News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Chef de la sécurité civile d'Ali Bongo , mis hors jeu.

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Samedi 22 Janvier 2011 à 23:13 | Lu 1460 fois



Diable, quel sort s’abat sur le très célèbre Patrick Opiagna? De sources dignes de foi, le "Guillaume Soro du Gabon ‘’ selon feu Omar Bongo Ondimba, est rentré dans la liste noire des personna non gratta du palais présidentiel. La maitresse des lieux, Sylvia Bongo, ne veut plus rien entendre à son sujet, après une grossière erreur, de ce dernier pourtant de réputation inculte, des notions de sécurité de personnalités. Opianga ayant en charge la sécurité civile d'Ali Bongo, un frère et ami de longue date.

Ancien gérant d’une société de jardinage, pour la beauté linguistique, mais en fait de ‘’houatches’’, selon le jargon gabonais, pour faire allusion à des vigiles aux bras cassés. Patrick Opianga, converti en président de club de foot ball, est en fait est homme d’affaire en chute libre après un récent séjour en prison, pour avoir osé braver les exigences sécuritaires du protocole d’Etat.

L’homme, fort d’un toupet hors pair, c’était permis d’organiser du temps de Bongo-père, un sit in en zone interdite de regroupement, précisément devant le palais présidentiel à Libreville, fort de ses homes en armes, des vigiles supposés, pour exprimer un mécontentement à Omar Bongo Ondimba.

Acte assimilable à une révolte armée, qui avait été sévèrement sanctionné, par plusieurs années de tôle, ‘’ce type veut se prendre pour le Guillaume Soro du Gabon’’ déplorait notamment feu Omar Bongo Ondimba. Bref, c’était pour l’histoire.

Aujourd’hui, le frère cadet de César Opianga, est formellement interdit d'entrer à la présidence de la république, une instruction de la dame de fer, Sylvia Bongo, qui a pesté contre Opianga, pour avoir osé organiser de son propre chef, une promenade à Paris des enfants du chef, sans la moindre autorisation. Cela mérite le châtiment, estime la première dame, qui a donc mis le "pauvre Opinaga" au banc de touche.

L’infortuné bénéfice tout de même de la clémence de son frère et ami de longue date, Ali Bongo Ondimba, qu’il n’a jamais officiellement lâché, en dépit de la sentence que lui avait fait subir Bongo-père, avec le lot d’humiliations de tout genre auquel il était astreint durant son séjour en prison.

Une déshumanité permettez nous le vocable, compilée avec illustrations photos, dans un livre signé de Patrick Opinaga, qui retrace la damnation du prisonnier politique qu’il était.

Interdit de séjour à la présidence de la république, Opianga se contente désormais de rencontrer Ai Bongo lors des traditionnelles séances de foot ball, organisées en famille et le plus souvent en week end. Le régime prendra sans nul doute sa fin après la baissée de fièvre de dame Sylvia.

Qui intercédera auprès de mère Sylvia pour le triste Patrick Opianga ?

Malalamalem,correspondant de Koaci.com à Libreville



Samedi 22 Janvier 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1460 fois




1.Posté par DIAZ le 23/01/2011 00:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ton article est bête comme toi même sale chien et c est pas opinaga mais OPIANGAH PAUVRE RAT TA FRANCHEMENT RIEN A DIRE RIGOLO

2.Posté par Liberté 2011 le 23/01/2011 02:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Diaz ,cherche une fonction , il devient de plus en plus virulent , il faut l'envoyer a MELEN

3.Posté par obame Ango le 23/01/2011 07:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais vraiment c'est pas possible,ce site est un dépôt d'ordures il me semble.Cet article truffé de fautes a été produit par le site koaci.com,alors vous au lieu de rectifier les erreurs quand vous copier chez les autres,vous reporter exactement les même conneries,cela justifie simplement a quel point vous incarné la bêtise chosifier caractérisant votre paraisse a informer les gabonais.Que c'est triste!

4.Posté par JO le 23/01/2011 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
HAHA HA GABON YA QUOI LA INFO IL N'EST PAS IMPORTANT MEME SI IL RESTE AU PALAIS UN ALOMAN RESTE UN ALOMAN.

5.Posté par Ngone le 23/01/2011 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du pur kongossa gabonais ! Dommage, en comparaison des faits concrèts qui se réalisent sous d'autres cieux. Le gabonais se mérite réellement, il mérite bien la situation dans laquelle il se trouve. De gros parleurs devant l'éternel. A défaut de mieux, on se contente de kongossa. Dites-moi, en quoi cette info fait avancer le Gabon ?

6.Posté par Aménophis le 23/01/2011 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Diaz souffre sérieusement d' une maladie de type "alibenhéroïne". Je comprends son problème. Il ne fait pas exprès.Il mérite d' être pardonner.

7.Posté par Aménophis le 23/01/2011 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il mérite d' être pardonné car il est savamment cabotin.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...