Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ali Bongo décide de suspendre le versement des fonds communs

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mercredi 19 Février 2014 à 17:31 | Lu 4152 fois

Ali Bongo Ondimba a décidé mardi de suspendre le versement de tous les fonds communs, une espèce de bonus versé chaque trimestre aux fonctionnaires des régis financières déjà richement payés, a-t-il annoncé dans un discours de lutte contre la pauvreté prononcé au palais présidentiel devant les chefs de partis de l’opposition et de la majorité présidentielle.



« J’ai décidé de suspendre tous les fonds communs », a déclaré le président de la République. Ali Bongo Ondimba a affirmé que cette mesure vise à lancer la reforme sur la rémunération des fonctionnaires gabonais. Longtemps annoncée, la réforme n’a jamais eu lieu d’où la décision radicale de couper la bourse à tous ceux qui profitent du système actuel.

« Comment comprendre que les fonds communs soient versés à ceux qui ont déjà un salaire », s’est-il interrogé en pensant à tous les gabonais au chômage qui n’ont rien ou qui ne reçoivent pas une aide de l’Etat.

Ali Bongo Ondimba souhaite mettre fin à l’injustice dans le traitement des salaires des agents de l’Etat.

Au Gabon, en effet, les fonctionnaires exerçant dans les régis financières (impôts, douanes, Trésor Public) et autres ministères (juteux) perçoivent chaque trimestre un bonus communément appelé « fonds communs ». Il s’agit d’une rémunération supplémentaire attribuée aux ayants droit sans critères orthodoxes. Les sommes versées sont parfois 3 à 4 fois supérieures au salaire mensuel de bénéficiaire. Les hauts gradés et les membres du cabinet du ministre se partagent la plus grosse part du gâteau. Les autres se contentent des miettes.

L’ambition de départ était de motiver ces agents, les obliger à plus d’ardeur au travail afin de bénéficier de ces gratifications. Il était aussi question de décourager le vol auprès de ces agents chargés de collecter les recettes publiques.

Le système vieux de plusieurs années déjà a cependant perdu son sens originel. Même les fonctionnaires les moins rentables et le plus souvent absents à leur poste depuis des années continuent à percevoir ces gratifications, narguant ainsi leurs collègues des autres ministères qui n’en ont pas le droit.

Dans le même discours, le numéro un gabonais, a rappelé que sur 300 milliards de FCFA d’aide sociale prévue chaque année au profit des personnes démunies, seul 20% parviennent aux ayants droit. Le reste se perd dans les méandres de l’administration.

« Votre discours est éloquent, Monsieur le président de la République mais où vont les 80% ? » a rétorqué l’opposant Louis Gaston Mayila.

« Il se dit au quartier que lorsque nous étions ministres on volait à la pelle mais maintenant on a inventé la pelle mécanique pour mieux voler », a ironisé Me Mayila qui a vivement souhaité savoir à qui profite les 80% d’aide qui ne parviennent pas au bénéficiaire.

Gabonactu

Mercredi 19 Février 2014
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 4152 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

21.Posté par le pauvre du gabon le 20/02/2014 22:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c''est tres bien vue monsieur le president! cette analyse a ete excellente mais au detriment de qui ces fonds communs sera utile? et si c''est pour les chomeurs pourquoi ne pas aussi penser aux meres d''enfants qui sont exposees en longueur de journee au soleil a vendre sur les trotoires des carrefoures!? car elles sont menacees de deguerpissement! et pourquoi c''est maintenent que cette vision, cette decision voit le jour? peut-etre pour 2016? ou bien?

20.Posté par DIEUSEULSAIT le 20/02/2014 13:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA VERITE EST AILLEURS IL FAUDRAIT PLUTOT REVOIR LE TRAIN DE VIE DE CES POLITIKARS PAR EXEMPLE LE TRAIN DE VIE DE VOTRE PRESIDENT ALI BABA

19.Posté par tarchidime le 19/02/2014 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un canular de plus pour s'attirer les bonnes grâces du peuple. Et dire que certaines vieilles reliques de ce qu'il y a de politicards que compte le Gabon ont répondu à cette invite ressemblant étrangement à un bal de vampires qui ne dit pas son nom!
Vouloir faire croire aux gabonais, comme le laisse supposer le président de la république dans son intervention, qu'en suspendant l'attribution des fonds communs à une catégorie d'agents de l'Etat contribuerait à résoudre les problèmes de pauvreté dans notre pays, constitue une atteinte grave à l'intelligence et à la dignité du Gabonais.
Les fameux fonds communs ne sont que l'arbre qui cache la forêt. L'existence des fonds communs peut-elle justifier le montant astronomique des salaires avoisinant plusieurs ,voire des dizaines de millions perçus mensuellement par une poignée d'agents publics au seul motif qu'ils appartiendraient au cercle du pouvoir?
Si pour harmoniser les traitements de tous les agents de l'Etat il faut passer par la suppression des fonds communs, il est tout aussi judicieux de réduire les hauts traitements, le train de vie de l'Etat,etc...Ceci n'est envisageable que dans le cadre d'un forum auquel prendront part tous les acteurs concernés par le sujet.
Quant au problème central de réduction de la pauvreté évoqué par le président, il va de soi que le thème vise la société entière et qu'en conséquence la recherche des pistes de solutions ne peut se réaliser que si, et seulement si les différents acteurs de la société concernés y prennent part.
Dans l'un comme dans l'autre cas toute autre démarche est vouée à l'échec dont on fera porter le chapeau au premier fusible, que dis-je, au premier ministre.

18.Posté par MOI-MEME le 19/02/2014 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
JE NE SUIS PAS FAN D'ALI. MAIS POUR UNE FOIS JE SUIS D'ACCORD AVEC LUI. IL Y A TROP D'INJUSTICES DANS LA FONCTION PUBLIQUE. COMMENT EXPLIQUER LE FAIT CERTAINS AGENTS DE L'ETAT ONT DES FONDS COMMUNS ALORS QUE D'AUTRES N'Y ONT PAS DROIT.

JE DIS QU'A PARTIR DU MOMENT OU TOUS TRAVAILLENT POUR L'INTERET GENERAL, ILS DOIVENT BENEFICIER TOUS DES FONDS COMMUNS. A DEFAUT, IL FAUT CARREMENT SUPPRIMER LES FONDS COMMUNS.

EST-IL NORMAL QUE LE PETIT DOUANIER NARGUE UN DIRECTEUR GENERAL DE LA CULTURE SOUS PRETEXTE QU'IL TOUCHE DES FONDS COMMUNS.

CE SYSTEME DES "FONDS COMMUNS" AVAIT ETE INSTITUE POUR EVITER QUE CERTAINS AGENTS DE L'ETAT VOLENT L'ARGENT DU CONTRIBUABLE. MALGRE CELA, LE VOL A ATTEINT SON PAROXISME.
DONC ALI A BIEN FAIT. CE QUI NE SONT PAS D'ACCORD N'AVAIENT QU' A PARTIR. DE TOUTES LES FACONS LE BUT DE TRAVAILLER DANS L'ADMINISTRATION CE N'EST PAS DE DEVENIR MILLIARDAIRE; C'EST DE SERVIR D'ABORD SON PAYS ET L'INTERET GENERAL.

APRES TOUT C'EST ENTRE VOUS VOUS MEMES LES PDGISTES ET EMERGENTS. POUR MOI QUOI? PAUVRE DE MOI CHOMEUR DE SON ETAT.

17.Posté par je dis hein le 19/02/2014 13:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C''est la dime qui a commencer pour 2016.et puis quoi encore,même avec les gens pillais tjrs avec cette mesure,c le feu d'' artifice assurer.j''attend lire les titres des journaux.

16.Posté par je dis hein le 19/02/2014 13:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chapeau!pour la frappe ,c''est en plein dans le mil,mais pour qui?jusqu''à quand,et pourquoi??sachant que 80%des font d'' aide sociale disparaisse chaque année et maintenant on rajoute les bonus supplémentaires pour c gens pille en solo,vraiment la file a commencer pour 2016.attention assouka avec tes 23million/mois c c serait bientôt votre tour de sisaillement .

15.Posté par L''''Iliade le 19/02/2014 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le roi du Gabon a décidé de suspendre les fonds communs suite à une enquête sur la pauvreté faite par la première dame (la reine) qui dépense un milliard de Fcfa pour son shopping a Paris.

14.Posté par Tardelli le 19/02/2014 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les vrais problèmes sont ailleurs! ça c'est de la pure distraction! Monsieur Ali sait-il que le PCA de Gabon Télécom gagne 10 millions le mois? Et pour quel travail? En fait, combien touche son ami DG de OPRAG ? Et toutes les Agences qu'il a créées, combien coûtent-elles à l'Etat? Voilà les vraies questions et les gabonais ont le droit de savoir!! C'est simple assainir les finances publiques, il s'agit de supprimer les Institutions inutiles comme le SENAT (le Sénégal l'a bien fait) et de dépoussiérer les effectifs et les budgets de l'Assemblée Nationale, le CNC, etc! Le peut-il vraiment? Ce serait se tirer une balle au pied!!!

13.Posté par NDZIE d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 19/02/2014 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous osons espérer que la suspension des fonds communs fera ensorte que le salaire minimum du plus petit fonctionnaire du Gabon soit supérieur ou égale à Trois cent mille francs (300.000 F CFA).

12.Posté par OKOUKOU Grand Marabout du Cap Esterias le 19/02/2014 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est plutot dans les institutions budgétivores(Senat inutile, Assemblée Nationale pléthorique et peu représentative du peuple, le CES incompétent,le Conseil de la Communication senseur de la liberté d'expression, la médiature inactiveles agences de ceci et de celà qu'ils faut frapper et non chez les fonctionnaires déjà pauvre d'un salaire en déphasage avec le cout de vie

Le grand visionnaire

11.Posté par Karl Hiboux le 19/02/2014 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@10.Posté par AFRIQUIYA

soyez cohérent avec le texte,monsieur. vous voyez les cocons ethniques partout!

10.Posté par AFRIQUIYA le 19/02/2014 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAUVRE GABON, PERSONNE NE FAIT RIEN POUR TOI. REGARDE TES PAUVRES ENFANTS, ILS INCAPABLES DE S'UNIR POUR METTRE FIN A LA DICTATURE QUI LES OPPRIME! AU LIEU DE S'IDENTIFIER AVEC TOI, IL PREFERE S'ENFERMER DANS LEURS COCONS ETHNIQUES.
QUEL PEUPLE SOMMES NOUS?

9.Posté par Ali Bongo Ondimba le 19/02/2014 11:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J''ai suspendus les fonds communs que mon pere vous a laisser pour prepare ma campagne je vous promet kan je reviens apres ma re-election je remets ces fonds en place vrai vrai

8.Posté par Yobééééeee le 19/02/2014 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Yobéééee Ca commence 2016 se pointe a l'horizon et voila que les promesses recommencent il a bien dit il veut le faire c'est a dire il va suspendre entre nous, c'est à la fin du mandat qu'on decide de penser à nous? on en est encore la seulement? pitié du peuple Gabonais toujours enfariné depuis kalakala toujours la même botte : promesse, pitié hein, vraiment pitié, apres 2016 le meme Ali par l'entremise de ses Emergents viendra vous dire que j'ai muri et j'ai trouvé mieux qu'il n'était pas bon de soustraire les avantages des agents de l'Etat pour une meilleure Emergemce fin de citation et voila le tour est joué, ce que les maboules qui croient à ce qui sort de la bouche d'Ali oublient c'est que la majorité des personnes qui percoivent ces Fonds Communs sont ses freres Batékés en particuliers et les Emergents en général alors ALI peut être peut-être bete mais pas au point de cier la branche sur laquelle il est assis.
Qui vivra Verra......

7.Posté par mbourou le 19/02/2014 09:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bonne décision car nous avons parfois les mêmes diplômes, pourquoi les uns et pas les autres. Même une ménagère ou un simple chauffeur ont des fonds communs vraiment triste!!!! et cela n'encourage pas ceux qui souffrent à faire les études, conclusion on prend les raccourcis pour se retrouver au finance et autres ministères à fond commun!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 17 Novembre 2017 - 04:32 Gabon - Jeûne national : L’appel de Ben Moubamba

Flash Info Résistance | Politique | Société | Economie | Art Sponsorisés | Scandale | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7









Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...


Incroyable !