Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Biens mal acquis: perquisition chez le fils du président équato-guinéen à Paris...A qui le tour ?

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mardi 14 Février 2012 à 16:51 | Lu 1695 fois



Une perquisition était en cours mardi après-midi dans l'appartement du fils du président de la Guinée Equatoriale Teodoro Obiang, avenue Foch à Paris, ont annoncé à l'AFP des sources proches de l'enquête.
Une perquisition était en cours mardi après-midi dans l'appartement du fils du président de la Guinée Equatoriale Teodoro Obiang, avenue Foch à Paris, ont annoncé à l'AFP des sources proches de l'enquête.
Une perquisition était en cours mardi après-midi dans l'appartement du fils du président de la Guinée Equatoriale Teodoro Obiang, avenue Foch à Paris, ont annoncé à l'AFP des sources proches de l'enquête.

Le fils de Teodoro Obiang, Teodoro Nguema Obiang Mangue, était apparemment absent dans ce logement d'environ 1.000 m2 situé dans un hôtel particulier de six étages de cette avenue cossue du XVIe arrondissement de Paris.

Menée par les policiers de l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) et les magistrats en charge du dossier, la perquisition se déroulait malgré des oppositions sur place, certains occupants invoquant l'immunité diplomatique, a-t-on ajouté de mêmes sources.

En septembre, plusieurs véhicules appartenant à la famille du président équato-guinéen avaient été saisis au domicile du dirigeant africain, avenue Foch.

Les juges Roger Le Loire et René Grouman enquêtent depuis décembre 2010 sur les conditions dans lesquelles les chefs d'Etat africains Denis Sassou Nguesso, du Congo, Teodoro Obiang Nguema, de Guinée équatoriale, et le défunt chef d'Etat gabonais Omar Bongo Ondimba, ont acquis un important patrimoine immobilier et mobilier en France. Ils veulent déterminer si ces acquisitions relèvent du recel et du blanchiment de détournement de fonds publics étrangers.

Un camion de déménagement était garé dans la contre-allée devant l'entrée de cet hôtel particulier, pendant que les policiers tenaient les curieux à distance, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Cet immeuble appartient à l'Etat équato-guinéen et non à la présidence", a déclaré sur place aux journalistes l'avocat de la Guinée équatoriale, Me Olivier Pardo.

"Je suis venu protester de la façon la plus vive car nous considérons qu'il s'agit du territoire de la Guinée équatoriale par le principe de souveraineté. C'est une mission diplomatique. Nous contestons absolument les opérations qui sont en train de s'y dérouler", a-t-il ajouté, dénonçant une "atteinte grave aux principes diplomatiques internationaux".

"C'est un endroit inviolable et en dépit de cela des opérations de perquisition sont en train de s'y dérouler", a insisté l'avocat, selon qui cet immeuble héberge "la représentante de la Guinée équatoriale auprès de l'Unesco".

"Imaginez ce qui se passerait si la même chose se déroulait en Guinée équatoriale avec un bâtiment diplomatique français", a-t-il ajouté.

La chargée d'affaires de Guinée équatoriale en France a "protesté de la manière la plus ferme".

Mardi 14 Février 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 1695 fois




1.Posté par AM le 14/02/2012 17:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tiens la CAN est finie, c'est pas lui qui distribuait les primes en millions que dis-je en milliard aux joueurs de l'equipe de football de son pays!!!!!!!

2.Posté par ndong patrick le 15/02/2012 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la France montre par cet acte qu'elle protège les dictatures issus de ses colonies: les bongos, les sassou tranquilles!!!!!!

3.Posté par Volcanic le 15/02/2012 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce n'est que du harcellement, un braquage officielle pour pousser l'etat Equato guineen à venir verser sa part pour financer la campagne de sarkozy!!!

4.Posté par Nietszche le 15/02/2012 10:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petit Lambert Ovono alias Volcanic , vous etes decidement paradoxal.

5.Posté par Volcanic le 15/02/2012 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Desolé Nietszche, Volcanic et PLO sont deux personnes distinctes, certainement nous avons le meme point de vue, une fois en passant

6.Posté par romabiko le 13/07/2012 13:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cette perquisition est à faire mais pas seulement pour la Guinée également pour le Gabon, le Congo et le Cameroun les mandats d'arrêts doivent être émis pour tous les fils et filles de dictateur qui s'accaparent les bien du peuple et le nargue. La réciprocité doit être également fait si les biens mals acquis d'un chef d'état européen sont quelque part en Afrique et partout dans le monde il doivent être saisi, de plus si un chef d'état africain mort ou vivant a remis de l'argent détourné à un homme d'état européen les témoins et toutes personnes disposant de document de preuves doivent les publier afin qu'il soit aussi poursuivi, je pense surtout à SARKO et CHIRAC, mais comme les africains qui détiennent ses preuves vont se taire c'est tant pis pour eux leur tour arrivent

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Afrique du Sud | Cameroun | Cote d'Ivoire | Nigeria | RDC | Sénégal | Congo Brazzaville | Maghreb | Burkina Faso | Guinée Equatoriale | Tchad | CEMAC | Union Africaine | Afrique de l'Ouest | Afrique Centrale | Eco Afrique | Nouvelle Afrique


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !