News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Au pays de Ya Ali "L'émergent" : Vers un désistement du Gabon à organiser le sommet en 2014?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 11 Janvier 2013 à 07:03 | Lu 591 fois

Des indiscrétions du milieu diplomatique en poste à Libreville laissent entrevoir que le sommet de l’Union Africaine qui doit se tenir à Libreville en juillet 2014, ne pourra avoir lieu. Contours et supputations.



Au pays de Ya Ali "L'émergent"  : Vers un désistement du Gabon à organiser le sommet en 2014?
Alors que les chefs d’État de l’Union africaine (UA), ont donné leur accord de principe pour la tenue au Gabon en 2014 du sommet de cette organisation continentale, celui-ci risque finalement de ne pas avoir lieu, selon les indiscrétions de quelques diplomates dignes de foi. Emmanuel Issoze Ngondet, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale, de la Francophonie, chargé du Nepad et de l’Intégration régionale, planifierait déjà une visite à Addis-Abeba, siège de la Commission de l’UA, et dans certaines capitales africaines en vue de motiver le désistement de son pays. Mais, il pourrait tout aussi attendre le sommet d’Addis-Abeba fin-janvier 2013 pour le faire.

Les raisons réelles du renoncement plausible du Gabon n’ont pas été indiquées par ces sources diplomatiques. Mais, elles tiennent sans doute de la difficulté à réaliser, en 18 mois, toutes les infrastructures nécessaires.

Présenté comme un trophée de la diplomatie gabonaise, l’accord de principe pour la tenue de ce sommet a été rendu public à l’issue du Conseil des ministres du 6 août 2010 et des projets ont été annoncés à cet effet. Notamment, la réhabilitation de la salle des banquets et la transformation du palais des spectacles de la Cité de la Démocratie qui avait d’ailleurs suscité l’opposition de l’Ordre gabonais des architectes (OGA). De même, conçue par Work Architecture Company, un cabinet new-yorkais, la maquette d’un palais des conférences futuriste a été retenue au terme d’un concours international. Dénommé L’Assemblée Radieuse, la structure, dont les travaux sont censés démarrer en Février 2013 pour s’achever en Juin 2014, comportera un auditorium de 1000 places alors que l’actuel palais des congrès de la Cité de la Démocratie ne dispose que de la moitié de cette capacité. Ce qui ne serait pas adéquat, si l’on s’en tient à l’exemple du sommet de Kampala (Ouganda) en 2009 qui avait enregistré 4000 personnes pour sa seule cérémonie d’ouverture.

Si le pays vient de faire ses preuves en organisant des évènements d’envergure, à l’instar de la Coupe d’Afrique des nations de football ou du New York Forum for Africa, on doute qu’il dispose de villas ou de suites hôtelières pouvant accueillir des dizaines de Chefs d’État ; l’Union africaine comptant 54 États membres.

Il y a trente-sept ans, la tenue à Libreville de la grand-messe africaine avait conduit à la construction de plusieurs grandes infrastructures de la capitale, notamment de la Cité de la Démocratie (résidences des présidents, salles de congrès, de conférences et de spectacles), du boulevard Triomphal Omar Bongo, du pont de Sociga au niveau de l’ancienne radiotélévision gabonaise (RTG1). Le président Ali Bongo Ondimba, qui propose son pays pour l’acte 2 de l’Assemblée de UA, aurait-il le temps de faire construire les infrastructures nécessaires à ce sommet, qui se tient souvent durant la première semaine de juillet ?

Au terme de la tournée, susurrée, d’Emmanuel Issoze Ngondet, si aucun autre pays ne se porte candidat pour recevoir ces assises, elles devraient se tenir à Addis-Abeba, selon une tradition établie, ainsi qu’on l’a vu lors du désistement du Malawi pour le 19e sommet. Lors de ce désistement du Malawi, Jean Ping, alors président de la Commission de l’UA, déclarait à l’agence Chine nouvelle en juin 2012, «les règles que nous avons stipulent clairement que si un sommet ne peut pas se tenir au lieu annoncé, il doit se tenir au siège, à moins qu’un autre État demande à l’abriter.»

Le siège de la Commission de l’UA dispose en effet de tout ce qu’il faut pour organiser une telle rencontre, d’autant plus que l’Ethiopie le fait chaque année au mois de janvier, alors que les autres sommets se tiennent toujours en dehors du siège. On avait ainsi douté de la capacité du Gabon à organiser sa part de la dernière Coupe d’Afrique des nations de football. La compétition s’est finalement tenue et s’est bien déroulée. Un remake en perspective ?


Gabonreview

Vendredi 11 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 591 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...