News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Biens Mal Acquis : Le Parti Démocratique Gabonais ridiculise les Gabonais !

Le site de la Liberté - Bruno Ben Moubamba le Vendredi 12 Novembre 2010 à 21:04 | Lu 2261 fois



Biens Mal Acquis : Le Parti Démocratique Gabonais ridiculise les Gabonais !
Ainsi donc, le Parti Démocratique Gabonais (PDG) a jugé que la décision historique de la Cour de Cassation (la plus haute juridiction en France) s’est ridiculisée en « autorisant » in-extremis l’ouverture d’une enquête contre les dirigeants du Gabon, du Congo Brazzaville et de la Guinée Équatoriale.

C’est ce que rapporte dans tous les cas la fameuse Agence France Presse de Libreville dont chacun connait l’indépendance du pouvoir gabonais. Quand le Gouvernement Français a envoyé ses parachutistes sur Port-Gentil (capitale économique du Gabon) dans les années 90 au profit du Pouvoir d’Omar Bongo, elle ne s’est pas ridiculisée pour le Système Bongo, mais lorsque les institutions indépendantes d’un des plus vieux Peuple politique du monde se rangent derrière une Convention internationale anti-corruption, ratifiée par la France en 2003, elle se ridiculiserait ! C’est le monde à l’envers, comme on dit !

1. AU PAYS DE LA LANGUE DE BOIS

Nous avons assisté, depuis quelques heures, dans la capitale gabonaise, au ballet médiatique dans le plus pur style soviétique des discours à « dormir debout » d’un régime épuisant qui s’est trompé tout le temps et qui n’a pas l’intention de changer d’un iota. En tous cas, si l’on se fonde sur l’éternelle rhétorique de l’agence en ligne GABONEWS.

Chacun sait qu’il s’agit du site internet de la ministre de la communication, une dame qui ne craint pas la schizophrénie politique : elle peut empêcher des journalistes étrangers qui savent qu’elle déteste le Distingué Camarade, de venir au Gabon, tout en se montrant parmi les plus zélés défenseurs du pouvoir. A part cela, les disciples du cynisme et du machiavélisme à la gabonaise vous répéteront jusqu’à l’écœurement : « On est en politique ! Et la politique, ce sont les intérêts qui priment »! Peut-être mais ce n’est pas mon point de vue ! On comprend d’autant mieux pourquoi le Gabon n’évoluera jamais sous le Système PDG. Nous sommes sous l’influence du Mensonge absolu !

Voyez comment dans l’Affaire des Biens Mal Acquis, le Parti Démocratique Gabonais (PDG) se ridiculise verbalement, dans un pays où certains mentent de toutes les manières sans sourciller en racontant des inepties auxquelles ils ne croient pas eux-mêmes. Jugez-en par vous-mêmes :

- « Cette décision, d’une rare gravité, ne saurait laisser sans réaction tous ceux qui sont attachés aux principes d’une société internationale organisée sur la base du respect du droit international et de la souveraineté des États ». Du Porte-parole du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Ernest Ndassikoula ;

- « D’ailleurs, l’on rappellera que dix –sept pays africains célèbrent cette année 2010, le cinquantenaire de leur indépendance ou, plutôt, de leur accession à la souveraineté internationale …aucun État ne se reconnaît plus dans le sort infantilisant qui leur a été réservé à leur époque d’État banania, mais qu’il exige respect et considération ».De GABONEWS le 12 novembre 2010. Ce n’est pourtant pas ce que nous a dit le Pouvoir Gabonais goguenard sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2010 ;

- « En plus, loin d’être un paradis de l’honnêteté au regard des nombreux scandales (l’affaire de la Société Général, l’affaire Bétancourt…) qui éclaboussent, jusques y compris les cimes de l’État, l’ancienne puissance colonisatrice de bien de pays africains affiche des signaux au rouge. Il serait donc judicieux, pour ce pays, de balayer, selon l’expression consacrée, devant sa porte avant de regarder dans la concession d’autrui ».

Toujours de l’inénarrable GABONEWS (donc la Ministre de la Communication). Par tous les ancêtres du Peuple Gabonais, on les croyait pourtant ensemble chez-nous comme à l’Élysée ! Le Pouvoir Gabonais n’hésite même pas à balancer à la figure du Président français « l’Affaire Bétancourt ». Ils ont l’air surs de leur force ces Gabonais du Parti Démocratique Gabonais. Nous qui croyions avoir atteint les limites de l’insolence, pouvons aller nous rhabiller. A quand une plainte à Paris contre le PDG ? http://www.gabonews.ga/index.php/component/content/article/75-politique/3510-politique-l-bien-mal-acquis-r-une-provocation-supplementaire-gratuite-indecente-et-inacceptable-pour-le-gabon-editorial

2. LE SYSTÈME BONGO EST AVEUGLE

Le Système Bongo se trompe en ne faisant pas amende honorable et en confondant la Françafrique et la France démocratique. Peut-on espérer qu’ils arrêtent de ridiculiser le Peuple Gabonais en racontant des stupidités devant le monde entier, même rapportées par leur AFP locale ? Nous devons en douter ! Il faudra un jour que le secrétaire Général de l’ONU explique aux « gouvernants » du Gabon, en réalité des prédateurs arrogants avant tout, les conséquences de la Convention dite de Mérida.

Le 9 décembre 2003, 114 pays, dont la France, signaient à Merida, au Mexique, la Convention de l’ONU contre la corruption (UNCAC, UN Convention Against Corruption). Pour la première fois, un instrument multilatéral a posé de manière contraignante le principe de la restitution des Biens Mal Acquis. La France est tenue par ses engagements internationaux quelque soient les gouvernements !

3. A PROPOS DE TRANSPARENCY

Quand à « l’intérêt à agir » de Transparency International (TI) que le Pouvoir Gabonais présente comme un groupuscule d’activistes français, il s’agit avant tout d’une organisation non gouvernementale internationale d’origine allemande ayant pour principale vocation la lutte contre la corruption des gouvernements et institutions gouvernementales mondiaux.

Elle a été fondée par Peter Eigen en 1993 et a aujourd’hui un rayonnement international dans 80 pays du Nord comme du Sud. Elle se positionne également en observateur du fonctionnement démocratique des institutions nationales en émettant des avis sur les actions gouvernementales. Cela a été le cas par exemple en 2009 vis-à-vis de l’intention de Nicolas Sarkozy de supprimer en France le poste de Juge d’Instruction, que TI a considéré comme un risque majeur. Alors ?

Qui est ridicule après coup ? Le Parti Démocratique Gabonais et les zélateurs du Bongoïsme, c’est évident. Ils n’ont pas encore réalisé qu’Omar BONGO ONDIMBA a rejoint l’éternité et que le Gabon doit nécessairement changer. Mais que savent ces matérialistes à tout crin, des règles immuables qui régissent même en politique le hasard et la nécessité ?

Bruno Ben MOUBAMBA de l’UNION NATIONALE.

Vendredi 12 Novembre 2010
Bruno Ben Moubamba
Vu (s) 2261 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par Diaz le 16/11/2010 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@La pensée gabonaise,
Merci pour le compliment. Je suis ravi de voir qu'au fil des jours nous nous retrouvons sur la même longueur d'onde. Mes idéaux ici pour le Gabon:
(i) L'unité de l'opposition en vue de la prise du pouvoir
(ii) La prise du pouvoir par tous les moyens possibles sans aucun compromis avec le PDG, si jamais la victoire par les urnes est volée.
(iii) Un règlement des comptes à l'image de la commission vérité-réconciliation une fois que l'Etat de droit mis en place.

Avec ces idéaux, l'objectivité partisane ne peut pas sortir de ma bouche.

25.Posté par abdoul Kadar le 16/11/2010 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il devient genant de voir comment les Gabonais sont incapables aujourd'hui d'harmoniser leurs ananlyses et discours pour poser un regard objectif sur le Gabon. Simple rappel: tout ce qui a été réalisé au Gabon sous Bongo était un don du Chef de l'Etat. Conclusion logique: nous qui avons été dans ces écoles, hopitaux ou qui avons bénéficié de bourses et autres sont à mettre sur la liste des BMA. Combien de Gabonais se sont pressés à l'arrivée de Bongo pour aller se faire de l'argent, étudiants ou non. La liste serait interminable et le Gabon serait à terre puisque ceux qui ont obtenu 50FCFA de cet argent sont rendus complice du Vol. De l'UN en passant par l'UPG (tous les milliards que Mamboundou a obtenu sous Bongo et les faveurs qu'ils continuent d'obtenir de la part des Bongo, notamment son séjour à l'hopital et sa convalescence) et tous les autres groupes. Il serait déraisonnable d'aller dans ce sens.
De façon objective, la France vient de poser un acte noble et historique qui nécessite la mobilisation des Gabonais afin que nos avoirs nous soient restitués pour construire notre pays que Bongo a laissé dans un Etat de délabrement.
Pour les courageux et les vrais militants de la cause du pays, qu'ils sachent que le SENAT américain a publié des choses accablantes sur les mêmes personnes mais personne ne s'est jamais levé pour engager une action en justice attendant que les autres fassent et se planter ensuite dans des querelles idéologiques qui ne profitent nullement au pays. Le dossier de l'hôtel et le parc automobile actuel d'Ali sont autant de scandale qui ne préoccupent pas l'agir concret des Gabonais. Le Gabon que vousq prétendez aimer tant sera-t-il fier de vous quand vous dépensez l'essentiel de vos energies et de vos moyens dans les boites et les fringues?
Cessons de nous disperser et d'être instrumentaliser par ceux qui ont fait leur temps et qui veulent protéger leurs avantages. Le Gabon nouveau doit être réalisé par des actions et des engagements concxrets de chacun et chacune. L'heure est aux stratégies et actions transformatrices et non aux diffamations.

24.Posté par la pensee gabonaise le 15/11/2010 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Monsieur Diaz
vous avez tout compris et tout dit!!! Pour une fois, vous ne faites pas dans l'objectivite partisane, je suis fier de vous: Bravo!!!!

23.Posté par Diaz le 15/11/2010 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous

N'avais-je pas prédit ici que Mengara et BBM seront les seuls hommes politiques gabonais à intervenir sur les BMA en vue de soutenir TI dans sa démarche et cette étape vers la victoire?

Ne savez-vous pas qu'un okoumé ne tombe jamais seul? Comprenez que cette affaire des BMA ne fera pas tomber que les Bongo, mais aussi tous leurs anciens, nouveaux et autres éternels affidés dont Sco et Perpetue ont fait la liste dans leurs posts respectives.

Pourquoi demander à TI d'abattre les palétuviers alors qu'en concentrant les efforts sur l'okoumé, la chute de celui emportera tous les palétuviers? Comprenne qui pourra. Le compte à rebours a commencé.

Viva TI! Keep it up!

22.Posté par sco le 15/11/2010 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment Perpetue
La liste des pilleurs du Gabon est longue: Blaise louembet, Idriss Ngari, Emmanuel Ondo Methogo, Richard Auguste Onouviet, Martin Mabala, Marie Madeleine Mborantsuo, Doussou Naki et son épouse et que sais-je encore. C'est undossier qui mérite d'être traité avec rigueur et impartialité.

21.Posté par Perpetue le 14/11/2010 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ sco j'ai oublié de citer Assélé ontenté ,ne l'oublie pas non plus

20.Posté par Perpetue le 14/11/2010 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sco si tu portes plainte n'oublie pas de mentionner les noms de Lemboumba Lépendou ,Jean Massima et patience Dabany oooooooooooo

19.Posté par Ngoli le 14/11/2010 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ BBM et autres,
Vous vous croyez plus malins et intelligents que qui?
Transparancy International, comme son appelation l'indique, est une ONG INTERNATIONALE.
Pourquoi intéressez-vous seulement aux biens de ces chefs d'Etats se trouvant en France et ignorer ceux qui se trouvent aux Etats-Unis, en Suisse, Angleterre...?

18.Posté par la gabonaise (non La Gabonaise) le 14/11/2010 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pensée gabonaise,
je ne pense pas être en contradiction avec vos propos. Il faudrait qu'à l'image de Ngbwa Mintsa, d'autres fassent des poursuites envers tous les gabonais sans exception responsables des BMA depuis 43 ans, cette liste de gabonais n'est pas difficile à obtenir. On trouverait des membres de l'UN, du pdg et d'autres dans cette liste. Comme cela la justice s'appliquerait à tous.

17.Posté par sco le 14/11/2010 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au sujet des BMA. Que pense les opposants?
Et pourquoi ces ONGs n'étendraient pas leurs enquêtes sur les milliardaires qui se ramassent à la pelle au Gabon pour mieux crédibiliser leur démarche? Car au Gabon nous savons bien que la famille présidentielle n'a pasz été la seule à avoir pillé nos biens, son entourage politique y a participé activement tel que Jean françois Ntoutoume Emane, AMO, Zacharie Myboto, Chantal Myboto, Casimir Oye Mba, Paulette Missambo, Mayila, les Gondjout et tous les autres. pourquoi seulement la famille présidentielle?

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...