News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CSCG : Lettre ouverte à Marc Ona

Le site de la Liberté - Gaboneco le Mardi 14 Mai 2013 à 11:34 | Lu 553 fois

Y aurait-il de l’eau dans le gaz au sein de la Coalition de la Société Civile Gabonaise ? Il semblerait que oui, au regard de la lettre ouverte qu’ont adressée le 10 mai dernier, certains membres de la CSCG à Marc Ona Essangui, coordonnateur de la coalition « Ca suffit comme ça ». Un courrier dont nous vous proposons l’intégralité.


SOURCE: GABONECO



CSCG : Lettre ouverte à Marc Ona
L’actualité brulante de l’heure concernant la disparition lors d’une mission de reconnaissance de l’ancien conservateur du parc national de Minkébé et de la Lopé, nouvellement affecté à l’Agence Nationale des Parcs Nationaux, nous amène à vous interpeller solennellement par la présente démarche que nous voulons franche, patriotique et éthique ; dans la mesure où d’autres faits aussi graves qui vous sont imputables rallongent la chaîne d’incartades de la part d’une certaine société civile dont vous êtes devenu le symbole.

En effet, cher homologue, ne craignez vous pas qu’à force de vouloir vous créer une image de « croque mitaine » des pouvoir publics ajouté à votre « dernier fait d’armes » ne vous joue des tours ? De plus, vous n’avez pas encore montré les moindres signes de réjouissance quant à la réapparition de votre beau frère, ni émis de félicitations à l’ANPN qui ne s’est pas laissé décourager par la vague d’affabulations que vous avez suscité, mais encore vous ne surprenez personne en vous gardant de présenter vos excuses à l’administration, votre sempiternel « marche pied » sur qui vous n’avez pas manqué de porter des accusations de rétention de l’information ; une légèreté en somme qui ne manque pas de soulever à nouveau les deux questions récurrentes dont notamment : Pourquoi les actes que vous posez ressemblent à s’y méprendre à ceux d’un quérulent processif ? ou pourquoi au contraire vos actes semblent ceux d’un opposant viscéral ? Quel but sincèrement poursuivez vous en cherchant mordicus à opposer des gabonais contre d’autres, ou en cherchant vainement à détruire la confiance de vos compatriotes vis à vis de l’administration que vous combattez sans relâche convaincu de détenir la science infuse, alors que personne ne sait tout, personne ne peut tout et que personne n’est sans limites ?

Tout leaders de la société civile qui se respecte ne doit pas verser dans l’amour propre, le parti pris ou la complaisance, mais au contraire doit privilégier les efforts pour pouvoir, pour savoir et pour se dépasser.

Or, tout compte fait, nous notons malheureusement que vous n’êtes pas à une contradiction près, tant vos errements devenus légion jettent le discrédit sur la société civile de notre pays dont les thématiques enregistrent un recul en passant de la spécialisation à la généralisation pour justifier une sorte de papauté dénuée de tout fondement...

Nous tenons à souligner à titre d’exemples que :

• Votre récente condamnation pénale suite à des propos inconsidérés tenus sur un plateau de télévision en faisant du « coq à l’âne » au lieu de vous en tenir aux raisons pour lesquelles vous l’avez-vous-même sollicité ;

• Votre appel aux populations de Mitzic à s’armer de haches pour se faire entendre au mépris de l’Etat de droit qui commande à tous les citoyens le respect à tous égard de l’ordre et des institutions établies ;

• Votre obstination forcenée à vouloir renverser les institutions de la Républiques par la tenue d’une utopique conférence nationale souveraine à laquelle ont renoncé en toute objectivité les partis politiques de l’opposition et certains de vos comparses de la coalition « ça suffit comme ça » en désaveu de vos ambitions aux relents génocidaires ;

• Lors des dernières législatives de 2011, prétendant agir à nouveau au nom de la société civile, vous avez trompé l’opposition politique et les partisans du changement en leur promettant un soutien inconditionnel de notre regroupement afin de les persuader d’adhérer au slogan « pas de biométrie pas de vote » dont l’objectif inavoué était finalement avec beaucoup de recul de provoquer des heurts ou à défaut aggraver une abstention favorable à un ras de marré de la majorité politique au pouvoir. C’est cette démarche qui à l’issu d’un scrutin normal a abouti à une majorité écrasante des députés du parti au pouvoir et ces alliés à l’assemblée nationale. Pour qui roulez- vous au juste monsieur ONA ?

Deux autres faits méritent d’être relevés relativement à ces législatives de 2011 dont notamment le fait que la Coalition ça suffit comme ca à délibérément menée une contre campagne aux partis politiques de l’opposition sur les sièges où ils avaient maintenus des candidatures ; mais pire vous avez été hostile au fait que des organisations de la société civile aient menées des missions d’observations en toute objectivité ;

• Comment comprendre que votre personne qui soit parvenue à se construire une notoriété grâce aux relations et aux contacts dans des pays étrangers se soit rendu complice ou instigateur de sa propre coalition (ça suffit comme ca) auteur des discours d’incitation à la haine et à la violence contre la communauté béninoise au Gabon ;

• Vous avez la propension outrancière de jeter à la vindicte populaire toutes les organisations de la société civile qui ne se reconnaissent pas en vous prétextant à leur encontre qu’ils sont favorables au système, les accusant même de percevoir indument des subsides de l’Etat pour entamer leurs crédibilités auprès de l’opinion et des partenaires au développement alors qu’en vérité c’est au contraire votre ONG qui bénéficie annuellement d’une importante subvention de l’Etat , outre les mirobolantes sommes que vous percevez depuis plusieurs années en tant que membre du groupe d’intérêt IETIE au Gabon;

• Nous notons avec amusement que vous vous êtes érigé depuis quelques années en professeur de vérités et vertus liées à la bonne gouvernance en adressant des leçons aux pouvoirs publics de notre pays et à bien d’autres organisations de la société civile y compris les nôtres qui s’efforcent pourtant de fonctionner dans les règles requises en la matière ; ce qui reste curieux est que vous vous montriez incapable d’assumer et de tenir ces normes dans des regroupements à la tête desquels vos pairs ont eu la confiance de vous placer.

C’est le cas de la coalition publiez ce que vous payez Gabon dont le mandat qui vous été imparti est largement dépassé, du fait que vous tardez inexplicablement à convoquer une assemblée générale statutaire relativement à laquelle votre inéligibilité est consommée préférant vous accaparer goulument ainsi les avantages liés au poste, comme c’est le cas de votre maintien au groupe d’intérêt et votre récente désignation au plan international où votre situation actuelle d’imposture semble méconnue pour avoir réussi ce tour de force.

Nous tenons à vous indiquer que nous resterons viligeant et déterminé dans la préservation des valeurs et des luttes de la société civile gabonaise tel que définit par les orientations de la conférence nationale de 1990 auxquels nous sommes tenus de nous conformer.

La société civile comme la société politique ou la société scientifique a besoin d’icônes pour servir de modèle. S’’il est évident pour l’ensemble de vos compatriotes que votre notoriété a dépassé les frontières avec le couronnement du prix GOLDMAN, il n’en demeure pas moins que l’importance que nous accordons à la crédibilité de la société civile gabonaise mis à rude épreuves depuis belles lurettes par vos nombreux agissements pernicieux revêt une plus haute importance à nos yeux.

De grâce renoncez au chemin de la vanité, de la médisance, des ragots et autres actes antipatriotiques ou narcissiques ?

Depuis que vous avez quitté le Rassemblement National des Bucherons(R.N.B) dont dérive l’actuel Rassemblement Pour le Gabon (R.P.G), nul n’est dupe que l’arène politique continue d’exercer sur vous une influence semblable à la lumière qui attire les insectes nocturnes.

Redevenez donc l’acteur de la société civile humble et lucide que nous avons connu autrefois ou rejoignez définitivement le R.P.G ce parti politique responsable dont le programme réaliste vise autre chose que le cout d’Etat, l’insurrection ou la conférence nationale.

Pour la Coalition de la Société Civile Gabonaise (CSCG)
Les ORGANISATIONS MEMBRES

Publié le 14-05-2013 Source : Gaboneco Auteur :

Mardi 14 Mai 2013
Gaboneco
Vu (s) 553 fois




1.Posté par Pala le 14/05/2013 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laissez Ona tranquille ! Vous ne trompez personne ! Pourquoi vous l'accusez de vouloir renverser les institutions de la républiques ? Quelles institutions ? Les institutions sont une chose mais si vous êtes du côté de ceux qui incarnent ces institutions, cela signifie que vous êtes cette frange de la société civile pro.... Allez publier votre torchon dans vos sites où vous serez les seuls à le lire et laissez ce site tranquille ! Si vous croyez que vous aller pouvoir discréditer Ona avec ça, c'est que vous êtes naïf.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...