News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Arrivée du Roi MOHAMED VI au Gabon, le pouvoir implore la bonté du peuple

Le site de la Liberté - D'AKOK le Lundi 25 Mars 2013 à 11:58 | Lu 3128 fois

Alors que les forces de sécurité et de défense se sont activés sur le terrain pour rendre la ville un peu propre, le pouvoir de son côté, s'est déployé à coup de campagne de communication à inviter le peuple à accueillir chaleureusement le Roi du Maroc.



Arrivée du Roi MOHAMED VI au Gabon, le pouvoir implore la bonté du peuple
La crise de confiance s'est installée au Gabon, et, le peuple s'est détourné de tout. C'est le constat qui se dégage sur le terrain.

Les gabonais ne s'intéressent plus à rien. Le championat de Foot-ball qui attirait les gens au stade dans les années 1980 passe maintenant inapercçu. La foire de Libreville qui, lorsqu'elle était ouverte, faisait le plein, est vide en permanence. Le dernier salon du livre organisé le week end dernier par les Editions NTSAME n'aura accueilli que 150 personnes.

La coupe d'Afrique des nations a eu un engouement grâce aux places du stade offertes par le palais aux étudiants, militants, sympathisants étrangers etc, pour ne citer que ces quelques cas.

Les journées potes ouvertes, les salons, les conférences débats, les séminaires, les meeting politiques n'attirent plus grand monde. Mais personne ne dit réellement pourquoi se détachement de tout.

Ce week end, alors que la visite du Roi Mohamed VI est annoncée au Gabon et que la télévision relaie largement l'information dans toutes les langues du pays, nous avons demandé aux gabonais, nombreux dans les coins habituels (réunion des parents d'élèves du PK6, RIO, derrière la Prison, Cocotier, derrière la maison de la presse,..) autour du vin de palme ou du "malamba", ce qu'ils pensaient de la visite du Roi du Maroc au Gabon. La majorité a répondu tout simplement : "rien, il vient rendre visite à son ami c'est tout". A la question "irez-vous à l'aéroport le saluer ?" la majorité a répondu "j'ai mieux à faire".

La visite du Roi au Gabon en soi est politique et diplomatique. Le gabonais lamda est conserné en dernier ressort certes, mais ce que relève plutôt cette étude, c'est le détachement avec lequel les gabonais abordent les problèmes du pays. L'implication et la cohésion que l'on peut attendre du peuple autour d'un projet, pour un pays qui se veut émergent n'y sont pas. Or si les coeurs n'y sont pas, le dynamisme nécessaire au lancement des activités économiques n'y sera pas non plus.

Pour rendre la ville de Libreville propre à l'occassion de la visite du souverain marocain au Gabon, le pouvoir a du recourir aux forces de sécurité et de défense pour néttoyer les différentes rue de la capitale. Les moyens de transport ont été mobilisés pour transporter les potentiels volontaires, de leurs quartiers vers l'aéroport.

Il faut noter que la vite du Roi coincide avec les vacances de paques. Du coup, le gouvernement par le canal des proviseurs et des directeurs d'écoles a du supplier les parents pour qu'ils libérent les enfants.

Un mauvais signe de plus pour le parti au pouvoir qui est déjà en proie à des difficultés internes. Tous les regards sont maintenant tournés vers le congrès qui démarre la semaine prochaine au cours duquel certainement, les décisions fortes seront prises, pour remobiliser toutes les énergies dont le pays a tant besoin.

Lundi 25 Mars 2013
D'AKOK
Vu (s) 3128 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

24.Posté par Bruno Vécarte le 26/03/2013 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Tueur de Franc-Ma-Cons

Pertinent Dialogue !
Prémonitoire même, si les Gabonais n'y prennent bien évidement pas garde et précaution...

23.Posté par Priscilla le 26/03/2013 12:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
interessant les dialogues

22.Posté par Le peuple Gabonais le 26/03/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui est arrivé en RCA va arriver au GABON avant 2016.
Faites attention en 1967, OMAR BONGO ONDIMBA n'a pas eu l'onction du peuple pour arriver au pouvoir au GABON.
Une modification constitutionnelle refléchie et pensée par jacques FOCCART a permis à Omar BONGO de prendre le pouvoir au GABON en 1967. Ce pouvoir acquis en 1967, ne saurais s'éterniser et atteindre 50 ans au GABON. La paupérisation outrancière des masses populaires, la violence franc-maçonne, la dilapidation des richesses nationales et leur placement dans les capitales hors européennes, le recours systématique à des partenaires tout azimut, sont autant de leitmotiv....
Vive le moyen congo !

21.Posté par Le peuple gabonais le 26/03/2013 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est inadmissible que les franc -maçons viennent remplir leur commentaires sur les articles de gabonlibre.com, ils n'ont qu'à créer leur propre site web ou bien qu'ils utilisent le site de presidentalibongo.com.
Dans tous les commentaires ils ne parlent que du pouvoir, de l'empoisonnement et d'autres inepties. Le site de gabonlibre.com c'est pour l'opposition et non pas pour les illuminatis.
Nous vous informons que nous allons bruler les autels de franc-maçonnerie au gabon en 2016.
Une fois au pouvoir l'opposition votera une loi à l'assemblée nationale pour interdire la pratique de la franc-maçonnerie sur tout le territoire nationale pendant 100 ans. La pratique du bouity, du djobi, ou du christianisme céléste sera également prohibée.
Nous mettrons en place un tribunal spécial pour juger les crimes rituels et économiques commis entre 1967 et 2016. Si les auteurs de ses crimes sont décédés, nous attaquerons leurs héritiers légaux, nous saisirons leur biens et comptes bancaires en occidents ou au gabon, conformément à la loi.

Les peuples du gabon sont désormais débout!

lepeuplegabonais@gmail.com

20.Posté par Tueur de Franc-ma-cons le 26/03/2013 03:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici le dialogue COMPLET que n'ont pas manqué d'avoir les deux héritiers des dictateurs que furent Hassan II et Omar Bongo, au cours de leur tête à tête à l'aéroport Léon Mba :

MOHAMMED VI: Hadj Ali, qu'ttends-tu pour devenir enfin roi comme moi, et règner sur tous ces nègros ?

ALI Ier: T'inquiète parent, tout est déjà prévu. Après 2016, plus d'élections. Et c'est mon fils Jalil que je désignerais comme héritier du trône, suivi de Noureddin et de Bilal, le fils que tu m'as offert.

M.6: Inch'Allah, Hadj Ali, Inch'Allah !

M.6: Et que devient ton ami opposant là, Mba quelque chose...?

A.Ier: Chuut, garde ça pour toi: assiette russe servie avec du couscous marocain. Il passera pas l'hiver saharien... hi hi !

M.6: Tout comme papa avait fait à Ben Barka. Trop fort le Hadj Ali, tu es trop fort !

M.6: Et ton 1er fils héritier, pourquoi me l'as-tu pas envoyé a Rabat, je l'aurais inscrit dans la même école que le mien, le prince héritier, successeur au trône, Moulay Hassan ?

A.Ier: Non parent, je préfère le modèle britannique ; leur monarchie dure depuis l'an 829. J'ai donc envoyé les enfants apprendre là-bas, dans la même école où fréquentent les enfants de la famille royale. Je sais que mes sujets gabonais adorent le foot anglais ; je leur ferai venir David Beckam, comme ça il jonglera avec Jalil à mon stade d'Agondjé, avec entrée gratuite.

M.6: Ah je vois. C'est donc pourquoi j'avais reçu un câble comme quoi le Gabon adoptait désormais l'anglais comme langue officielle !?

A.Ier: Tu as tout compris parent. Hi hi...

M.6: Je comprends maintenant pourquoi tu ne fais que t'éloigner de la France ! Parce que papa m'avait dit que tonton Omar avait déjà proposé ça à Mittérand, mais ce dernier avait refusé. Et je me souviens avoir même demandé à papa d'insister auprès de son ami François pour cela ; mais il m'avait dit que c'était un peu compliqué avec les socialistes. Et j'imagine que si tu le demandes à cet énarque trop carré d'Hollande, il ne va même pas vouloir en entendre parler, quel que soit ce qu'on pourrait lui proposer. On regrette vraiment Nicolas. On en parle d'ailleurs quand il vient souvent à Cas, où je lui ai offert une villa... En tout cas je comprends mieux ton éloignement vis-à-vis d'Hollande. C'est stratégique. Vraiment t'es trop fort Hadj Ali, trop fort ; plus fort même encore que Hadj Omar ! Je te respecte.

A.Ier: C'est cela même le sens profond que je souhaitais depuis le début donner à l'émergence ! Mais tout ça se fait petit à petit. Après le dernier congrès du PDG, qui aura lieu juste après ton départ, je compte tranquilement expliquer aux gabonais les raisons de ma nouvelle décision, en leur disant que nous ne pouvons pas bâtir un pays si nos institutions sont fragiles et vascillantes. Je leur prendrai l'exemple du Maroc, ton Royaume, où de nombreux étudiants gabonais se rendent d'ailleurs chaque année poursuivre leurs études. Je leur dirai que si le Maroc est très développé aujourd'hui, c'est simplement parce que les marocains ont eu la sagesse de confier la gestion de leur pays à une institution forte, où n'existent ni chienlit, ni débats inutiles, ni opposants, mais plutôt un chef, qui donne les grandes orientations, pour faire du Gabon un pays émérgé et dévéloppé d'ici 2035. Et je tiens à ce qu'en 2035, je puisse montrer aux Gabonais le chemin que nous aurons parcouru ensemble sur cette nouvelle voie. Je compte bien évidemment sur toi pour m'aider avec ma famille dans cette lourde tâche que les Gabonais vont bientôt nous confier mes enfants et moi-même.

M.6: T'en fait pas mon frère ! Tu sais qu'en tant que prince, je ne pouvais rien faire, j'avais les manches courtes. Mais maintenant que mes manches sont longues et que j'ai tous les pouvois, il n'y a rien que je pourrais vous refuser afin que toi et ta famille accèdiez aussi au trône éternel. Ce que j'attends en retrour, c''est juste que tu nous aides à faire grandir la foi en Allah le miséricordieux au Gabon et dans toute la sous-région d'Afrique Centrale. Nos frères de l'AQMI s'occupent eux de lislamisation de l'Afrique de l'Ouest. Mais c'est aussi ce mangeur de porc d'Hollande qui bloque leur progression au nord Mali actuellement. Mais pour ce qui est de l'Afrique Centrale, on compte sur Idriss et toi. C'est la raison pour laquelle on a demandé à Idriss d'aider nos frères musulmans à évincer cet adorateur de la Croix de François Bozizé. Et je te confrme que tous nos frères de l'Islam sont avec toi. Quel que serait ce que tu demanderas pour faire aboutir ton projet, on te le fourniras frère ! Inch'Allah.

A.Ier: Amin, frère, Amin. Qu'Allah vous entende.

M.6: Bon parlons maintenant d'autres choses ! Tu sais que je ne viens pas seulement ici pour parler seulement de monarchie, même si cette fois c'est une visite officielle ! Quand je viens chez ma deuxième famille gabonaise, j'en profite aussi pour savourer les bonnes choses ; la bonne chair et le bon Rhum blanc. Alors dis moi, j'ai appris que tu as déniché un joli petit somalien tout frais !?

A.Ier: Ah tu veux parler de Liban ! Je te dis pas parent, un vrai délice. D'ailleurs je dors même plus à la maison. Tous les soirs c'est...

M.6: Allah Wagba ! Il faut que je goutte ça ce soir, walaï !

19.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 26/03/2013 01:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mohamed VI : je me demande surtout comment t'es-tu arrangés avec les Myènè pour leur faire oublier la mort de Joseph Rendjambé...
Ali 1er : la Grande Loge Symbolique du Gabon où se réunissait l'état-major de mon putch de 2009 a réussi à faire porter à Georges Rawiri le chapeau des crimes commis contre Pierre Fanguinovény, Ambourouet-Avaro....jusqu'à Joseph Rendjambé. Moi-même j'en suis encore tout étonné. Les Guy Rossatanga-Rignault, Richard Onouvié, Jean-Baptiste Bikalou, Nzouba-Ndama, Brice Adandé...c'est des bons ! Rien n'a avoir avec les vieux orphelins de mon père à la Grande Loge du Gabon, que j'avais dû menacer pour accepter le film de mon intronisation. Dedans j'adore les gros-plans de Blaise Louembé sur ces vieilles momies qui se prosternent devant moi qu'ils appellent Biafra ou bien Anongoma !

18.Posté par Jacques Dossoue le 26/03/2013 00:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@TUEUR DE FRANC-MA-CONS
Vraiment réaliste votre dialogue imaginaire. Les administrateurs de ce site devraient le mettre en 1ere page, pr que les gabonais comprennent mieux le pq des empoisonnements de Mamboundou et Mba Obame, nos 2 ppaux opposants !

17.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 26/03/2013 00:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mohamed VI : ton "assiette russe", c'était déjà ça...pour le vieux Georges Rawiri, non ?
Ali 1er : ses parents m'pongwè se sont occupés du problème, ni vu ni connu...comment pouvais-je refuser ce beau cadeau ?
Mohamed VI : et Edith, ta belle-mère, qui est derrière sa mort ?
Ali 1er : "on ne peut pas faire d'omelette sans casser de oeufs", dit l'adage. C'était le dernier obstacle avant que ne s'accomplisse la prophétie...pas vraiment le dernier, puisqu'il y avait la résistance de mon ami André avec sa nièce dans le lit de mon père agonisant...ça n'a pas été une partie de plaisir ! T'imagines pas tout ce que j'ai casqué pour en venir à bout !

16.Posté par Maixent Acrombessi le 26/03/2013 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LANGAGE ÉVIDENT TUEUR DE FRANC MA CONS
PUIS DEMANDE LES NEWS DE SYLVIA
HAAAAAAAA NE ME PARLE PAS DE CELLE QUI ME SERT D’ÉCHANTILLON , EN CE MOMENT J'AI UN JEUNE BÉNINOIS NOMME ACCROMBESSI QUI ASSURE MES NUIT D'AILLEURS JE VAIS TE LE PRÉSENTER PUIS TOI MM TU JUGERAS .

15.Posté par Tueur de Franc-ma-cons le 26/03/2013 00:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MOHAMMED VI: Au fait, on m'a dit que tu as déniché un joli petit somalien tout frais !?
ALI Ier: Ah tu veux parler de Liban! Je te dis pas parent, un vrai délice. D'ailleurs je dors mm plus a la maison. Tous les soirs c'est...
M.VI: Allah wagba !

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...