News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CHARTE DE L’OPPOSITION GABONAISE

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Lundi 16 Novembre 2009 à 08:01 | Lu 1086 fois

UPG, RNB et RPG ont refusés de signer, pourquoi ? Qui vivra, vera LVDPG



CHARTE DE L’OPPOSITION GABONAISE
Cette charte a été signée à Libreville par les Chefs de file des Partis et Groupes Politiques de l’opposition gabonaise qui suivent : Zacharie Myboto(UGDD), Jules-Aristide Bourdes-Ogouliguende (CDJ), Luc BENGONE NSI (MORENA), Eric Moreau Nguéma (MORENA-Unioniste), Pierre Claver Nzeng Ebome (MAD), Benoît Mouity-Nzamba (PGP), André Mba Obame (Groupe Mba Obame), Jean Eyéghé Ndong (Groupe Eyéghé Ndong), Casimir Oyé Mba (Groupe Oyé Mba), Jean Ntoutoume Ngoua (Groupe Ntoutoume Ngoua), Gérard Ella Nguéma(RNR), Léon MBOU YEMBIT(FAR), Bruno Ben MOUBAMBA (Groupe Ben Moubamba).

Dispositions Générales


- Article 1 : La Coalition des Groupes et des Partis d’opposition pour l’alternance ci-après dénommée la Coalition est pour l’opposition un cadre politique de préparation, d’orientation des stratégies et d’actions permettant au Peuple Gabonais d’exercer pleinement sa souveraineté en vue de l’alternance au pouvoir.

- Article 2 : La Coalition regroupe des Partis Politiques légalement reconnus et des groupes de citoyens représentés par leur Chef de file. La Coalition encourage la transformation des Groupes Politiques en des structures ayant la personnalité juridique. La Coalition reconnaît et respecte l’autonomie de chacun de ses membres. La Coalition prend ses décisions de manière collégiale conformément à la présente charte. Ces décisions s’appliquent à tous les signataires.


TITRE I : DE L’ADHESION


- Article 3 : L’adhésion à la Coalition se fait par la signature de la présente charte. Elle est ouverte aux Partis politiques légalement reconnus et à des Groupes de citoyens placés sous la direction d’une personnalité politique. Les membres de la Coalition doivent justifier d’une activité politique régulière se traduisant par un fonctionnement conforme à leurs textes organiques, l’organisation des activités politiques publiques et la participation à des élections politiques.

- Article 4 : L’adhésion est refusée à un Parti politique ou à un groupe entretenant des liens organiques avec les Partis ou les Groupes politiques que la Coalition combat.

- Article 5 : La qualité de membre se perd par démission ou par exclusion.



TITRE II : DES ORGANES


- Article 6 : La Coalition comprend trois (3) organes :

1) La Conférence des Présidents ;
2) Le Secrétariat Permanent ;
3) Les Commissions techniques.


Chapitre 1 : De la Conférence des Présidents


- Article 7 :La Conférence des Président est l’organe suprême de la Coalition. Elle comprend l’ensemble des dirigeants des Partis Politiques et des Chefs de groupes adhérents à la Coalition. Les responsables des Commissions techniques et des experts peuvent être associés à la Conférence des Présidents avec voix consultative lors des examens d’affaires particulières.

- Article 8 : La Conférence des Présidents se réunit deux (2) fois par mois et en cas de nécessité sur convocation de son Président ou à la demande de la majorité de ses membres.

- Article 9 : La Conférence des Présidents est présidée pour six (6) mois par un Chef de Parti Politique ou un Chef de Groupe politique membre de la Coalition. La Conférence des Présidents désigne en son sein pour chaque semestre l’année civile :

1) Un Président ;
2) Un Vice-Président ;
3) Un Porte-Parole ;
4) Un Porte-Parole adjoint.


Leur mandat est renouvelable. La Conférence des Présidents décide par consensus ou à défaut à la majorité absolue.


Chapitre 2 : Du Secrétariat Permanent

- Article 10 : Le Secrétariat Permanent est constitué de membres nommés par la Conférence des Présidents pour une durée de six(6) mois renouvelable. Le Secrétariat Permanent tient la documentation, assure la rédaction des procès-verbaux, la gestion administrative et financière, ainsi que le Secrétariat des réunions de la Conférence des Présidents et des Commissions.


Chapitre 3 : Des Commissions techniques



- Article 11 : Les Commissions techniques sont des structures de réflexion et de la Coalition. Les Commissions techniques peuvent être permanentes ou non-permanentes.

- Article 12 : Les Commissions permanentes sont au nombre de cinq (5). Elles portent respectivement sur :

1) Le projet commun ;
2) La communication ;
3) L’organisation ;
4) La politique ;
5) Les élections.


- Article 13 : Les Commissions permanentes comprennent des membres dont le nombre et la direction sont déterminés par la Conférence des Présidents.

- Article 14 : Des Commissions non-permanentes peuvent être constituées pour des objets variables définis par la Conférence des Présidents.


TITRE III : DE LA DISCIPLINE


- Article 15 : Les membres de la Coalition sont tenus de respecter la présente charte, de se conformer aux décisions de la Coalition, de prendre part à ses travaux, de s’acquitter des cotisations et d’entreprendre individuellement ou collectivement des actions pour étendre son audience.

- Article 16 : Les membres de la Coalition s’interdisent tout acte susceptible de l’affaiblir , de porter une attaque contre un autre membre ou de s’exprimer ou de s’exprimer au nom de la Coalition sur des affaires qui n’ont pas fait l’objet d’une délibération en son sein.


- Article 17 : Il est interdit aux membres de la Coalition de conclure des alliances avec le pouvoir qu’elle combat.

- Article 18 : Les manquements à la présente charte sont portés devant la Conférence des Présidents qui peut décider des sanctions suivantes : l’avertissement, le blâme ou l’exclusion.

- Article 19 : L’avertissement sanctionne les manquements légers à la présente charte ; Le blâme sanctionne les manquements graves ou la répétition des manquements ayant fait l’objet d’un avertissement, les attaques contre un autre membre ou le fait de s’exprimer au nom de la Coalition sur des affaires non délibérées ; L’exclusion est prononcée en cas d’accumulation des blâmes ou de conclusion d’alliances avec les Partis Politiques ou les Groupes politique que la Coalition combat.

TITRE IV : DISPOSITIONS FINALES


- Article 20 : La qualité de membre fondateur de la Coalition est reconnue de facto à ceux des Partis ou Groupes politiques qui ont participé à l’élaboration de cette charte et qui l’ont signé.

- Article 21 : Les Partis ou Groupes politiques doivent faire valider leurs signature par les organes compétents de leurs structures politiques respectives. L’acceptation de ces organes est communiquée à la Conférence des Présidents et conservée par les archives du Secrétariat permanent.

- Article 22 : Le retrait de la Coalition est signifié à la Conférence des Présidents par lettre du responsable de la structure politique concernée. La dénonciation de ce retrait par les organes du Parti ou du Groupe politique concerné donne lieu à une nouvelle procédure d’adhésion dudit groupement.

- Article 23 : La révision de cette charte ainsi que la dissolution de la Coalition relève de la Conférence des Présidents.


Fait à Libreville au Gabon, le 15 novembre 2009.



Lundi 16 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1086 fois




1.Posté par Dino le 16/11/2009 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne initiative, l'opposition Gabonaise avait grand besoin de se réformer. Face à un PDG hégémonique, il faut que l'opposition soit soudée. Le RPG a un problème de succession on réglé actuellement, j'ose espérer qu'une fois Mba Abess qui a jeté l'éponge, son remplacement signera la Charte. Quant à L'UPG de Mamboundou, une fois encore il mérite son titre d'opposant au service des Bongo!

2.Posté par Mong y'adzè le 16/11/2009 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est du très bon travail. Je me reconnais clairement dans cette charte. Je comprends finalement le désistement des partis comme l'UPG puisqu'on ne les retrouvaient jamais lors des réunions du Front de refus.
Par cette charte, les vraies forces du changement se prononcent sans aucune ambigüité contre le pouvoir usurpateur en place et franchemment, les 9-commandements-d'ali pondus par leur pseudo gouvernement passe pour un texte d'enfant de CP à côté. Bon courage, la lutte continue!

3.Posté par Mezzah le 16/11/2009 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le FR inflige une leçon bien méritée à l'usurpateur et à sa clique.
Comme dit Mong y'adzè , le texte pondu par les 9-commandements-d'ali est vraiment de l'enfantillage à côté du vrai boulot de fond et de réflexion du FR. Pour rappel, le FR n'a pas eu besoin d'aller à Essassa, Nkoltang, Bikélé, Ntoum et encore moins à La Loppé.

Quant à la position de ceux qui n'ont pas encore signé, nous comprenons mieux celle du RPG car le père ayant pris sa retraite, il faudrait que le nouveau leader prenne la décision. L'UPG a l'obligation de clarifier sa position devant le peuple tout entier et devant la communauté internationale. Comme le rappelle régulièrement St Michael, il n'y a que deux camps: celui de ceux qui souhaitent le véritable changement et celui du camp des tricheurs.

4.Posté par Abessolo le 16/11/2009 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dis, une prise de positive si rapide de vouloir juger PM par rapport au refus de la charte de l'opposition c'est trop facile, MAMBOUNDOU reste toujours l'opposant historique du Gabon, les autres sont des opposants qui naissent, le peuple gabonait doit compter sur le temps pour les découvrir, je n'ai besoin de vous rappelez leur longevité au gouvernement Bongo et leur incrédulité au misère du peuple gabonais. Un fait marquant pourquoi MBA Abessolo qui est l'oncle de MBA OBAME refuse de signer la charte ? Évitons les commentaires unitiles, l'histoire finira toujours à donner la vérité sur nos opposants. Ce que nous savons de nos opposants par exemple le cas MAMBOUNDOU il a fait 20 ans et plus en s'opposant au regime actuel, par contre pour les autres c'est l'inverse, ils ont fait 25 ans et plus avec le regime Bongo. Donc faite attention dans vos déclarations, laissons le temps nous aider, la prudence de PM nous demande à réfléchir et la création de cette charte par ceux qui étaient les adversaires farouches de la démocratie et le bien être des gabonais nous demande à avoir une attitude de hauteur. Rappelez-vous de l'éclatement du RNB du père MBA Abessolo à l'époque les militants de base du parti demandaient que les postes au sein du parti soient éléctifs, MBA. Ab avait réfusé la proposition au motif que les fangs du nord étaient majoritaire dans le parti et pouvaient ravir tous les postes, la suite vous savez, l'éclatement du parti.Il y a eu la branche de KOMBILA. Donc éviter des commentaires profanes.

5.Posté par Ali7 le 16/11/2009 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A mon cher Abessolo, ton explication ne tient pas debout. comment PM a fait pour avoir une résidence à la Sablière ? Question s'il a toujours été opposant de 20 dont il se réclame. Il fait l'opposition la journée et la nuit il va prendre les valises.

PM tout comme AMo ont tous été dans le système.

De plus le vieux est mort on lui demande de se positionner par rapport à son fils. Va t-il continuer à faire sa politique d'opposition conviviale ?

6.Posté par St. Michael le 16/11/2009 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au 21 iem siècle et d’après tout ce que nous avons vécu durant ces 40 ans au Gabon, nous ne sommes plus au stade des explications ou d’adhésion inconditionnelle aux idéaux d’un tel ou tel leader politique. Nous sommes au stade de défendre les intérêts du peuple opprimé et de placer de manière inconditionnelle les intérêts du peuple au-dessus de nos petites ambitions personnelles.
Toutefois chacun est libre de choisir en bonne âme et conscience son camp. Ce n’est pas nous qui jugeons les individus, c’est le peuple qui a et aura toujours le dernier mot aux urnes.
C’est pour cela que j’ai choisi de respecter ce peuple, certes opprimé mais très doué doué et désormais vigilant.

The New Gabon ERA is underway: SHOW ME if I can trust you instead of Tell Me to trust you......Amen.

7.Posté par Blaise le 16/11/2009 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le travail est à moitié fait.Il reste quelques zones d'ombre
sur les présidentielles . La coalition doit écrire noir sur blanc qu'en cas de non consensus sur le choix de leur candidat unique alors ,elle fait les PRIMAIRES en son sein.Et ceux qui veulent jouer DOUBLE JEU se feront remarquer!Et choisiront de facto leur camp.
C'EST TOUT.

8.Posté par opposant le 16/11/2009 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à blaise.

votre remarque sur l'organisation des primaires est bonne, mais il faut apprendre, au vu de la circonstance
exceptionnelle, à lire, entendre, voir pour comprendre ce que tout le monde ne peut comprendre et voir, la logique de la coalition est claire.

ECARTER L'USURPATEUR DU POUVOIR PAR TOUT LES MOYENS ET RESTAURER UN VERITBABLE ETAT DE DROIT ET DEMOCRATIQUE.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...