News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Annonce d’un recensement des armes en circulation au Gabon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 21 Juin 2013 à 07:09 | Lu 670 fois

Le Conseil des ministres du mardi 18 juin 2013 a entériné, sur proposition du ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, Jean-François Ndongou, le recensement des armes en circulation au Gabon.



Annonce d’un recensement des armes en circulation au Gabon
C’est certainement face à la montée vertigineuse de l’insécurité, avec les braquages, vols, viols et meurtres à main armée, notamment des armes à feu, que le gouvernement a décidé de procéder à un recensement des armes en circulation au Gabon en vue d’en identifier formellement les propriétaires et circonscrire les mouvements des ces engins.

Il ne se passe littéralement plus une semaine, en effet, dans la capitale gabonaise sans que les journaux ne révèlent des meurtres avec des armes issues parfois des armureries des forces de sécurité ou de défense ou appartenant à des personnalités publiques d’influence.

En tout cas, le communiqué final du dernier Conseil des ministres présidé par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, relève que «cette opération permettra, entre autres, d’avoir une meilleure lisibilité de la politique gouvernementale de contrôle de flux de gestion et de sécurisation des stocks d’armes». Le même communiqué poursuit en déclarant que cette opération «sera précédée d’une campagne médiatique de sensibilisation et d’information des populations et de la collecte des données de marquage dans les gouvernorats, les préfectures et les sous-préfectures».

Ce qui n’est pas sans rappeler que, le 15 février 2012, le ministère de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de l’Immigration et de la Décentralisation, s’appuyant sur l’Arrêté N° 004/ MISPID daté du 14 février 2013, avait décidé «de la suspension de vente de fusils et de munition de type 375 et 458, destinés à la grande chasse sur toute l’étendue du territoire national.» Il était ici question d’une mesure visant à endiguer le trafic d’ivoire qui risque d’exterminer à jamais les éléphants du Gabon, plus grande réserve restante d’éléphants de la forêt équatoriale. La publication du ministère de l’Intérieur indiquait alors que «le Commandant en Chef de la Gendarmerie Nationale, le Commandant en Chef des Forces de Police Nationale sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application des dispositions de l’arrêté sus visé».

Aucune prise de ce type d’arme n’a depuis lors été signalée, si bien qu’on se demande sur quoi compte le gouvernement pour obliger les détenteurs d’armes à feu, issues de divers circuits de contrebande, à les déclarer.

On retient toutefois que cette initiative qui vise notamment la sécurisation des populations via le contrôle des armes dans le pays entier doit interpeler Gabonais et tous ceux qui résident sur le territoire gabonais. Ils doivent à cet égard prendre conscience de la responsabilité de chacun en facilitant la réalisation de ce recensement. Cette opération devrait ainsi à terme permettre la lutte contre toutes formes de crimes qui endeuillent les familles.

Gabonreview

Vendredi 21 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 670 fois




1.Posté par LES AFFAIRES DE NOUS-MEMES NOUS-MEMES le 21/06/2013 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA PEUR AU VENTRE DU REGIME BONGO-PDG

Voici les effets de l'annonce du boycott du 17 aout 2013 pour pas de défilé.
N.B: Ce boycott n'est pas une propagande pour préparer un coup d'état militaire, une rébellion ou autres c'est juste dire HAUT NOTRE RAS LE BOL en restant chez nous de 1h00 à 14h00 pour qu'il est pas de défilé au Gabon car la vraie souveraineté vient du peuple et le va vous la montrer le jour de la célébration de la fète de l'indépendance.

BOYCOTT DU 17 AOUT 2013 : PAS DE DEFILE AU GABON
Pour plus d'infos : : http://www.facebook.com/events/596176683738594/

OU http://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/

RESTEZ CHEZ VOUS LE 17 AOUT 2013.LA PEUR AU VENTRE DU REGIME BONGO-PDG

Voici les effets de l'annonce du boycott du 17 aout 2013 pour pas de défilé.
N.B: Ce boycott n'est pas une propagande pour préparer un coup d'état militaire, une rébellion ou autres c'est juste dire HAUT NOTRE RAS LE BOL en restant chez nous de 1h00 à 14h00 pour qu'il est pas de défilé au Gabon car la vraie souveraineté vient du peuple et le va vous la montrer le jour de la célébration de la fète de l'indépendance.

BOYCOTT DU 17 AOUT 2013 : PAS DE DEFILE AU GABON
Pour plus d'infos : : http://www.facebook.com/events/596176683738594/

OU http://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/

RESTEZ CHEZ VOUS LE 17 AOUT 2013.

2.Posté par LE TRAQUEUR DU CFA DU PAYS le 21/06/2013 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES ARMES AU GABON AVEC QUI LA POPULATION OU LES RIPOU AU POUVOIR DONC DONC

LES POPULATION DES BRICALOBRIQUES DE KIGSTON DIBADIBA MALIBE NE PVENT AVOIR DES FUSIL A POMPE DES M16 COMME LE COMMANDO BERET ROUGE PAS MEME DES UZIIII JUSTE DES PIOCHES POUR LES PLANTATIONS DE MANIOC DONC DONC VOS ARMES ET L"INSECURITE NATIONAL C'EST AU PDG PARTI RENOUVELLER DES TRICHEUR.



NB OPIANGHA H AVEC VIGILE SERVICE ET AUTRES A COMBIEN DE CACHE D'ARMES DONC DONC EVITEZ DE NOUS LES GOFREEEEEEEEEEE

3.Posté par Tueur de Franc-Ma-Cons le 23/06/2013 06:00 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabonaises, Gabonais, GARDEZ vos armes, ne les montrez pas à ali bongo et à ses sbires gabonais. Vos armes vs serviront très bientôt, en 2016, pour chasser ali bongo du pouvoir, lorsqu'il voudra encore faire son coup d'état électoral, avec mborantsuo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...