News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

COMMUNIQUE DE PRESSE du MCDG, LA LUTTE CONTINUE

Le site de la Liberté - La Révolution LVDPG le Mercredi 14 Octobre 2009 à 08:56 | Lu 1660 fois



COMMUNIQUE DE PRESSE du MCDG, LA LUTTE CONTINUE
Le sit in organisé ce samedi 10 octobre 2009 à Rennes par le Mouvement pour la Citoyenneté et le Développement du Gabon (MCDG) a connu un franc succès au regard de la mobilisation qu’il a suscitée auprès de la diaspora gabonaise, de la communauté africaine et des habitants de la métropole rennaise.


Ce sit-in pacifique, commencé à 10h pour se terminer à 18h, a regroupé près d’une cinquantaine de gabonais tout au long de la journée. Ces gabonais se sont relayés tour à tour durant cette longue journée d’action pour « dénoncer » auprès des rennais et des rennaises, « les violations aux Droits de l’Homme et les atteintes aux Libertés Individuelles et Collectives durant le processus électoral au Gabon ».


Ces violations aux Droits de l’Homme au Gabon ont atteint leur paroxysme le jeudi 04 septembre 2009, après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle du 30 août 2009. Ainsi sur tout l’ensemble du territoire gabonais comme à l’étranger, la population s’est insurgée contre la désignation frauduleuse de Mr Ali BONGO, candidat du Parti Démocratique Gabonais et fils du défunt président, comme vainqueur de l’élection présidentiel. Ces manifestations qui furent violemment réprimées par l’armée gabonaise ont entraîné la mort de plus d’une cinquantaine de civils innocents. A Port-Gentil, un récent rapport diligenté par un éminent professeur en médecine fait état de nombreuses humiliations, tueries et barbaries génocidaires durant ces émeutes post électorales du 3 au 6 septembre dernier.


Pour montrer leur solidarité envers le peuple gabonais, les rennais qui se trouvaient place du Champs de Mars ce jour-là ont signé une pétition lancée par d’autres compatriotes gabonais basés à Paris dont l’intitulé était : « Dites non à la dictature naissante au Gabon ». C’est donc au total près de 700 signatures qui ont été récoltées. Celles-ci serviront à l’introduction auprès des parlementaires français d’une demande d’injonction ou d’information sur ce sujet au gouvernement. Plus globalement, cette pétition devrait permettre de demander des comptes au gouvernement français sur sa politique africaine, notamment au Gabon.


Le Mouvement pour la Citoyenneté et le développement du Gabon a souhaité apporter au peuple français des explications sur les évènements actuels au Gabon. Il a aussi voulu prévenir le peuple français du risque de conflit et de crise permanente au Gabon suite à ce coup d’Etat électoral. Coup d’Etat électoral doublé maintenant d’un Coup d’Etat Constitutionnel puisque, depuis ce lundi 12 octobre 2009, la Cour Constitutionnelle vient de valider définitivement cette imposture, en confirmant Mr Ali BONGO comme nouveau Président de la République Gabonaise.

Un ancien candidat à cette élection présidentielle qui vient d’entamer une grève de la faim illimitée, déclarait justement ceci hier : « l’avenir est sombre pour le Gabon ». Cette homme, fin connaisseur de celui qui va bon gré, mal gré, présider au destin de la nation gabonaise ne divaguait pas. Bien au contraire, il ne s’agissait pas d’élucubration fantaisiste d’un mauvais perdant. C’était le signal d’alarme d’un homme qui se disait il y a quelques mois encore être le « propre frère de Mr. Ali Bongo. En tout cas, l’on peut d’ores et déjà relever les faits suivants :


La chasse aux sorcières a déjà commencé et risque de s’intensifier.

Le peuple gabonais, volé une nouvelle fois, gémit, tressaillit gronde et bouillonne de colère.


Après 42 ans de françafrique avec Bongo I, la françafrique prend à nouveau les gabonais en otage pour 27 ans minimum avec Bongo II.

Les libertés au Gabon sont menacées, les vies des gabonais qui ne rentreront pas dans le rang seront elles aussi menacées : c’est le pays tout entier qui est en danger.

Le numéro 2 de la junte au pouvoir en Guinée et ministre de la Défense Nationale, le Général de brigade Sékouba Konaté était à Libreville le lundi 7 septembre dernier soit 3 jours après le coup d’Etat électoral au Gabon, pour porter un message de Moussa Dadis Camara : faites le lien avec ce qui s’est passé à Port-Gentil du 03 au 06 septembre, avec ce qui vient de se passer à Conakry le 28 septembre. Imaginez ensuite les 7 ans du nouveau président gabonais dont le début de mandat est déjà fortement marqué par « la Béret Rouge mania » : ceux-ci dispersent les manifestations avec des tirs à balles réelles, arrêtent les journalistes, frappent et tuent des civils, prennent en otage des places, des lieux, des quartiers, des villes,…etc.


Tous ces faits ne laissent rien présager de bon pour le peuple, sauf la terreur d’un Etat sécuritaire, policier et militaire. Quand même 7 juges constitutionnels n’osent pas donner le vrai résultat des urnes, quand une présidente par intérim s’efface, ne décide de rien et n’a même pas le droit de signature ; alors oui, on peut dire sans risque de se tromper que l’avenir est sombre, même très sombre pour le Gabon. La coordiantion du Mouvement la citoyenneté et le dévelopement du Gabon

Mercredi 14 Octobre 2009
La Révolution LVDPG
Vu (s) 1660 fois




1.Posté par LAGABONAISEQUIVEUTSONVOTE le 14/10/2009 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ca ne sert plus à rien de faire des sit(in puisqu'il sera investi vendredi en matière d'investiture volée mbourantsuo est très experte!

2.Posté par fofo le 14/10/2009 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je m'adresse à vous:andré mba obame et pierre mamboundou et le reste des soi-disant opposants,vous etes une bande de bon à rien.on vous a soutenu en retour on a eu que trahison.Prouvez au peuple que vous etes prets à vous sacrifier pour votre pays.prenez l'exemple de la cote d'ivoire qui a dit merde à la france.vous envoyez desolée.
amo pm et le reste agissez maintenant

3.Posté par dibi le 14/10/2009 11:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que -voulez-vous que PM fasse, il a tjrs été mis au pied du mur, par les Pdgistes avides de pourvoir. comprennez les très bien, ils sont aveuglés par le pouvoir, par l'argent, que par la dignité. L'homme gabonais n'est plus celui d' avant 1967!!!!!! Continuez à vous faire avoir par votre croyance infantille qui vous sombre dans le néant. Akéwa les croyants nous attendons vos miracles maintenant!!!!!!!!!!!

4.Posté par espoir le 14/10/2009 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
fofo k voudra tu k nos opposant fasse .mais vous etes decevant assis a la maison en atendant k se soit l'opposition qui se mette encore dans la rue pour vous .tu ne trouverai pa ca ridicul de voir nos opposant faire une marche .se n'est pa l'opposition ki ve le changement mais le peuple ken a POG LES GENS SE SONT SOULEV LE RESTE DU GABON COM D'habitudes dormait entendant tou de l'opposition .ken ils vs on demandez 3 jrs de ville morte ki l'a respecté .pardon fofo meme si t'es en colere l'opposition n'est pas a blamer mais plutot le peuple car eux ne peuvent rien contre une machine mais le peuple si

5.Posté par Germain Mba le 14/10/2009 20:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FoFo, quel est le nom de cet oppposant ivoirien qui s'est scrifié pour le changement? evitons de demander l'impossible a nos opposants quand mème, croyez vous que c'est AMO ou PM qui doivent donner le mot d'ordre pour descendre dans la rue et mème s'il le fait combien de gabonais auront le courage de le faire sachant bien que le gabonais est poltron, parlant de la cote ivoire il ya bien eu une rebellion qui n'est point l'emanation d'un leader de l'oppposition politique ivoiriene

MBA OBAME ET MAMBOUNDOU ONT DEJA FAIT LEURS BOULOTS ET LE VRAIS VAINQUEUR DE CETTE ELECTION C'EST BIEN L'UN DES DEUX, LE PEUPLE A DECIDE ET SA VOLONTE N'A PAS ETE RESPECTE, ET C'EST AU PEUPLE GABONAIS A QUI REVIENT LE DROIT DE REVENDIQUER SON DROIT.

6.Posté par LaGabonaiseQuiReclameSonVote le 14/10/2009 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si l'opposition venait à donner un mot d'ordre ce sera là une occasion que le parti destructeur et genocidaire ne manquera pas pour les foutre en prison!C'est donc au peuple de poser des actes!Les enseignants et les femmes ont commencé au reste de la population de suivre!AH MON GABON,AH DIEU,AH COURAGE OU ETES-VOUS?

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...