News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Candidature unique du Front à la présidentielle 2016 : Jean Ping auditionné ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 15 Janvier 2016 à 06:53 | Lu 2342 fois

L’audition de Jean Ping, le 11 janvier dernier, en vue du choix du candidat unique du Front de l’opposition pour l’alternance à la prochaine présidentielle, suscite controverse et impression d’un vaudeville politique bien gabonais.



Présidée par Philibert Andzembé, vice-président du Front de l’opposition pour l’alternance, la commission mise en place pour l’audition des candidats à la candidature unique de l’opposition à la prochaine élection présidentielle, a auditionné Jean Ping, le lundi 11 janvier dernier, au siège de ce regroupement politique, au quartier Glass à Libreville, indiquent des sources concordantes soutenues par une note de presse parvenue à la rédaction de Gabonreview.

Le candidat unique du Front connu sous 48 heures

S’appuyant sur les dispositions de la charte du Front, seize des vingt-sept membres signataires dudit accord auraient «cuisiné» l’ancien président de la Commission de l’Union africaine (UA), cinq heures durant, poursuit la note sus citée, en vue d’appréhender les motivations de l’ancien ministre des Affaires étrangères à se lancer dans la course à la présidentielle, et ce qu’il entend réaliser au cas où il parvenait à truster les suffrages des Gabonais. Un «real big talking» pour Jean Ping Okoka qui, assailli de questions, a exposé ses ambitions pour le Gabon, développées dans un projet de société se résumant en la formule «Un Gabon à l’abri de la peur et de la pauvreté».

«Particulièrement combatif et déterminé, le fils d’Omboué est apparu au-dessus des critiques formulées sur sa personne par plusieurs membres du Front et de l’opposition», poursuit la note de presse, un tantinet laudatif, avant d’indiquer que selon le chronogramme établi, la campagne électorale en vue de la désignation du candidat à la candidature unique du Front à la présidentielle d’août prochain s’est achevée ce 15 janvier 2016 et que dans les vingt-quatre heures qui vont suivre, les Gabonais devraient être fixés quant au candidat unique du Front à la prochaine élection présidentielle.

Ce choix sera-t-il accepté par l’ensemble des membres du Front et du reste de l’opposition ? Difficile d’y croire si l’on s’en tient à ce qu’un bon nombre de membres du Front de l’opposition pour l’alternance refuse de s’accorder avec Jean Ping, le seul ayant déposé sa candidature. L’on note par exemple que Pierre-Claver Maganga Moussavou, leader du Parti social démocrate (PSD) qui fait cavalier seul, avait notamment déjà déclaré que «la candidature unique de l’opposition à la prochaine présidentielle était une vaste duperie».

Controverse et vaudeville

Joint au téléphone en vue de confirmer l’audition de l’unique personnalité politique ayant fait acte de candidature quant au choix de la figure de proue de l’opposition pour la prochaine présidentielle, un membre fondateur du Front ayant requis l’anonymat «pour éviter un procès en sorcellerie», a rappelé que, le 3 janvier dernier, le Pr Pierre-André Kombila Koumba, président en exercice du Front de l’opposition pour l’alternance, indiquait que «le chronogramme de l’élection du candidat unique du Front, publié par communiqué numéro 31215 du quotidien L’Union et signé du secrétaire exécutif, M.Fulbert Mayombo Mbendjagoye est un faux (…) Ce programme n’ayant jamais été adopté par la conférence des présidents du Front, tel que le prévoient les statuts et le règlement intérieur, il est, par conséquent, nul et de nul effet. Il en est de même du pseudo retrait de dossier de candidature effectué en catimini par un des membres du Front».

Quelle est donc la légitimité de la commission ayant auditionné Jean Ping ? Selon le membre du Front sus cité «le front est aujourd’hui composé de 27 membres alors qu’on n’était que 19 au départ. Les membres qui se sont rajoutés ont été recrutés sous l’instigation de Pierre Amoughé Mba. Ils soutiennent tous Jean Ping d’emblée et ce sont eux qui font tout le désordre que nous enregistrons aujourd’hui et avec eux quelques membres fondateurs dont Jean Eyéghé Ndong, Mayombo Mbendjangoye et Ntoutoume Ngoua. Le curieux recrutement de personnalités opéré par Amoughé Mba pour ramener les membres officiels à 27 n’avait pour but que de donner une majorité mécanique à la caravane de Jean Ping et perturber le fonctionnement du Front.»

Consensus et représentativité politique

Un autre membre du Front rappelle que le président Kombila Koumba a fait une déclaration, le 7 janvier dernier à la Chambre de commerce de Libreville, pour demander l’arrêt de cette agitation confuse et tout remettre sur les rails. À l’en croire, le président du Front et avec lui «le plus grand nombre de pères fondateurs du Front ne sont, bien sûr, pas d’accord avec cette manière de faire. Dans les statuts du Front il est question de consensus pour tout ce qui concerne les grandes décisions engageant l’avenir du collectif. Mais ce groupe-là, veut passer en force parce que lorsque Amoughé en a recruté les membres, il faisait des calculs de quorum ; il visait à ce qu’ils soient plus nombreux que les pères fondateurs du Front pour faire ce qu’ils font maintenant, avec des interprétations orientées des statuts.»

Ainsi au titre des personnalités prônant le respect des engagements pris le 19 juillet 2014 lors du lancement du Front au collège Ntchoreret, on compte, selon le listing dressé par un Ayatollah du Front, Pierre-André Kombila (président en exercice du Front), Albert Mba N’dong (porte-parole du Front), Luc Bengone Nsi, Didjob Divungui Di Ndinge, Jacques Adiahénot, Benoît Mouity Nzamba, Marcel Malolas, Zacharie Myboto, Casimir Oyé Mba, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, Paulette Missambo, Jean-Pierre Rougou et Mike Jocktane, bien que ce dernier ne soit pas membre fondateur de l’alliance ponctuelle qu’est le Front. Ainsi, parmi les membres fondateurs qui se sont prêtés à l’audition de Jean Ping pour la candidature unique de l’opposition, on compte Jean Eyéghé Ndong, Mayombo Mbendjangoye et Ntoutoume Ngoua.

De quel côté se trouve donc le quorum le plus représentatif ? Quelle valeur politique donner à l’audition du seul Jean Ping qui devrait indubitablement être incessamment déclaré, par ses auditeurs, candidat unique du Front de l’opposition pour l’alternance ? Chaud devant !

Vendredi 15 Janvier 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2342 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Nkembo le 17/01/2016 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Postes 22, 23 " alternance " Encore une déception, honnêtement je ne gagne rien en discutant avec toi. Tu es un enfant, un pauvre type apparemment éduqué par la rue.
Je te prends au mot: Dis moi, Amo avait quel aura international? avait-il travaillé à l'opep, l'onu ou l'ua? Non Monsieur "alternance " . Il(Amo) avait le charisme, la oigne, la personnalité. Il a fédérer l'opposition gabonaise, il a prouvé à l'opposition gabonaise que l'alternance est possible, un homme qui assumait.
Qu'est ce que Ping a apporté à l'opposition gabonaise de toi en moi? Si ce n'est la pdgiser.
Comme tu as su bien le dire, effectivement je suis un villageois, je suis né et ai grandi au village. Je suis un prolétaire qui a reussi à gagner sa vie. Pour t'apprendre à respecter les villageois que nous sommes je suis prêt à te faire visiter chez moi,
Que Ping, Ali ou Ndong Sima gagne les élections en 2016 ça ne changera pas ma vie.
Retiens le une fois pour toute. Par humilité, je prefère ne plus en parler.
Retiens également : le deal que Ping a signé avec Ndemezo, Eyeghé Ndong et consorts pourrait mettre en péril la cohabitation entre certaines communautés. Ping sait que ce sera difficile pour lui de le respecter.
Ping n'a aucun objectif pour le gabon mais seulement à se venger pour certains privilèges perdus . Je connais Ping mieux que toi, pauvre petit passionné éduqué par la rue.

25.Posté par ALTERNANCEGABON2016 le 16/01/2016 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@GABOA KOOL vous êtes hors - sujet, OBO prend le pouvoir en quelle année? En 1967. A quelle epoque? Apres la parodie d’indépendance!
Grace à qui? La France. Pour quoi est il resté si longtemps (42 ans )au pouvoir?
Parce qu'il servait les intérêts de la FRANCE.

De 1993 à nos jours, 23 années se sont écoulées depuis Mba des bois qui n’était pas qui
nous a deçu? Peuple toujours déçus 23 ans après????

Mais vous blaguez ou quoi????

Et d'ou vient l'expression populaire (on va encore faire comment)

Reconnaissez que les gabonais sont un peuple paresseux et peureux qui ne peut pas prendre ses responsabilités en justifiant la passivité par la trahison de hommes politique comme le père Mba.

VOUS avez l’opportunité de refaire l'histoire du GABON et chasser les BONGOS avec les moyens et l'aura international de JEAN PING qui est tout déterminé et dépense sans compter.

Pourquoi voulez un politicien des médias (radios et TV)???? Alors que JEAN PING en sillonnant le pays en voiture prends le vrai pouls de celui, la réalité du pays et mesure l'ampleur de la tache.

Entre voir, toucher et parler avec un candidat et l'ecouter et le regarder à la TV? Vous choisissez bizarrement la 2e voie.

Vous aimez les médias vous??? VOUS avez les goûts étranges GABOA KOOL.

Demander aux populations de VOUVOU, ou MATASSA qui ont vu et parlé avec PING de vive voie s'ils auraient préférés l'ecouter à la radios et le voir à la TV.

C'est à causse de créatures perdues comme beaucoup d'entre nous que OBO est resté 42 ans au pouvoir.

Meme OBO qui est resté longtemps n'a jamais pris la route. Il utilisait l'hélicoptère pour rendre visite aux populations. RESULTAT pas routes au GABON

Maintenant PING prend la route pour toucher lui meme du doigt les realités de l'hinterland, les gens comme vous @GABOA KOOL trouve que le voire à la TV et l'ecouter la radio serait mieuuuxxxxx......

BIZAARRRRE BBIIZAAARRE , ce peuple de GABOA

24.Posté par ALTERNANCEGABON2016 le 16/01/2016 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Nkembo, saviez vous que votre NDONG SIMA est un piètre gestionnaire ou BUSINESS MAN????
HEVEGAB, LE TRANSGABONAIS vous disent quelque chose???
Saviez vous que ses entreprises nationales ont mis la clé sous le paillasson quand NDONG SIMA était leur PDG?????
DONC VOUS VOULEZ VOUS faire tomber le GABON en faillite comme le GRECE par laGESTION SCABREUSE de vote BUSINESS MAN DE NDONG SIMA.


Le GABON a besoin d'un DIPLOMATE CHEVRONNE comme PING pour redorer son image ternie par la gestion douteuse des amateurs comme ALI (PR) et NDONG SIMA (PM).
Ce fut une association des amateurs qui ont mis le pays parterre.

ET JEAN PING est le seul qui peut le relever!!!!!

23.Posté par ALTERNANCEGABON2016 le 16/01/2016 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Nkembo, les gens comme vous ne reconnaissez le bien fondé d'avoir un homme doté d'une expérience à la présidence des institutions internationales aux commandes du pays.

PING est peut etre sans poigne ou peureux, mais une chose est sure c'est HOMME est un DIPLOMATE CHEVRONNE qui maîtrise les aléas de la diplomatie internationale, car nous ne voulons plus d'apprentis sorciers, des amateurs à la tete du GABON.

La DIPLOMATIE mondiale a un langue que JEAN PING maîtrise par expérience et non par expérimentation.

PING maitrise les réseaux d'influence dans le monde et pourra bien négocier les contrats au profit du GABON par comparaison à un NDONG SIMA qui ira en tâtonnant.

ON NE VEUT PLUS de quelqu'un qui tâtonne, mais un qui maîtrise la bonne gouvernance, la diplomatie, et les réseaux d'influence pour redonner au GABON sa place de choix en Afrique et dans le monde.

Nous avons perdu la présidence de la BEAC et de l'UA à cause d'un BRICOLEUR....

NOUS ne voulons plus d'un BRICOLEUR!

Présentez vous, même à 100 contre PING, il vous battra à plates coutures... Parce que nous occupons le terrain et avons les moyens de notre politique et les grands électeurs avec nous.

22.Posté par ALTERNANCEGABON2016 le 16/01/2016 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@nkembo, apprenez les bonnes manières et cessez de tutoyer les gens que vous connaissez pas.
ça la qualité de votre éducation et niveau de civilisation et instruction. PETIT VILLAGEOIS

PING est sans poigne, peureux et puis je ne sais quoi encore.... Et comment est il parvenu à réaliser ce qu'aucun n'a encore rien fait. Présider prestigieuses institutions comme OPEP, ONU et UA.

Je vous comprendre parfaitement, la bassesse de votre instruction vous empêche de respecter l’illustre fils du pays, plusieurs fois Haut-fonctionnaire international.

C'est la particularité des sorciers politiques de minimiser les gens et ne pas reconnaître la valeur intrinsèque d'un individu haut diplômé ayant réussi dans sans vie.

PING est peut être ce que vous soutenez mais il a réussi sa vie et c'est un grand quelqu'un alors que vous, vous êtes un ZERO , un RIEN.

Et vous n'allez pas rien atteindre dans la vie si vous n'avez pas l’humilité de traiter quelqu'un à sa juste valeur.

Vous n'est pas certes convaincu par cet grand homme, mais ne vous donnez le droit à prendre les libertés de le vilipender.

TON NDONG SIMA son aura s’arrête au GABON comme le votre s’arrête dans votre village. Mais PING a un aura international et a fais ses preuves au haut niveau de la diplomatie dans le monde entier.

DONC soutenir que PING ne sera pas élu résulte de la sorcellerie politique....car de tous les candidats ALI inclus.

PING est le plus présidentiable!!!!!

RETENEZ le, bande d'AIGRI, JALOUX et SORCIER POLITIQUE

21.Posté par Nkembo le 16/01/2016 01:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 12 " citoyen libre "

Je me rejoins de savoir que sais chanter l'hymne nationale(la concorde). Félicitations très cher
compatriote . Par la même occasion, je souhaiterais t'annoncer que je ne soutiens pas Ali
Mais je voudrais tout de même dire ceci: Lorsqu'on est mal organisé, on favorise la victoire du camp adverse même si vous trouvez qu'il n'y a rien en face. C'est pas un soutien à Ali mais plutôt une sensibilisation. Tu n'es pas obligé de me croire mais c'est ça la vérité de mon coeur. Je n'ai cessé d'appeler à la candidature de Ndong Sima mais je viens d'apprendre la période de mars - avril pourrait nous réserver des surprises avec d'autres candidatures.

20.Posté par Nkembo le 16/01/2016 01:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ alternance

Demande à Ping, pourquoi c'est maintenant qu'il reconnait les victoires de Mba Abessole et Mba Obame aux présidentielles ?

19.Posté par Nkembo le 16/01/2016 01:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ poste 15 " alternance " . Je doute fort que tu sois determiné. Ne te mens pas lorsqu'on est déterminé ça se sent. C'est pas ton cas. Tu n'es qu'un passionné et la passion te fait dire n'importe quoi. Si,dire une vérité c'est être un sorcier politique, ok je le suis. On se retrouvera ici. Mais retiens une chose, je ne suis pas fang. Je suis très loin d'être fang.
Tu peux faire valoir le cv de Ping mais retiens aussi qu'un peureux, un lâche ne peut être un bon chef. Et c'est là que se situe la différence entre Ndong Sima et lui(Ping).
L'alliance qu'il a conclue avec Eyeghé Ndong, Ndemezo, Essono Mengué et leurs proches fait de lui déjà un esclave avant même qu'il ne soit élu. Si tu ne le vois pas, les personnes avisées le savent y compris ses amis de l'opep, l'onu et l'ua.
Ping sait que ce sera difficile pour lui de respecter les clauses de leur deal mais n'oublies
pas RNO est un animal politique. ça tu le sais peut être pas mais ses amis de l'opep, l'onu,de l'ua le savent. Ping manque de poigne, de personnalité

18.Posté par gabao kool le 16/01/2016 00:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A votre attention : il faut plutôt lire (DANCE )

17.Posté par gabao kool le 15/01/2016 22:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A part le tourisme national qui devient le propre de Ping pour devancer les autres dans la course, où sont ses outils de travail et de performance ? Ping n'a ni radio ni une chaîne de télévision pour se donner une considération assez particulière à l'international et dans la sous region. Je ne dis pas qu'Oye Mba, Moukagni, Ndong Sima, etc en ont, mais ils jugent utile de fédérer les forces pour rendre les leviers du pouvoir de BOA moins percutants. L'alternance dont nous voulons ne pourrait se faire dans les voies simples. Le peuple gabonais n'est pas celui du Burkina, les Gabonais (es) sont devenus plus passifs qu'ils ne furent après qu'ils ont été déçus par Mba des Bois en 1993. Et le republicanisme des uns et des autres en fait largement défaut. Revenons sur Ping, quels sont les fondamentaux qui constituent sa force pour combattre un régime antidémocratique et tyrannique, doté de toutes les institutions y compris l'armée, qui date depuis près de 50 ans ? Je voudrais que l'on m'explique comment Omar Bongo Ondimda est parvenu à nous diriger pendant plus de 40 ans, sans répit et sans partage, lui qui n'était pourtant pas fonctionnaire international, si tant est pour cette mise la nécessité pour prendre le pouvoir. Pourquoi confondons-nous toujours les pomes aux oranges ? Le problème des élections au Gabon est systématique, le PDG- Bongo est un atelier quasi- incontournable aux coups-bas. Ping a peut-être le peuple derrière lui, mais celà ne peut garantir sa prise du pouvoir. La prise du pouvoir passe forcément par un recadrage des institutions et un renforcement de la construction. Dans un Etat voyou comme le notre, la prise du pouvoir passe par la désobéissance civile, là encore le peuple nous a montré de ses couleurs avec la dynamique unitaire, nous avons assisté aux divisions, même les enseignants expatriés ont formé leur blog qui faisait l'opposé de celui des nationaux . Le peuple Gabonais, dans son ensemble, est moins soudé et celà ne profite qu'au PDG-Bongo dans les fraudes électorales et autres parjures qui assassinent notre Gabao. Quant à l'occupation du terrain, dois- je vous rappeler que Mba des Bois (1993), feu président Pierre Memboudou (1998 et 2005), et feu président AMO ( 2009 ) n'ont reçu gain de cause qu'à titre posthume se disant de leur politique où vitalité physique ? Au vu de ce qui précède, il me semble que la demarche de Ping est une reprise de la cadence de la même danse. Il n'y a pas de particularité dans la détermination de Ping, peut-être il veut son nom à coté de celui de Mba des Bois, PMM et AMO.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...