pas le cas il y a dix ans», rapporte le Dr Willem Erasmus.

Si la clientèle à changer, les procédures et demandes ont, elles aussi, évolué. Par exemple, les femmes noires ont tendance à demander des augmentations de parties telles que les fesses, des réductions mammaires et des réductions de lèvres pour leur donner une meilleure apparence, alors que les femmes blanches elles optent pour liposuccion ou des rhinoplasties.

«Les différences que vous voyez entre les femmes blanches et les femmes noires sont des choses comme l'augmentation des fesses. Les femmes noires préfèrent les looks complets, ce que je trouve fantastique. Il existe des différences culturelles et ethniques que nous devons prendre en compte», rappelle le chirurgien sud-africain.

L’Afrique du Sud compte aujourd’hui une centaine de chirurgiens de classe mondiale. Le pays s’est peu à peu transformé en l’une des destinations phares du tourisme médicale. Grâce à des prix défiants toute concurrence, leurs cliniques accueillent non seulement des sud-africains, mais aussi des Européens, rapporte le site Patient Sans Frontières.

Lu sur CNBC Africa et Patients Sans Frontières

Mardi 11 Février 2014
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 614 fois




1.Posté par espoir le 12/02/2014 08:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On note clairement que l'émergence d'une classe moyenne avec des moyens dans un pays entraine souvent le développement de pratiques de santé auparavant réservées aux plus riches ou aux étrangers. C'est le cas de l'Afrique du Sud, c'est aussi le cas de la Tunisie où les demandes d'interventions faites par les nationaux se multiplient.

2.Posté par Laurent le 22/11/2014 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Afrique est certainement le continent qui a été épargné par la chirurgie esthétique. Il n'y a rien de mal à se faire belle. Néanmoins, je trouve que c'est un peu détruire l'humanité que d'étendre la chirurgie dans le monde entier. L'humanité est très diversifiée et c'est ce qui fait sa grande valeur. Au risque de devenir comme la Corée du Sud, je pense que les gens devront bien réfléchir avant de se faire opérer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Août 2017 - 07:11 Zuma échappe à la démission forcée

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique










Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...



Incroyable !