News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ali Bongo condamne l’agression contre Ondo Ossa et urge la justice de traquer les auteurs

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 12 Juin 2014 à 09:01 | Lu 1256 fois

Ali Bongo Ondimba a condamné l’agression contre le professeur Albert Ondo Ossa et urgé la Justice à retrouver les coupables et les punir selon les lois en vigueur, selon le communiqué final de la réunion du conseil des ministres tenu mardi dans la capitale.



« Le Conseil des Ministres condamne fermement l’agression dont a été victime le Professeur Albert ONDO OSSA, ancien membre du gouvernement de la République », souligne le communiqué.

« Tout en lui souhaitant un prompt rétablissement et en témoignant son soutien à la famille de ce haut cadre, le Président de la République a instruit le Premier Ministre à prendre toutes les mesures qui s’imposent afin que les coupables soient arrêtés et que la loi s’applique dans toute sa rigueur », conclu le texte.

Albert Ondo Ossa, ancien ministre de l’Education nationale et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2009 a été agressé dimanche à Libreville au sortir du culte dominical à l’église Sainte Marie.

Ses agresseurs lui ont poignardé dans l’abdomen, le blessant gravement. Professeur d’économie à l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville, Albert Ondo Ossa a été admis à la polyclinique Chambrier où il a subit une opération chirurgicale.

Selon le témoignage de sa présente au moment de l’agression, la scène se serait déroulée devant l’ambassade de Turquie au quartier haut de Gué-gué. Le professeur qui venait de quitter l’église roulait dans sa voiture. Il est percuté par une petite voiture de marque Toyota Corolla. Le pire arrive lorsque le professeur descend de sa voiture pour comprendre ce qui se passe. Un homme descend et lui enfonce un couteau dans le ventre à deux reprises et s’enfuit avec ses deux autres complices.

Le gouvernement a ouvert une enquête sous la direction du procureur de la République.

Jeudi 12 Juin 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1256 fois




1.Posté par Crocky le 12/06/2014 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout est dit [Là] --> url:http://gabonenervant.blogspot.fr/2014/06/the-killers-announce-opening-of.html?view=flipcard

2.Posté par tomber le 12/06/2014 09:14 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur,
Nous aimerions entendre les même paroles quand des gabonais landa sont agressés nuit et jour dans libreville et ses quartiers coupe gorges.

3.Posté par Oréma le 12/06/2014 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On veut nous faire croire que c'était par hasard que ces bandits ont tenté d'assassiner le Professeur Ondo Ossa tête bien faite et bien pleine? Les actes posés ressemblent plus à une préméditation et des gens bien protégés. Attention on n'est pas dupe et Dieu punit très mal les méchants.

4.Posté par pitchou le 12/06/2014 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POURQUOI N AGRESSE T ON PAS LES NOUVEAUX MINISTRES CEUX LA QUI SONT AUX AFFAIRES DEPUIS 2009 QUI NOUS EMPIRE ENCORE DANS LA MISERE OU AGRESSER MBOURANTSUO GUY NZOUBA NDONGOU FRANCOIS MOUNDOUNGA DES TETES COMME SA DOIVENT TOMBER AVANT QUE LE CHEF ROI DES EMERGENTS TOMBE AUSSI A T ON PUNI CEUX LA QUI ONT TUES LES PORGENTILLAIS EN 2009 VIVEMENT 2016 VIVRA VERRA GUERILLA URBAINE BIENTOT

5.Posté par Oye le 13/06/2014 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une farce. On dit qui ne dit mot consent. Ali Bongo est obligé de faire diversion en condamnant alors qu'il est le principal commanditaire de cette agression. nous le savons dèjà et la police le sait déjà aussi.

6.Posté par Pala le 13/06/2014 21:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Condamnation très tardive !!!!! On vous connait !!!! Les gabonais ne sont pas dupes.

7.Posté par Pala le 14/06/2014 03:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère surtout que ce poignard n'était pas empoisonné. Faites attention à ça car certains sont spécialisés dans les empoisonnements.

8.Posté par citoyen présidentiable le 16/06/2014 02:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
crimes rituels agréssions,viols,pillages des ressources naturelles pans entiers de terrains au mains des étrangers.................., c'est le résultat de la politiques du PDG qui n'a aucune vision de la défense et de la protection du térritoie face à l'immigration envahissante

9.Posté par citoyen présidentiable le 16/06/2014 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AKANDA NTOUM LAMBARENE BITAM OYEM MAKOKOU TCHIBANGA ,se sont les étrangers qui vendent les terrains au GABONAIS c'est un acte de haute trahison de la part ds autorités qui ne maîtrisent rien !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...