Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cemac: La Guinée Equatoriale ferme sa frontière avec le Cameroun et le Gabon

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mercredi 8 Janvier 2014 à 09:28 | Lu 2448 fois



Libreville le 7 janvier 2013 - Aucune explication n’a été donnée par les autorités Guinéennes à leurs homologues du Cameroun et du Gabon. Le pays de Théodoro Obiang Nguema Basogo, la Guinée Equatoriale a mis fin à la libre circulation avec ses voisins depuis le 1er Janvier 2014, date à laquelle celle ci devait plutôt entrer en vigueur dans les pays de la zone Cemac.

La Guinée Equatoriale avait annoncé au terme d’un conseil des ministres à «caractère extraordinaire» à Malabo le 08 novembre 2013 son refus d’appliquer la libre-circulation des personnes et des biens en Afrique centrale dès le 1er janvier 2014.

Les Camerounais qui étaient allés en Guinée Equatoriale pour passer les fêtes de fin d’année avec leurs connaissances ont été surpris de constater que les entrées à Campo comme Kouessi ont été fermé par la police guinéenne. Au niveau de ces villes frontalières au notre les commerçants camerounais ont dû passer la nuit à la belle étoile en attendant que les frontières leurs soient ouvertes. Pour ceux d’entre eux qui avaient des produits périssables ils n’ont eu que leurs yeux pour pleurer à cause des pertes subies. Les élèves en congé à Malabo n'ont pas été épargné et ils peuvent être sûrs qu’ils ne seront pas dans leurs salles de classe ce 06 Janvier 2014 date de la rentrée scolaire pour le deuxième trimestre.

Les années d'intenses et laborieuses négociations pour parvenir à cet accord de libre circulation tombent ainsi à l’eau. La Guinée Equatoriale devenue il y a quelques années l’un des premiers producteurs de pétrole du continent craint en effet d’être envahie par des vagues de migrants venus de ses voisins dont le plus important est le Cameroun.

Mercredi 8 Janvier 2014
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 2448 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par NEM le 11/01/2014 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A @Post 18,
Il ne s'agit pas de son visage ridé, ni de la fin de sa vie; il est question de gérance d'Etat et de clairvoyance nationale dans le sens de la protection du pays et du bien-être de la population. Mr Obiang Nguema n'a pas dit refuser les étrangers dans son pays. Il prône pour une immigration dite "choisie" qui apporterait de la plus-value à l'amélioration du devenir social. Refusant une exode massive incontrôlée à travers l'ouverture des frontières, ce Président préserve son pays et sa population des soubresauts néfastes extérieurs, cela pour favoriser les libertés individuelles et nationales azimutes. Il y a des étrangers en Guinée Equatoriale; d'autres y rentrent encore actuellement dans le respect des procédures consulaires en matière de circulation. L'Etat équato-guinéen accepte de vous délivrer un visa d'entrée après avoir pris connaissance du but de votre visite. La porte n'est donc pas hermétiquement fermée aux étrangers; et c'est magnifique.

21.Posté par MBOUKOUéééééééééééééééééé le 10/01/2014 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES DIRIGEANTS GABONAIS AURONS L’EMBARRAS DU CHOIX PAR APPORT AUX ASSASSINS, LES ÉTRANGERS VIENDRONS PRATIQUER DE BASSES BESOGNES POUR CES MN , DG, ETC ET RETOURNERONS TRANQUILLEMENT SANS AUCUNE TRACE ET LE COMMANDITAIRE NE SERA
JAMAIS CONNU MM SI CES COMMANDITAIRES SONT INTOUCHABLES , MAIS AU MOINS LE FAITE DE SAVOIR QUI IL EST NOUS MET EN GARDE ET FAIT QUE NOUS SOYONS PLUS VIGILANTS ..EX : QUI PEU ENCORE AVOIR LE COURAGE DE MONTER DANS LA VOITURE DE ONA ONDO, IKAMBOUAYA NDEKA, ONOUVIET OU LE SÉNATEUR EKOMIER ET J'EN PASSE? IL FAUT ÊTRE SUICIDAIRE
ON NE REFUSE PAS LA LIBRE CIRCULATION, MAIS LE GABON N'EST PAS ENCORE MUR POUR RECEVOIR DES ÉTRANGERS EN MASSE ET SURTOUT QU'ON NE PRODUIT RIEN DE RIEN AU GABON . LES CAMEROUNAIS SERONS GAGNANTS CAR VIENDRONS VENDRE CHEZ NOUS ET VONT S'ENRICHIR CHEZ EUX.

20.Posté par MBOUKOUéééééééééééééééééé le 10/01/2014 20:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'AVANTAGE POUR LES SORCIERS DIRIGEANTS SERA :
- LES CRIMINELS VONT SE MULTIPLIER ET RETOURNERONS CHEZ EUX TRANQUILLEMENT SANS QU'ON NE SACHE LE NOM DU COMMANDITAIRE.
_ LES FEMMES VONT COUTER MOINS CHER PARCEQUE LES CAMER VIENDRONS FAIRE DE LA PROSTITUTION A MOINDRE COUT ET LE SIDA VA SE MULTIPLIER.
ETC,ETC.........................

19.Posté par MWane dimbu le 10/01/2014 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers amis je voudrais just savoir quel avantage a le Gabon dans cette connerie de libre circulation?? deja envahi qu attendez vous de plus? le Gabon a ete et est toujoiurs permeable accepte tous salauds qui y entrent de part et d autre en pirogue ou a pieds.
Moi je pense qu OBIANG NGUEMA A PARFAITEMENT RAISON.

18.Posté par LOLA le 09/01/2014 23:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il prenait la peine de s'assoir devant le mirroir, il constatera très vite que sa bouille a déjà traversé la frontière de la vie, seulement quelques kilometres le séparent de l'autre frontière. Alors si on pense que ça n'arrive qu'aux autres alors là ! qu'il savoure ses derniers jours tranquille en commençant à se demander s'il va se réincarner serpent, mille pattes, araignée, hiboux, termites ou tronc d'arbre.

17.Posté par Larévolte le 09/01/2014 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. ou Mme Ngoss, votre fameuse ouverture des frontières est donc trop vitale pour le peuple équato-guinéen hein? Si le pétrole ne coulait pas à flot là-bas, est-ce qu'il y aurait même ce débat? Ah le peuple équato-guinéen, sous-estimé et méprisé hier, aujourd'hui sollicité et considéré aujourd'hui, qui l'eut cru? Au fait M. ou Mme Ngoss, si la Guinée-Equatoriale s'obstine à fermer ses frontières au Gabon et au Cameroun, il y aura quoi au juste? Le peuple équato-guinéen va t-il disparaître de la surface de la terre? De quoi vit ce peuple depuis la nuit des temps? Faux débat!
En tout cas chapeau bas au président Obiang Nguéma! Tu es un homme, un vrai qui refuse de brader son pays

16.Posté par Ngone le 09/01/2014 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ ngoss : vous avez fini par saisir :

"Je sais ce que je dis et je le répète, la présence des expatriés est bénéfique pour le gabon. seulement les dirigeants ne contrôlent pas la sortie des capitaux".
Ne mettons donc pas la charrue avant les boeufs, n'est-ce pas ?
A ce jour les frontières entre nos pays ne sont pas fermées que je sâche. Prendre le temps de faire intelligement les choses sans céder aux pressions qui se foutent pas mal des populations locales.
L'éducation, la santé, la formation, les infrastructures, la lutte contre la corruption, le respect des droits humains...et si l'on commençait par là, on maîtriserait beaucoup plus facilement tout le reste. Il faut que les masses africaines comprennent de quoi il retourne pour leur avenir et non pas suivre au gré du vent comme des moutons à l'abattoir. L'instruction, la santé et un minimum de bien être pour les populations. Ce peu reste un défi en Afrique en 2014, alors il y a tant à faire. Unir les misères et la médicorité pour aller où ? Bien sûr les bons commerçants trouveront à vendre leurs bidules dans un marché de dupes où le cobaye sera toujours le même.

15.Posté par ngoss le 09/01/2014 20:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pricilia, je ne reste pas que dans les livres. j'adapte mes connaissances livresques à la réalité gabonaise. à celui qui dit que je ne vit pas au Gabon, c'est seulement ces 10 dernières années que les gabonais se sont lancés dans les petit métiers, c'est pourquoi tu crois les étranger changent juste notre manière de oir. n'est-ce pas aussi un apport? Les étrangers ne sont pas un mal en soi. retenez que les pays à faible densité démographique ont besoin d'eux.
Je tiens à vous signaler que le gabon n'avait jamais ouvert ses frontières aux étrangers. d-où les barrages institutionnels comme les cartes de séjour qui coûtent des centaines de mille à ces expatriés africains. l'autres chose qui a fait qu'ils soient nombreux, c'est la porosité de nos frontières.
quant à la libre circulation comme édictée par la cemac, je ne suis pas d'accord que le gabon l'ait accepté.
en revanche j'ai bien peur de la fermeté de mbasogo, car je le redis, son pays a besoin de main d'oeuvre pour la croissance, à moins qu'il ait l'intension de dépenser son argent comme les gabonais l'ont fait lors du boom pétrolier, sans vouloir bâtir une économie solide pour la guinée de demain. les pays occidentaux en manque de main d'oeuvre sont obligés de naturaliser les réfugiés de guerre
à bon entendeur....

14.Posté par MARI MADO LA DEESSE, L''''''''''''INCONTESTABLE, L''''''''''''''''''''''IMORTELLE A LA COUR CONSTITUTIONELLE EMERGENTE le 09/01/2014 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
normalement si ali odjuku ondimba était sage,il devait faire comme obiang nguema cad attendre et de bien étudie une fois de plus le dossier,pourquoi se presser c'est comme si il avait un plan derrière la tête ,on a assez d'étrangers en plus je pense quils ne nous apporte pas grand chose à mon humble avis ,faut les voir ces étrangers dans les westerns union les samedi, l'argent qu'ils transfert chez eu ,du jamais vu ,alors que dans des pays ou les choses réguler,on a pas droit d'envoyer plus d'une certaine somme,mais au Gabon c'est la cours du roi peto les étrangers qui se disent plus gabonais que nous.

13.Posté par ndjoka le 09/01/2014 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les insultes ne sont pas bonnes sur ce genre de discussion. Il faut reconnaitre le courage du président NGUEMA déjà d'avoir refusé la libre circulation dans la CEMAC courage qu'a souvent eu ALI BONGO sur certains sujets. c'est un fait est de refuser la circulation des personnes et des biens en janvier 2014 c'est un autre est de fermer complètement ses frontières. Toutes fois c'est peut être par prudence que le président équato guinéen l'a fait.

Mon cher ngoss c'est à croire que tu ne vit pas au GABON les gabonais font des petits boulots chauffeur taxi coiffeurs etc. les étrangers sont importants pour notre pays parce qu'ils apportent leur savoir faire leurs façon de voire les choses. mais il demeure que notre pays le GABON selon moi n'est pas encore prêt pour la libre circulation des biens et des personnes.

Rien qu'a voire ce qui se passe en RCA la libre circulation n'est pas encore opportune pour nous, le GABON a tjrs reçu les étrangers fut-il refugiés CONGO,NIGERIA ou aventuriers ils sont d'ailleurs très nombreux ici...mais il est mieux de recevoir des personnes tout en maitrisant les flux migratoires. Il est par exemple mieux de recevoir des refugiés de guerres dans les règles de l'art au lieu d'ouvrir bêtement les frontières pour que des personnes rentrent sans pouvoir contrôler ce avec quoi ils rentrent ou maitriser les personnes chez vous.

12.Posté par Priscilla le 09/01/2014 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comme d'hab le Pigeur parle beaucoup mais ne dit rien.
Quand à Ngoss, il a besoin de se rafraichir un peu les méninges car à force d'avoir le nez en permanence fourré dans ses livres, on fini par ne plus différencier le jour de la nuit, la théorie de la réalité.
Bravo à Obiang Nguéma, et honte à Odjukwu !

est-ce que j'ai mal parlé ? bon ok, je sors...

11.Posté par lepigeur le 09/01/2014 08:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le sujet est d'importance et engage nos vies. Il faut donc en débattre, la tête froide. Malheureusement vous passez le temps à vous injurier avec à la base des stéréotypes éculés. Suite à quoi, nous tournons en rond. Nous devons réfléchir sur les implications sur le pays et à long terme. Il y a parfois des décisions difficiles à prendre mais, il faut se faire violence en imaginant des mesures d'accompagnement. Si nous fermons totalement la porte, cela engendrerait d'autres problèmes et tout le monde connait la porosité des frontières. Une chose est certaine, l'autarcie ne nous avancera à rien. Alors élevons le débat et recherchons des solutions différentes mais toujours dans l'optique du regroupement.

10.Posté par ngoss le 09/01/2014 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ce qui se sont acharné sur moi ne maîtrise pas le circuit économique. surtout celui qui dit que les étrangers n'apportent rien à notre économie. sais-tu ce que l'état gagne quand tu achète des nike, quand tu te coiffe ou encore quand tu prends le taxi? les gabonais sont-ils ou étaient-ils en mesure de faire ces petits métiers qui rapportent fortement à l'Etat? répondez à ces questions et vous saurez l'apport des étrangers pour une population peu dense et complexée comme la nôtre.
le mal du gabon est de n'avoir pas contrôlé la sortie de ces capitaux à l'étranger à l'inverse de la côte d'ivoire.
pour celui qui a fait la remarque concernant le produit, je tient à lui dire d'abord que je me suis trompé, et je lui répète que les biens et les services sont des produits.
quand vous suivez mon commentaire, je dis bien que mbasogo a fait l'erreur de fermer "complètement" ses frontières. Je sais ce que je dis et je le répète, la présence des expatriés est bénéfique pour le gabon. seulement les dirigeants ne contrôlent pas la sortie des capitaux. Qu'est ce qui finance la cnamgs? répondez à cette question. j'exige des excuses pour ceux qui savent qu'ils ont mal fait d'insulter le petit économiste que je suis.

9.Posté par Ngone le 08/01/2014 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous êtes rigolos et vous faites dans la désinformation ou la manipulation de l'information.

"La Guinée Equatoriale avait annoncé au terme d’un conseil des ministres à «caractère extraordinaire» à Malabo le 08 novembre 2013 son refus d’appliquer la libre-circulation des personnes et des biens en Afrique centrale dès le 1er janvier 2014."

Ce qui veut dire que la GE n'a pas fermé ses frontières sans prévenir comme vous voulez le faire entendre. Si les citoyens camerounais et gabonais n'ont pas tenu compte de la date du 1er janvier 2014, tans pis pour eux. Le président Obiang est cohérent. La Guinée a expliqué ne pas être encore prête, les conditions n'étant pas réunies et elle a raison. On ne rentre pas dans la fosse aux lions sans avoir assuré ses arrières. L'Union Africaine n'est déjà pas autonome, la Cémac alors !!!

8.Posté par Giap Effayong le 08/01/2014 14:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur ngoss,pourriez-vous me donner la différence entre un bien et un produit? Dans votre commentaire vous parlez de libre circulation des biens et des produits,que voulez-vous dire? Quant à moi,je suis convaincu d'une chose, c'est que; votre commentaire est celui d'un niais ou d'un mongolien.Et ce n'est pas pour rien que les personnes atteintes de trisomie ont fait l'objet d'eugénisme sous le régime nazi.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !