News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Brainforest sort un rapport sur l’impact des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéa au Gabon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 1 Avril 2013 à 08:04 | Lu 591 fois

« Les populations gabonaises face à l’insécurité foncière », c’est le thème d’une étude menée par l’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Brainforest et présentée le 27 mars dernier. Cette étude réalisée en collaboration avec FERN et le World Rainforest Movement (WRM), s’articule autour de l’impact des plantations agro-industrielles de palmiers à huile et d’hévéa sur les populations. Quels sont les résultats de cette étude ?



Brainforest sort un rapport sur l’impact des plantations industrielles de palmiers à huile et d’hévéa au Gabon
L’étude menée durant les mois d’octobre et novembre 2012 par Brainforest a permis de manière spécifique de faire un état des lieux des effets observés ou attendus des plantations agro-industrielles sur les ressources disponibles. Il s’agissait entre autres d’analyser les conséquences actuelles et futures sur les activités traditionnelles des populations, recenser les initiatives prises aux niveaux national et local pour la sauvegarde du mode de vie des populations et proposer de nouvelles mesures.

Cette étude est déclinée en cinq parties dont l’état de référence de l’environnement socio-économique, les implications du cadre juridique, le processus en cours, la problématique des dynamiques de changement dans le mode de vie des populations et les plantations agro-industrielles respectueuses des principes du développement durable. Elle a pour objectif de faire des recommandations et proposer un plan opérationnel pour contribuer à la sauvegarde du mode de vie des populations rurales dans un contexte où le développement des agro-industries semble inéluctable.

Ces solutions visent à aider le gouvernement à prendre des décisions objectives au regard des menaces de réduction des terroirs villageois, de déforestation et de pollution, pour ne citer que celles-là.

« Nous constatons sur le terrain que les processus sont si récents que les impacts sont difficiles à déceler. Et le fait que la démographie soit assez faible au Gabon fait en sorte que les impacts sont difficiles à déceler. Les principaux effets immédiats que l’on décèle dès à présent, c’est que les populations qui, jusque-là occupaient ces terres, découvrent brusquement au terme du droit positif, qu’elles n’en sont pas les propriétaires. Elles découvrent également, l’insécurité alimentaire, parce que c’est dans la forêt qu’elles s’alimentent, elles prennent conscience de la nécessité de défendre leurs droits, il y a comme la naissance d’une conscience juridique », a indiqué l’auteur de l’étude, Franck Ndjimbi.

Cependant, la protection du mode de vie des populations dans un contexte de développement des plantations agro-industrielles d’hévéa et de palmiers à huile, qui se présente comme le cheval de bataille des ONG nationales et internationales, et qui passe par la mise en œuvre d’un ensemble d’activités au Gabon, se heurte à trois faits majeurs. Il s’agit de l’absence de terres agricoles préalablement identifiées, l’absence de normes nationales d’exploitation et la forte politisation du dossier.

Cette étude qui s’ajoute au rapport relatif à l’Etude d’Impact Environnemental (EIE), réalisée en conformité avec la réglementation en vigueur au Gabon, annoncée par le porte-parole de la présidence, Alain Claude Billié Bi Nzé, a pour but de faire la lumière sur les impacts que comportent les projets agro-industriels de palmiers à huile et d’hévéa du Belge Siat et du Singapourien Olam, pour le bien des Gabonais.

En effet, le débat juridique et scientifique actuel, ainsi que le recours systématique à l’argument politique, indiquent clairement que des efforts supplémentaires doivent être menés en ce qui concerne l’adaptation des systèmes socio-économiques des populations face aux changements induits par le développement de ces plantations agro-industrielles.

Selon l’auteur de l’étude Franck Ndjimbi, « l’impact des politiques sociales préconisées aussi bien par Olam que par Siat, reste encore très limité et ne devrait pas permettre de sauvegarder le mode de vie des populations. Le lien particulier que les populations entretiennent avec la terre et la forêt, ainsi que les engagements internationaux du Gabon en matière de protection de la diversité biologique, nécessitent des synergies et partenariats pour faire face aux impacts des plantations agro-industrielles de palmiers à huile et d’hévéa ».

Conscient de son rôle d’acteur du développement durable devant contribuer à impulser des politiques publiques plus respectueuses des populations rurales et de l’environnement, l’ONG Brainforest à travers cette étude entend contribuer à la réflexion sur les voies et moyens pour le Gabon de respecter ses engagements internationaux, défendre les intérêts de ses populations et atteindre ses objectifs en matière économique et agricole. En ce sens, l’étude propose la promotion d’initiatives pour mener des actions au niveau national.

L’étude propose différentes approches à privilégier en matière d’amélioration du cadre juridique, d’aménagement du territoire et décentralisation, gestion foncière, protection de l’environnement, gestion des ressources naturelles et développement communautaire.

Pour opérationnaliser ces actions, il est nécessaire de renforcer les dispositifs et mécanismes existant au niveau national et infranational, de développer des actions de renforcement des capacités, de partager les bonnes pratiques et les expériences en matière de développement agro-industriel, de promouvoir des approches cohérentes et innovantes et de mettre en place un mécanisme de financement de l’action locale.

Source : GabonEco

Lundi 1 Avril 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 591 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...