News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Au Gabon plus de 350 clandestins reconduits à la frontière

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Vendredi 26 Février 2010 à 18:12 | Lu 803 fois



Au Gabon plus de 350 clandestins reconduits à la frontière
Interpellés depuis plusieurs semaines à l’occasion des missions de contrôle d’identité la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) a reconduit le 23 février 2010 plus environ 350 étrangers en situation irrégulière. Cette opération répond aux soucis des pouvoirs publics de lutter énergiquement contre l’immigration clandestine face à la recrudescence de l’insécurité qui prévaut dans le pays.

C’est dans son souci de lutter efficacement contre la montée fulgurante de l’immigration clandestine et pour servir d’exemple aux autres que la Direction générale de la documentation et de l’immigration a reconduit le 23 février 2010 aux frontières de plusieurs immigrés clandestins.

Ceux-ci, au nombre de 358 ont été sous supervision policière acheminer dans des bateaux affrétés pour la circonstance en vue de leur rapatriement vers leurs pays respectifs.

Ce sont au total, 80 maliens, 63 camerounais, 39 sénégalais, 30 burkinabés, 26 guinéens (Conakry), 21 nigérians, 20 nigériens, 17 togolais, 15 béninois, 8 santoméens, 4 congolais (Brazzaville), 6 congolais (RD Congo), 2 tcadiens, 2 équato-guinéens, 1 tunisien, 1 français et 23 ressortissants d’autres pays qui ont été reconduits à la frontière par voies maritimes et terrestre.

La DGDI a profité de la présence d’un navire santoméen pour reconduire près 232 ouest africains sur 271 au total à destination de Calabar au Nigéria où ils devraient être acheminés avant rejoindre leurs pays respectifs.

Soulignons que cette opération qui concernait notamment les détenteurs de titres de séjour de courte durée qui après expiration refusent de quitter le territoire gabonais a également permis de se pencher sur ceux dont les titres de séjour sont arrivés à terme depuis des années et ceux n’ayant aucune carte de séjour.

Vendredi 26 Février 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 803 fois




1.Posté par mokoye le 26/02/2010 20:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
1 français seulement? tt le monde sait qu'ils sont bcp plus nombreux que ça les sans papiers français

2.Posté par afirikara le 26/02/2010 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De telles imges m'offusquent, comment les africains peuvent encore expulsés leurs frères qui y ont trouvé asile. Dans les conditions humiliantes, inhumaines, ces images sont traumatisantes pour les noirs, car elles nous rappellent le temps de la traite. C'est ca qu'on reproche à la France quand elle expulse les Africains
Le moment est arrivé pour construire l'Unité, l'Union africaine dans la dignité, le respect et la fraternité en ouvrant nos frontières. Ainsi nous pouront montrer aux occidentaux qui nous ont séparé que nous sommes solidaire, un peuple réellement uni.
Il nous faut se plonger dans l'Egypte ancienne dirigé par les noirs en consultant la loi de Maât, le livre des morts des anciens Egyptiens que l'on considère comme la bible de l'ancienne Egypte qui rappelle les oremiers devois du pharaon :
- Pratique la justice et tu dureras sur terre;
- Apaise celui qui pleure;
- N'opprime pas la veuve;
- Ne chasse pas un homme de la propriété de son père;
- Ne porte point atteinte aux grands dans leurs possessions;
- Garde-toi de punir injustement

L'OUA a cédé place à l'UA rien n'a changé en terme de relations entre les états, entre les peuples, aucun projet d'unité, d'union concrétisé à ce jour;
Les Africains se détestent, se haissent, se méprisent, sont prêts à vendre leurs frères, à les sacrifier devant notre éternel énemi l'occidental

3.Posté par Ali7 le 26/02/2010 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui me choque en principe dans cette affaire c'est le renvoi des ressortissants des pays voisins de la cémac et du Sao tomée et principe. 2 équato guinéens ?

A l'intérieur de ce machin, il doit y avaoir une politique communautaire comme en afrique de l'ouest pour ne pas attiser la haine entre voisins.

Pour les Maliens, senegalais, guinéens, encore pardonnables. Ils peuvent être employés dans l'agriculture, les industries de transformation du bois au côté des nationaux. Il faut par contre limiter leur accès dans les activités de commerce.

les plus bandits sont les nigérians et les ghanéens qu'il faut renvoyyer de chez eux sans une autre forme.

4.Posté par Lili le 27/02/2010 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut tous les renvoyer!Au gabon on a trop d'etranger et après ils vont nous causer du tort!Nous aussi nius souffrons dans ce soit disant eldorado!Alors ce n'est pas à nous d'accueillir la misère des autres pays même si ce sont des pays voisins!De plus je suis heureuse qu'on est explusé ce français du gabon, mais y en a encore, car en france c'est cette même politique d'expulsion qui est faite sans état d'ame alors devrions nous l'avoir?

5.Posté par Sema Taou n Kemet le 01/03/2010 03:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte à toi fils indigne de Kemet, Tu sera châtier par Sekhmet, gare à toi lorsque tu sera face aux deux Mâatyou. La dévoreuse fera ton cœur son festin!
Comment en 2010 on peut encore avoir des réflexes aussi bidons! Nos frères même s'ils sont maliens, ou burkinbés ou tchadiens, peu importe, il ne faut pas humilier l'autre comme ça. On parle d'Union Africaine, d'intégration sous-régionale etc. Mais on croit quoi !ces mots ce sont des hommes qui les concrétisent, qui leurs donnent un certaine consistance, et ces homme le Gabon trouve le moyen de les refouler comme des malpropres. J'ai honte d'être de ce pays indigne d'être parmi les fleurons de l'avenir de notre continent!

Chez les occidentaux on nous prend pour de la merde et nous comme des vrais singes, on reproduit le schéma des maîtres sur nos propres frères. Si brûle la forêt, et on brûle aussi la savane, où est-ce qu'on ira se cacher lorsqu'on sera en problème?

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...