Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Barack a (enfin) une stratégie pour l'Afrique

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Samedi 1 Décembre 2012 à 11:19 | Lu 671 fois



Barack a (enfin) une stratégie pour l'Afrique
Le président américain Barack Obama, critiqué pour la faiblesse de son engagement avec le continent au cours de son premier mandat, lance la campagne Doing Business in Africa : formation de fonctionnaires, aide à la diaspora, sommets et missions consacrés au business en Afrique...

Le Department of Commerce américain a lancé officiellement mercredi à Johannesburg, une campagne intitulée Doing Business in Africa (DBIA). La secrétaire au Commerce par intérim Rebecca Blank a dévoilé cette stratégie aux dirigeants d’affaires sud-africains.

Dans une lettre publiée le 26 novembre, Barack Obama a déclaré que l’initiative DBIA consistait à « approfondir les échanges et les investissements entre les États-Unis et une région qui abrite six des dix pays à la plus forte croissance économique au monde. Beaucoup d'entrepreneurs américains et de chefs d'entreprise n’ont pas conscience de l'énorme potentiel commercial et des perspectives d'investissement qu'offre l'Afrique subsaharienne », déplore Barak Obama, tout en promettant que la campagne DBIA viserait notamment à sensibiliser le public américain.

Prolongation de l'Agoa

À l'heure actuelle, les échanges entre les États-Unis et l'Afrique subsaharienne ne représentent que 2,6% du total des échanges du pays avec le monde. Pourtant, en 2011, le commerce bilatéral a grimpé de 16% par rapport à 2010 pour atteindre 95 milliards de dollars. Les exportations africaines bénéficient directement de l'Africa Growth and Opportunity Act (Agoa), qui donne accès au marché américain à 6 400 produits. L’administration Obama s’est engagée à travailler à prolonger cette disposition, qui doit arriver à échéance en 2015.

En 2011, le commerce bilatéral a grimpé de 16% par rapport à 2010 pour atteindre 95 milliards de dollars.
Grâce à DBIA, qui, contrairement à Agoa, n'exclut aucun pays africain, le Department of Commerce a défini cinq domaines d'intervention : la formation de fonctionnaires dans les centres d'aide aux exportations, aux États-Unis, l'aide à la diaspora africaine installée aux États-Unis pour commercer et investir en Afrique, la coopération avec des organisations telles que le Corporate Council on Africa et le Business Council for International Understanding pour lancer une série de sommets consacrés au business africain aux États-Unis en 2013, formation des dirigeants américains aux affaires en Afrique et, enfin, organisation de missions commerciales bilatérales et de foires pour les entreprises et chefs d'entreprise africains et américains.

Instabilité

La secrétaire au Commerce s’est enfin inquiétée de l’instabilité récente de l’Afrique du Sud, avertissant que les « images de violence et de mort » pourraient influencer négativement la manière dont les entreprises américaines perçoivent le pays. Rappelant qu’elle était en Afrique à la demande personnelle de Barack Obama, elle a promis aux hommes et femmes d’affaires venus l’écouter qu’il allait mettre l’accent sur la coopération économique avec l’Afrique au cours des prochaines années.

Samedi 1 Décembre 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 671 fois




1.Posté par Pala le 01/12/2012 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je salue le départ d'Hilary parce qu'elle était là pour empêcher Obama de briller avec la complicité de Sarko, tous jaloux de sa popularité en Afrique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

News en Afrique | Pays Africains | News International | Europe | C.P.I | Etats Unis | Eco Internationale


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7









Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !