News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ali Bongo Ondimba mal élu : corriger les erreurs de la première année de septennat

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Dimanche 17 Octobre 2010 à 15:49 | Lu 931 fois



Ali Bongo Ondimba  mal élu : corriger les erreurs de la première année de septennat
Ali Bongo Ondimba mal élu, a pris l’engagement de ‘’corriger’’ les erreurs qui ont entaché la première année de son septennat, dans une interview exclusive accordée au quotidien Gabon Matin, à la veille du premier anniversaire de son investiture le samedi 16 octobre 2009 par un coup d'Etat électoral.

Ali Bongo Ondimba a reconnu qu’il y a eu des erreurs dans le choix des hommes et des décisions. ‘’Il y a eu des erreurs de casting… Souvent, il faut reconnaître ses erreurs, le tout est de pouvoir les corriger, apporter des changements si cela s’avère nécessaire’’, a-t-il dit, soulignant cependant qu’il y a eu ‘’plus d’aspects positifs dans tout ce que nous avons fait’’.

‘’Cette première année a été comme une période d’observation’’, a déclaré Ali Bongo qui s’est engagé à procéder à des ‘’réajustements au niveau des hommes et des décisions’’, après cette première année passée à la tête du Gabon.

‘’On peut nous reprocher d’avoir pris un certain nombre de décisions. J’assume ces décisions et c’est mon rôle en tant que chef de l’Etat’’, a poursuivi Ali Bongo.

‘’Toutes les décisions ne sont pas populaires. J’ai été élu sur la base d’un programme, pour relever l’économie, lutter contre la pauvreté. Mon souci est de tout mettre en œuvre pour apporter le mieux être aux Gabonaises et Gabonais qui m’ont élu il y a un an’’, a-t-il encore dit !!!!.

Ali Bongo a fait savoir que les échéances électorales à venir (les législatives de 2011) ne pouvaient le limiter dans ses initiatives et ses actions. ‘’Je ne raisonne pas en termes d’échéances politiques car (…) je ne suis pas un démagogue’’, a-t-il dit, soulignant que ‘’si j ne pensais qu’à cette question, j’allais me complaire des décisions destinées uniquement à asseoir ma popularité’’.

‘’Ce n’est pas le cas. J’ai présenté un programme aux Gabonais, ils l’ont apprécié !!! et veulent que le réalisent. Les douze prochains mois, je vais continuer dans cette voie’’, a-t-il déclaré.

Ali Bongo Ondimba a fait savoir qu’il allait poursuivre les réformes engagées. «La bonne gouvernance, la bonne gestion des deniers publics et la lutte contre la corruption ne vont pas rester de vains mots. J’ai commencé et je vais continuer à travailler dans ce sens », a-t-il expliqué.

« Nous ne pouvons pas continuer avec ces maux qui ont été le fait de tout le monde. Ce temps est révolu. Je vais veiller à l’efficacité de la dépense, je vais veiller au travail accompli, bien fait jusqu’au bout », a-t-il averti.

«Je mets les instruments en place pour pouvoir m’aider à faire tout cela et pour gagner cette lutte contre le gaspillage de l’argent public. Il faut reconnaître que nous ne sommes pas arrivés dans ces aberrations en un jour. Arrêter tout cela exige un effort, une bataille de tous les jours», a observé Ali Bongo.

«Ce n’est pas en un jour que nous parviendrons à mettre fin à ces pratiques. Le penser, c’est méconnaître l’homme en général. C’est un travail de longue haleine qui exige l’effort de tous», a-t-il conclu. Qui vivra, verra.


Dimanche 17 Octobre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 931 fois




1.Posté par MBA ASSOUME le 17/10/2010 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali reconnait son incompétence à sortir le Gabon de l'abîme. Échec: un bilan sans chiffres concrets.

2.Posté par MAKOTA le 17/10/2010 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali n'a même pas honte de dire à la face du monde qu'il a été élu sur la base d'un programme. Vraiment !!! Il doit plutôt dire qu'il a été placé par la France à la tête du pays, pour servir et garantir les intérêts des français.
Ali n'a pas été mal élu, il faut dire qu'il n'a jamais été élu. C'était le candidat de Sarkozy et c'est la France qui l'a placé là par force.
Un président qui n'a même pas de charisme.
C'est le seul président au monde a avoir un doctorat en lecture. Partout où il passe, il a toujours un papier pour lire ce que les conseillés ont écrit, jamais il peut construire une seule phrase venant de lui-même sans lire. Il est docteure en lecture et non en droit.

3.Posté par MAKOTA le 17/10/2010 16:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un bilan qui laisse peu de place au satisfecit. Qu'il démissionne.

4.Posté par MEKENG le 17/10/2010 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on peut en arriver en peu de temps si l'exemple vient d'en haut. Il a fallu combien de temps au grand SANKARA pour rendre son pays auto-suffisant alimentaire. Le poisson commence tjs à pourrir par la tête.
Tu ne comprendras jamais que même en 100 ans tu ne sortiras pas le gabon de l'orniére car le peuple ne t'a pas donné cette légitimité.
On ne peut réformer sans le peuple. Le peuple consent à l'effort quand il choisit librement ses dirigeants. Dans ce contexte les efforts sont partagés , et le pays avance

5.Posté par CHE2 le 17/10/2010 16:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Bongo la première et grande erreur à corriger c'est de démissionner du poste de président de la république, car tu n'as pas reçu l'aval du peuple pour t'y trouver et t'en es conscient, le reste c'est des conneries!!!!

6.Posté par AKENG le 17/10/2010 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien parlé CHE2

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...