News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

CAMEROUN-GABON: Ali Bongo tente de calmer le jeu

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 29 Juin 2011 à 23:35 | Lu 997 fois



CAMEROUN-GABON: Ali Bongo tente de calmer le jeu
Au début du mois de juin, plusieurs Camerounais et étrangers avaient fui le Gabon pour le Cameroun. Face à ce qui risquait de dégénérer en scandale diplomatique, Ali Bongo a envoyé un émissaire pour rencontrer Paul Biya.

C’est le ministre gabonais de l’Intérieur Jean François Ndoungou qui a été dépêché par le président Ali Bongo. Ce dernier a été reçu en audience ce matin par le président camerounais Paul Biya. L’émissaire gabonais dit être venu expliquer les circonstances qui ont conduit au départ des Camerounais et autres étrangers du Cameroun. Il ne s’agissait pas « d’expulsions » comme cela a été dit a précisé Jean François Ndoungou au sortir de l’audience avec le chef de l’Etat camerounais.

Le ministre gabonais a expliqué que le gouvernement de son pays a « demandé d’arrêter les activités du site de Mikebé parce que dans le programme de société du Président Ali Bongo, figure une partie importante sur la protection de l’environnement, ce que nous appelons le Gabon vert. Les activités de ce site mettaient en mal ce pilier fort du programme du Président de la République. Nous avons pris la décision de surseoir à l’activité minière dans cette zone et de demander à tous ceux qui s’y trouvaient de la quitter. C’est ainsi que ceux qui s’y trouvaient ont pris la décision de traverser la frontière avec le Cameroun qui est la plus proche ».

Expulsions

Le 1er juin dernier, 3000 personnes environ avaient franchi la frontière du Gabon pour regagner le Cameroun. Il s’agit de 2.292 personnes de 11 nationalités différentes et d’environ 600 autre personnes non recensées. Le gouvernement gabonais avait décidé, selon l’ambassadeur du Gabon au Cameroun,, Michel Mandoungou, « d’industrialiser ce qui était jusque-là une exploitation artisanale de l’or ». Le diplomate gabonais avait expliqué lors d’un point de presse à Yaoundé que presque tous en situation irrégulière, ces étrangers avaient illégalement occupé une zone du parc national de Minkébé, aire protégée de faune et de flore, dans le nord-est du Gabon, pour se livrer à des actes de braconnage et d’exploitation artisanale massive de ressources minières, l’or en particulier, avec l’appui de Gabonais.

Il relevait pour exemple le «massacre de 32 éléphants, espèce intégralement protégée au Gabon, à l’aide d’armes de guerre en vue de vendre illégalement l’ivoire». «Le Gabon ne saurait encourager la violation sous quelque forme que ce soit, de ses aires protégées» avait conclu le diplomate gabonais.

Certains de ces étrangers avaient traversé près de 300 kilomètres en huit jours pour arriver au Cameroun. Cela a suscité un malaise dans l’opinion au point où certains journaux camerounais demandaient au président Biya de « frapper du point sur la table ». Les Camerounais sont régulièrement expulsés de certains pays de la sous-région comme la Guinée Équatoriale.

Mh, KOACI YAOUNDE

Mercredi 29 Juin 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 997 fois




1.Posté par Ayacoma des Hayacoma le 30/06/2011 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IL FAUT BUTER LE BIAFRAIS ET SES SBIRES UN POINT C'EST TOUT

2.Posté par S.H. le 03/07/2011 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
IDIOT.Vas y le buter s'il t'emmerde tant que ca aulieu de venir decharger ton stress sur tous les articles du site.DECHET

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...