News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Agir et peser pour la démocratie au Gabon et sortir de la seule dénonciation!

Le site de la Liberté - Mengue M'Eyaà le Dimanche 12 Juin 2016 à 10:31 | Lu 1895 fois



Mengue Méya'a avec le Président de l'Assemblée Nationale Française Claude Bartolone
Mengue Méya'a avec le Président de l'Assemblée Nationale Française Claude Bartolone
J'interviens le 9 juin 2016 en assemblée générale de circonscription, dont Claude Bartolone , actuel Président de l'Assemblée nationale, est le député.

C'est donc au titre de membre du conseil fédéral du PS de Seine St Denis, auquel j'appartiens depuis une quinzaine d'années, que je m'exprime.
Mais c'est aussi au titre de présidente du Mouvement civique des Femmes, association Loi 1901, créée en 1997, mouvement féministe, de Présidente du Mouvement Civique du Gabon, que je me suis exprimée.

J'ai tenu en effet à m'exprimer sur la politique internationale de la France, après que Claude Bartolone ait rendu compte de son action internationale au Proche Orient, dans les pays du maghreb (Tunisie, Algérie). Il a dit qu'à chaque fois qu'il sort du pays, il s'est rendu compte des fortes attentes vis à vis de la FRANCE, du crédit dont bénéficie le pays, notamment dans les pays touchés par les attentats. Des pays comme la Tunisie ,qui ont connu" la révolution de jasmin"et qui méritent notre soutien.

Pour ce qui concerne le reste du continent africain, Claude Bartolone a dit qu'on ne peut" laisser aux Africains un choix limité entre la Chine et les Etats-Unis."

Dans mon propos, j'ai dit qu'il n'est pas imaginable qu'un gouvernement de gauche ne puisse dessiner en termes de perspectives , un avenir qu'avec des dictateurs en Afrique. Cela est impensable.
Pour cela, j'ai tenu à rappeler que, par le passé, des personnalités de notre département s'étaient engagées concrètement pour un Gabon ouvert avec Pierre Louis Agondjo Okawé, ancien député maire de Port Gentil, et ancien candidat à l'élection,présidentielle gabonaise à plusieurs reprises.

J'ai tenu à rendre hommage à Sylvine Thomassin, Maire de Bondy, qui s'est engagée, entre autres, en matière de santé publique pour l'hôpital Paul Igamba de Port Gentil, dans une coopération décentralisée entre l'Ogooué maritime et la Seine Saint Denis. ce fut un succès reconnu de tous ,

Elle est entrée en politique par le féminisme. Seule femme socialiste Maire d'une importante ville de Seine St Denis, elle est entrée en politique par le féminisme . Ces actions ont changé la vie des Gabonais concrètement.
Je tenais à lui rendre cet hommage car souvent les Gabonais ne savent pas qu'il y a des socialistes qui ont posé des actes au niveau territorial pour le développement du Gabon.

Ce que je voulais dire à Claude Bartolone, c'est que nous binationaux ou simples gabonais, aspirons avoir d'autres relations avec la France que celles qui existent actuellement.
J 'ai conclu en disant que dans les turbulences politiques connues au Gabon ces dernières années, Claude Bartolone a toujours su être à mon écoute.

Il a toujours agi dans le sens de dénouer les nœuds par une action forte et efficace. Il a toujours tenté de trouver un équilibre diplomatique pour écouter tout le monde et pas seulement les représentants du régime.
De ce point de vue, je tenais à l'en remercier.

A quelques mois de l'élection présidentielle gabonaise (et à un an de l'élection présidentielle française) des multiples opérations de fraudes sont prévues par le régime à cette occasion, je tenais à exprimer les fortes attentes du peuple gabonais vis à vis de la France. Car je pense que le PS et la gauche ont une place à trouver dans les pays d'Afrique centrale dont le Gabon, et cette place ne peut se limiter aux relations avec les dictateurs ou leurs fils.

Il faut des actes et des engagements clairs d'un gouvernement de gauche et des perspectives, une vision nouvelle, pour dessiner ensemble un avenir d' alternance démocratique pour le Gabon.

C' est aussi l'intérêt de la France !

Paris, le 11 juin 2016.


Mengue M'Eyaà Bonné,

Journaliste,

Présidente du conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon

Présidente du Mouvement civique du Gabon

http;//mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

E mail: mouvementciviquedugabon2009@gmail.com
E mail: mcfemmes@orange.fr

Téléphone: 0675609416

Dimanche 12 Juin 2016
Mengue M'Eyaà
Vu (s) 1895 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...