News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Alfred Nguia Banda dans son ouvrage « De Gabon d’abord à la République au village »

Le site de la Liberté - Source : Infosgabon le Dimanche 12 Septembre 2010 à 17:28 | Lu 2757 fois



Alfred Nguia Banda dans son ouvrage « De Gabon d’abord à la République au village »
Depuis l’indépendance, l’administration gabonaise a connu d’importantes mutations dans sa marche vers le progrès. De concepts en projets fédérateurs, loin des idéaux défendus, les fondements idéologiques de la République sont régulièrement menacés par les excès et les égoïsmes de ceux-là mêmes qui sont censés en incarner les valeurs et la noblesse. Les relents tribalistes et tous les replis identitaires sont devenus le lot quotidien d’une administration dont les partis politiques et les cabinets ministériels en sont les reflets.

« De Gabon d’abord à la République au village » est un titre qui, de prime abord, apparaît paradoxal pour les lecteurs, qui auront certainement du mal à comprendre comment cet ensemble d’institutions aussi prestigieuses que celles formant la République soient aujourd’hui comparées ou ramenées à la plus petite échelle de la Représentation administrative, incarnant l’autorité de l’Etat, le village. Car, sous les tropiques, les clichés occidentaux avaient habitués la population à la « Républiques bananières » pour caractériser les modes de gestion des Etats, à travers les comportements politiques et les pratiques administratives peu républicains de certains acteurs politiques africains.

Dans un grand espace à la dimension d’une République, certains faits, écrit Alfred Nguia Banda, peuvent être peu visibles. En revanche, ils seront nettement plus perceptibles dans un espace moins important comme le village.

C’est ce postulat qui l’amène à renvoyer la République gabonaise, dans toute sa noblesse connue sous le concept de Gabon d’abord à ce minuscule univers qu’est le village, afin de révéler et confondre les procédés générateurs des solidarités mécaniques au demeurant combattus, sinon proscrits, dans une République, parce qu’ils sont antinomiques des valeurs républicaines et constituent, de fait, des forces centrifuges à l’unité nationale. Selon lui, au Gabon, les comportements et les agissements des acteurs politiques s’éloignent de ces valeurs républicaines. Or, le patriotisme exige d’intégrer l’esprit de sacrifice dans son action.

C’est-à-dire accepter d’être au service des autres, défendre les intérêts supérieurs de son pays, quel qu’en soit le prix. Dès lors, nul ne devrait s’engager en politique en ayant pour seul credo de s’enrichir illégalement ou de faire profiter indûment des avantages et des privilèges de la république à la parentèle, à l’ethnie ou à la tribu. Car, l’application d’une volonté aussi simpliste renvoie purement et simplement la République bananière qui ne cadre plus avec l’évolution des sociétés.

En huit chapitres, cet essai de Nguia Banda n’est pas un procès intenté contre l’oligarchie politique gabonaise. Il doit être considéré comme une sonnette d’alarme tirée à l’attention de certains acteurs politiques dont les relents tribalistes dans la gestion de la chose publique pourraient, si l’on ne prend garde, non seulement mettre en mal la cohésion nationale mais également freiner le développement économique et social, et partant, saper le prestige de la République.

Dimanche 12 Septembre 2010
Source : Infosgabon
Vu (s) 2757 fois




1.Posté par MEKENG le 12/09/2010 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est Nguia Banda qui a écrit ça? Pincez-moi bigre!!! je suis encore vivant ouffffff. C'est de l'autoflagellation ou le crépuscule des éléphants.
La suite.......................On ne perd pas espoir. Quel pays. La raison qui sourd dés que l'on est marginalisé. C'est toujours bon à prendre pour le pays. Mr Nguia encore un peu de courage ho hisse c'est tout le mal que je "vous" souhaite.

2.Posté par JAMES23 le 12/09/2010 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le tribalisme , la géopolitique ne sont pas le propre des gabonais en revanche l´avoir ériger en model de gestion démeure une abération. Le gabon reste le seul pays au monde dont les illétrés ont été détenteurs de marocains ministeriel .

3.Posté par JAMES23 le 12/09/2010 21:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voulais dire maroquin ministeriel

4.Posté par Ngone le 12/09/2010 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2.Posté par JAMES23 le 12/09/2010 20:49

Le tribalisme , la géopolitique ne sont pas le propre des gabonais en revanche l´avoir ériger en model de gestion démeure une abération. Le gabon reste le seul pays au monde dont les illétrés ont été détenteurs de marocains ministeriel .

T'inquiétes. Même avec marocains, bizarrement cette phrase a un sens au Gabon (mort de rire) !


5.Posté par mmel le 13/09/2010 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
slt à tous....

6.Posté par la pensee gabonaise le 13/09/2010 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En lisant ces gens du systeme dont ils font le diagnostique profond, on semblerait croire que les choses s'emeuvent la-bas dans un tout autre sens! Mais mon scepticisme et mon bon sens me fait dire que ce n'est encore qu'une autre nouvelle methode pour detourner le debat qui consisterait a dire que les choses n'ont pas ete faites comme elles se devaient ces 43 dernieres annees, mais, maintenant ils sont entrain d'amorces une nouvelle phase en vue de mettre les choses de nouveau sur les rail.C'est juste un nouveau tour de passe-passe pour gagner et ce donner du temps enfin de bien asseoir ce nouveau pouvoir aussi usurpo-ethnocentrique et dictato-tribaliste qu'a ete le precedent!

7.Posté par la pensee gabonaise le 13/09/2010 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous mes dires sont reconfortes par mon sejour au Gabon! J'ai vu comme est gere l'Administration: tribalisme,parentelisme, sont les quelques mots qui caracterisent sa gestion!Les choses vont de mal en pis, plus rien ne va la-bas. Meme l'octroi d'un petit stage est sujet a son appartenance a une secte ou a une lettre de recommandation d'un maitre spirituel d'ou je ne sais! Dans ces conditions, comment peut-on nous dire que les choses s'ameliorent dans notre pays-la?!
Mon scepticisme ne me que s'accroitre et, je ne ne peut croire, meme a des paroles les plus crues soient-elles, venant d'une personne du systeme!

8.Posté par Diaz le 14/09/2010 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a des gens que l'on peut qualifier d'extraterrestres dans ce monde. Si je m'en tiens au compte-rendu que fait cet article de son ouvrage, je dirais que M. Nguia Banda fait partie de ces extraterrestres. Car il fasut plus que de "l'autoflagellation ou le crépuscule des éléphants" (#1) pour qu'il puisse écrire ces choses.

Je suppose donc que pour illustrer le tribalisme et le parentelisme qui sont légion au Gabon, il a dû évoquer son ascension fulgurante dans l'administration publique et ses nombreuses nomminations. De même, pour exemplifier la gabégie et les détournements des fonds publics, il a dû parler de comment il est devenu du jour au lendemain milliardaire suite à sa nommination comme DG du Conseil Gabonais des Chargeurs (CGC). Bien évidemment, il devait pas manquer de mentionner l'ignoble assassinat de M. Zizza, son successeur au CGC, pour démontrer l'impunité et la jalousie devenues monnaie courante dans la République Téké-Bongolandaise.

Bravo M. Nguia Banda, vous êtes un illuminati, oh pardon, un illuminé. Ne manquer de commander tous les exemplaires de votre ouvrage et les partager à vos ouailles. Car, je suppose que personne ne l'achètera parce qu'il sent la diversion.

9.Posté par le dikouma le 15/09/2010 01:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mais vraiment n'importe koi,toi nguia banda fort parent d'idriss le tonnere tu peux ecrire de telles choses? ou c parce ke ton soi disant president de la republik ne t'as pas encore donné un poste juteux ke tu divague? pour l'amour de DIEU laisse une personne comme EYEGHE NDONG ou PIERRE MAMBOUNDOU ecrire de ce genre de livre.
Le tribalisme tu l'as fait en acceptant de soutenir ton soi disant president biaffrai,sachant k'il ne devait jamais etre le candidat investi par votre parti; oye mba partait comme candidat fort du pdg ,bref je ne reviens pas encore sur votre vole electoral,mais nguia respecte juste un peu les gabonais pitié!!!
Les gabonais sont juska present traumatisés,ébétés de savoir ke dans les années 2000 il y'a des personnes ki pouvaient encore acceptées de voir le fils de celui ki a deja fait 43 ans au pouvoir au pouvoir aujourdhui. Et toi nguia banda tu en fais parti,donc je te dis barre ta caisse et offre ce livre a tes complices,nzouba,ngoyo,ntoutoume emane,mboubou miyakou,mborantsouooohhhhh,et le reste !!!
cordialement le DIKOUMA.

10.Posté par ecreviste e"crivain le 17/09/2010 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un livreton pour ces amis pour la chambre à poser au chevet .
histoir de se souvenir de leurs boucan avec les CFA du pays .lol
blanche niege c sa

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...