News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ali BONGO et la « bombe iranienne » !

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 7 Avril 2010 à 18:10 | Lu 2480 fois



Ali BONGO et la « bombe iranienne » !
Dans un article sur ce site, voici quelques jours et bien avant l’AFP à Libreville et le site gaboneco.com, j’ai attiré l’attention sur l’aventurisme diplomatique de M. Ali BONGO ONDIMBA. Comme souvent, les « professionnels » de la chose politique gabonaise ont ignoré cet « avertissement » avant de le reprendre à leur compte. Tant mieux ! J’espère seulement que l’égotisme exacerbé qui caractérise malheureusement les « spécialistes » du Gabon ne tournera pas à notre désavantage définitivement dans quelques temps.

Je redis aujourd’hui et solennellement que la « politique étrangère gabonaise » est dans l’impasse parce qu’elle est captive du Bongoïsme (qui est l’art de réduire les meilleurs à moins que rien en valorisant le plus abject en nous) : c’est le management de la misère gabonaise sous toutes ses formes.

Je souhaite véritablement tirer la sonnette d’alarme sur l’extrême dangerosité des choix diplomatiques du nouveau Raïs Ali BONGO ONDIMBA. Ils nous conduisent dans le mûr aussi sûrement que ses politiques économiques et donc sociales. Ce n’est pas faire dans l’intellectualisme paranoïaque que de prévenir les Gabonais et la communauté internationale. Oui, la « diplomatie gabonaise » est devenue comme folle et nous sommes au bord de l’abîme atomique. La responsabilité des Gabonais dans les crises nucléaires à venir est engagée.

Et si nous avions une vraie démocratie (même du niveau de nos coutumes ancestrales) le parlement gabonais se serait déjà saisi de ce dossier.

Mais comme certains n’ont pas fini de nous considérer comme des primates à peine évolués, les générations actuelles de notre pays n’ont pas fini de payer non seulement la déstabilisation de pays frères africains dont la responsabilité incombe non seulement au défunt Omar BONGO (Bénin, Biafra, Guinée équatoriale, Tchad, Côte d’Ivoire, Angola, Congo Brazza, Rwanda, Cameroun…etc.) mais aussi à nous tous, solidairement avec ceux qui ont gouverné le Gabon. Pour exemple, sur la seule parole d’Omar BONGO des immigrés africains en terre gabonaise ont subi des traitements inhumains naguère sans que nous ne décelions la manipulation bongoïste qui nous a poussés à agresser de façon irrationnelle Camerounais et autres Béninois pour ne citer que ces peuples.

Aujourd’hui, le Gabon s’apprête peut-être à aller plus loin dans la folie diplomatique : l’Afrique étant sans doute trop petite pour Ali BONGO, voici que notre Raïs s’est pris d’amitié pour Mahmoud Ahmadi Nejad le président iranien très discutablement élu dans des condition qui rappellent étrangement celles du Gabon : un vote manipulé massivement contesté par le Peuple et une répression féroce.

Quelques mois plus-tard, s’invite à Libreville (Ali BONGO dans la cour des Grands ?) le célèbre ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki (pas moins que ça !) le 2 avril 2010 plus exactement. Ali BONGO est donc devenu en quelques mois un meilleur « médiateur » qu’Omar BONGO qui pourtant ne s’est jamais frotté à des dossiers aussi sensibles que la Corée du nord ou l’Iran.

Il faut croire qu’à force de fréquenter l’Elysée, le nouveau maître du Gabon se voit déjà parmi les maîtres du monde. C’est son droit ! Mais, c’est également le mien de lui dire qu’il ne peut pas engager le Gabon dans les crises nucléaires à venir !

Le Nouveau Pouvoir gabonais a dit à l’AFP n'avoir pas évoqué le dossier nucléaire lors de la visite de M. Kim Young Nam l’envoyé de Kim JONG Il le dictateur fou de la Corée du nord qui cherche de l’uranium partout dans le monde. Et voici que le chef de la diplomatie iranienne dit être venu solliciter la compréhension du Gabon dans le différend du nucléaire qui l'oppose aux autres nations membres de l'ONU.

Au nom de quoi et en vertu de quelle autorité du Raïs Ali BONGO ONDIMBA ? Au passage, le porte-parole d’Ali BONGO va contredire sans le vouloir son « chef d’état » en rappelant que « le président » Bongo avait donné la même réponse au dirigeant iranien et au président du présidium de l'Assemblée populaire suprême de Corée du Nord Kim Yong Nam lors de leurs visites : « Oui pour le nucléaire mais à des fins civiles et pacifiques ». Bigre ! J’ignorais que le Gabon était aussi puissant dans le monde pour s’inviter dans un dossier que les USA et l’Europe ont du mal à gérer.

Autre bizarreries de l’aventurisme diplomatique d’Ali BONGO : la visite de l’iranien M. Mottaki (à un niveau de représentation aussi élevé ) n'avait même pas été officielement annoncée. Et l’on apprend que l’Iran des mollahs veut " soutenir le Gabon (...) en lui apportant des financements dans les secteurs industriel, des mines, du développement de ses infrastructures, du développement en matière de logement, de la forêt et de la pêche". Quand on connaît la sévérité de M. Nicolas SARKOZY dans le dossier iranien, c’est à se demander si son « on est ensemble ! » du 24 février 2010 à Libreville est encore à l’ordre du jour.

Loin de moi, l’idée de ternir le Gabon sur la scène internationale, j’alerte pour l’amour du Peuple Gabonais à nouveau (et du bas de mon « inexpérience ») pour dire que le Gabon est en train de prendre des chemins diplomatiques qui ne mènent nulle part du fait de l’égocentrisme politico-théologique de ses autorités actuelles. Et vous verrez demain la plupart reprendre cet avertissement sans me citer.

Mail l’essentiel est que le Gabon ne signe plus de "pacte avec le diable" qui engage les Gabonais. Si un jour, des « états voyous » ont la bombe nucléaire à cause du Gabon ou de certains réseaux nord-coréens voire chinois, il se trouvera bon nombre de gens et de spécialistes du Gabon à s’écrier : Comment est-ce possible ?

Nous ne savions pas ! Je me souviens encore de tous ces responsables politiques de premier plan au Gabon qui ne croyaient pas au coup d’état électoral et m’encourageaient à arrêter la grève de la faim. Les aînés reconnaîtront un jour que même les plus jeunes et les moins riches peuvent avoir de temps en temps raison. Wait and see !

Dans tous les cas, j’espère que l’UNION NATIONALE condamnera sans réserves les visites coréennes et iraniennes (même en catimini) au Gabon ! J’espère aussi que nous finirons par rompre avec la Chine libérale-communiste et que ce pays qui refuse de respecter les droits-humains n’exploitera jamais le fer de Belinga. Mais ce n’est que le simple point de vue d’un « activiste » comme disent certains.

Bruno Ben MOUBAMBA

Vice-Président de l’Union Nationale

bruno@moubamba.com


Mercredi 7 Avril 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2480 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par St.Michael le 10/04/2010 07:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand deux dictateurs et usurpateurs comme l’iranien et le biafrais se retrouvent ensemble, quel dialogue peuvent ils avoir allant dans les intérêts de ceux là même qu’ils oppriment et qui ne les ont pas élus ?

Je ne sais pas ce qui est de l’iranien, mais d’après ce que j’ai vécu au Gabon le 30/08/09, le 04/09/09 et le 16/12/09, je ne reconnais pas le biafrais comme président des gabonais et par conséquent je désapprouve ses rencontres internationales que ça soit avec des démocrates (merci à Obama de l’avoir refoulé) ou avec des semblables sanguinaires comme lui-même.

I therefore support BBM and I approve his visions and his view points on this affair.

May God keep guiding our Dear BBM and inspiring him to grow as he has a bright future (I meant it).

Amen.

22.Posté par Ngone le 09/04/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"En gros ces propos montrent que pour beaucoup on n'est pas prêt à être indépendant et souverain donc arrêtez les gesticulations et gagnons du temps!"

En gros, ce qui est clair c'est qu'il faut "taper sur Ali" à tout va, quitte à perdre de sa lucidité et de son objectivité. Dans le cas contraire, on risque de passer pour pro Ali. Nous ne réléchissons plus de façon objective, c'est très grave. Une telle position de la part de BBM est déconcertante et bizarre. Que recherche l'Iran en voulant produire son nucléaire sinon l'indépendance de son pays ? Mais oui, j'oubliais, il y a risque de création d'armes de destruction massive ? Comme en Irak de Saddam Hussein. De toute façon, le Gabon doit dialoguer avec tout les pays, c'est son rôle en tant qu'état souverain. Notre problème n'est pas à ce niveau et BBM le sait très bien, alors on arrête de meubler, de divertir juste pour taper sur l'autre, les raisons de le faire sont ailleurs.

21.Posté par Gabondaborad le 09/04/2010 12:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voila encore quelqu' un qui veut voir son pays RECOLONISE,, tsouooooooooooooooooooooooooooh


20.Posté par Un commentateur le 09/04/2010 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce texte de Mr Moubamba est inquiétant et ce sur plusieurs points:

1. Il fait preuve d'un amateurisme et d'une ignorance consternantes. Les visites des iraniens et des nord-coréens à LBV coincident avec le fait que le Gabon va siéger au conseil de sécurité de l'ONU et donc, oui pendant quelques mois, notre voix va compter. Que celui qui est VP du parti qui se veut une force d'alternance ignore ou feint d'ignorer ce fait est affligeant. Les USA et la France jouent les gros bras avec l'Iran. Mais on sait très bien qu'en haute diplomatie, on jour sur plusieurs tableaux. les négociations en coulissent existent et il faut voir là une action concertée de la France et des USA au travers du Gabon, et certainement au travers d'autre smembres non permanents du conseil de sécurité de l'ONU
2. Mr Moubamba vilipende l'action du President Omar Bongo....Or ses collègues de l'UN(G) font de la surenchère en superlatifs pour glorifier son action aussi bien au plan national qu'international. Même le nouveau President Ali Bongo ne fait pas autant de zèle sur ce domaine. Comment donc ces gens de l'UN(G) peuvent s'entendre alors qu'ils ont une si forte différence d'appréciation de la problématique Gabon....
3. Mr Moubamba "espère" que l'UN va condamner.....Or il signe son texte en qualité de VP de l'UN.....Allons, un peu de sérieux.... soit il parle en son nom, soit au nom de l'UN...mais que le VP dise qu'il espère que l'UN va faire ci ou ça révèle que sa voix compte peu ou prou...Quelle erreur de communication de la part du VP mais aussi du parti...

Ce n'est qu'un point de vue, mais cette prise de position n'augure rien de bon quant à la capacité de l'UN à influer une dynamique positive au Gabon mais aussi révèle les failles de l'atelage UN qui rassemble des égos dont on se demande pendant combien de temps ils iront dans le même sens. et le Gabon dans tout ça?

19.Posté par ditengu le 08/04/2010 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a quelques coquilles sur mon texte précédent car je ne l'ai plus relu. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur!

18.Posté par ditengu le 08/04/2010 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une information pour votre gouverne. Tout se décide depuis l'ONU en ce qui concerneces deux visites. Quel rôle joue le Gabon à présent au conseil de sécurité? C'est à ce juste titre que ses autorités gabonaises sont consultées. Il faudrait apprendre à restituer d'abord le contexte puis ensuite donner son point de vue. Quand le pays est désigné à assumer un rôle, il est normal que les contacts soient établis. Curieusement, les deux pays aux bancs des accusés ont effectué un voyage à Libreville. La position du Gabon reste celle de l'ensemble de la communauté internationale: arrêter la prolifération du nucléaire pour une sécurité mondiale. Je pense que nos autorités illégitimes sont-elles sauront garder cela en mémoire, quelque soit leur niveau d'amateurisme politique.

17.Posté par Sema Taou n Kemet le 08/04/2010 03:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marcus Mosiah GARVEY un des père du panafricaniste disait, dans les troubaltes périodes de la ségrégation raciale aux USA que:

« Pendant plus de trois cents ans l’homme blanc a été notre oppresseur, et il ne nous accordera pas de bon gré la vraie liberté… Nous devrons nous libérer nous-mêmes ».

On ne peut donc pas lui reprocher d'avoir une idéologie claire qui rend compréhensible le fait qu'il ait crée le "Black star Line" pour les échanges entres les nations nègres sur le plan commercial et technologique, et aussi d'encourager les descendant d'esclaves de revenir sur la tere mère pour réaliser l'unité, qui est le seul gage de la liberté. Mais l'idéologie était claire!!!!!!!!

16.Posté par St.Michael le 08/04/2010 03:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Sema Taou n Kemet,

Tu poses des questions qu'il faut debattre, mais....mais....priorités aux priorités...

Where is your wisdom?

A wise Fighter knows the fight he should chose not to fight or to delay while dealing with priorities.

What are your priorities my friend?

Amen.

15.Posté par Sema Taou n Kemet le 08/04/2010 02:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut que l'idéologie des parti politiques qui combattent l'injustice (isfet) et prônent la justice, vérité harmonie (MAât) clarifient leurs positions par rapport aux oppresseurs. Même si on ne doit pas aller s'engouffrer dans des combats qui ne nous regardent pas!
Depuis qu'on parle des partis de l'opposition sur ce site, c'est la même réclamation que je fait aux leaders de ces partis, quelle est la posture idéologique de nos partis et de leaders ? Mais silence radio!

donc ce que dit BBM ne peut être interprété que selon l'idéologie du dominant leukos, cela sous entend qu'il n'est pas souverain de son analyse, car l'idéologie qui rend ces propos cohérents avec ses actions au vue de ses aspirations ressemble étrangement à celle que véhiculent les leukos qui nous maltraitent!

C'est tout, j'analyse le discours et le replace dans le contexte général du combat pour la libération de notre peuple!

14.Posté par Sema Taou n Kemet le 08/04/2010 02:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce que je reproche c'est la posture idéologique, donc le paradigme qui n'est pas clair, les procédés qui sont encore entachés de flou colonial ou néo-colonial, qui donne le goût d'un discours qui trouve sa légitimité dans la dépendance conceptuelle et politique de la France et ses alliés occidentaux!

lorsqu'on est souverain ou que l'on aspire à cela, les gesticulations de Ali baba doivent être critiquées sur la base des valeurs propres à nos aspirations et non celles de nos oppresseurs, sinon ça veut dire qu'on n'est pas prêt à vivre librement

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...