News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Chaque année, ce 17 août, le régime se livre à un exercice d'auto-satisfaction mimant l'unité nationale qu'il ne représente pas.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 17 Août 2013 à 23:31 | Lu 652 fois



Chaque année, ce 17 août, le régime se livre à un exercice d'auto-satisfaction mimant l'unité nationale qu'il ne représente pas.
L'Indépendance a été dans l'histoire un moment de fierté pour les populations africaines,mais très rapidement celles-ci ont dû déchanter. En effet, l'intervention de la France et de Jacques Foccard, installant au pouvoir des hommes liges , ont jeté un doute sur la réalité de « l'indépendance ». Ce doute s'est transformé en certitude jusqu'à aujourd'hui.

Le Gabon a connu en 1964 de vrais patriotes qui ont renversé le président Léon Mba pour tenter à cette période d'instaurer la démocratie. Ces patriotes militaires et civils ont marqué l'histoire du pays. IIs ont disparu de l'histoire officielle du Gabon en même temps qu'ils ont été emprisonnés ou éliminés sur intervention de l'armée française. La Françafrique née avec les Indépendances connaissait au Gabon la preuve matérielle de son existence que nous connaissons jusqu'à aujourd'hui.

Peut-on imaginer un pays dans lequel le poste de secrétaire général de la Présidence de la République gabonaise est occupé par un Français ? C'est le cas du Gabon aujourd'hui. Pour autant, il est fort peu probable qu'un (e) Gabonais (e) puisse occuper un tel poste à l'Elysée . Indépendance ?

Cest donc à la mémoire de ces premiers combattants de la démocratie que le Mouvement civique du Gabon dédie ce 17 août.

A partir de 1967, Léon Mba ayant été écarté du pouvoir peu avant sa mort – dont certains disent qu'elle fut précipitée -, Albert Bernard Bongo a dès lors été installé par les Français, ouvrant la période d'une dictature corrompue, qui s'est prolongée jusqu'à aujourd'hui.

Les différentes mobilisations populaires contre le régime (1981, 1990, 1993, 2009) ont à chaque fois été réprimées dans la violence et dans le sang. Le multipartisme obtenu par les populations en 1990 a été remis en cause progressivement en vue de son abolition.

La richesse du pays a été dilapidée par l'enrichissement du clan qui occupe le pouvoir depuis plus d'une quarantaine d'années. Les structures élémentaires de vie sociale en matière de santé ou d'éducation sont défaillantes. Le Gabon est dans un état de sous-développement 50 ans après les indépendances et presque autant d'années sous le joug du clan Bongo

Le coup d'Etat électoral d'août-septembre 2009 est la poursuite des méthodes des années 60. La France a avalisé la fraude à travers des émissaires officieux. Mme Rogombe, présidente par intérim après la mort d'Omar Bongo, et Mme Mbourantsuo, présidente du conseil constitutionnel, ont été convoquées à l'Elysée peu après l'élection afin d'obtenir que M. Bongo soit proclamé vainqueur des élections qu'il avait largement perdues.

Ce 17 août 2013 serait passé inaperçu au Gabon si la gauche en France n'était pas au pouvoir depuis un peu plus d'une année. Elle continue à susciter un espoir et une attente de la part du peuple gabonais.

Elle a démontré au Mali qu'une élection présidentielle pouvait avoir lieu dans des conditions normales, à deux tours. Les multiples candidats ont joué le jeu de la démocratie dans ce pays, et se sont maintenus ou ralliés auprès des mieux placés au second tour. Rappelons nous que l'élection présidentielle a été à un seul tour au Gabon.

Les seules élections à venir en 2013 sont locales. Depuis 2009, le régime a empêché toute évolution sur la sincérité des scrutins de façon à continuer d' organiser sans contraintes la fraude massive, à tel point, que même les élections locales, dont l'intérêt est déjà limité compte tenue de la faible décentralisation des collectivités locales, sont compromises.

Le Conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon appelle à la non participation aux élections locales. Face aux blocages du régime, les conditions ne sont pas remplies pour un exercice apaisé dans leur déroulement Tant que le régime ne sera pas contraint, il paraît clair que la situation ne pourra se débloquer.

Le 17 août sera une véritable fête de l'Indépendance lorsque la démocratie sera installée dans notre pays.

Vive l'Indépendance, et vive la République libre du Gabon !

Mengue M’Eyaà
Présidente du Conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon
http://mouvementciviquduganon2009.unblog.fr

Samedi 17 Août 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 652 fois




1.Posté par King le 18/08/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout çà c'est zéro! ces mecs aiment seulement la violence!
tant que Mbourantsuo et autres membres du clan ne sont pas sérieusement inquiétés de leur vie et biens, ils ne cesseront jamais de piller le pays, d'assassiner, de truquer les élections à leur profit pour conserver le pouvoir!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...