News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Afrique du Sud : Les Stagiaires de L'Ecole Normale Superieure (ENS) en danger

Le site de la Liberté - Nide Gael BOULINGUI le Samedi 22 Mai 2010 à 11:22 | Lu 2837 fois

Avis d'Interpellation N0 2



Afrique du Sud : Les Stagiaires de L'Ecole Normale Superieure (ENS) en danger
Suite a là rencontre entre les représentants de Study Abroad (agence qui s’occupe des étudiants de l’ENS), d’une part, et, d’autre part, ceux de CapeTown2010 (cadre associatif des stagiaires) datant de ce jour, les stagiaires de l’ENS à Cape Town, à travers leurs représentants, adressent à sa tutelle cette énième correspondance. En vue d’éponger tout malentendu et de laisser à l’opinion la latitude d’apprécier et de distribuer les responsabilités dans ce que nous regardons maintenant comme une affaire très sérieuse d’autant plus que l’argent du contribuable gabonais ainsi que l’image de notre Gabon y sont fortement engagés.

La rencontre portait sur un ordre du jour basé essentiellement sur le rapatriement prématuré des stagiaires que nous sommes, rapatriement obstinément et unilatéralement décidé par les autorités énésiennes sans motif particulier. Face à cette situation, Study Abroad, qui assure notre tutelle ici, n’a eu de choix que de nous proposer une feuille de route que nous rejetons catégoriquement. La feuille de route, toutefois, dispose:

1.Que l’ENS est en train de changer les dates de retour auprès des compagnies aériennes ramenant les dates de retour initialement prévues les 14 et 17 juillet 2010 aux 28 et 29 mai 2010. Par conséquent, les loyers n’étant payés que pour 5 mois pour un séjour prévu pour durer 7 mois, obligation nous est faite de libérer les loges sans délais, dès la fin du mois. Et l’ENS et Study Abroad insistent que ceux des étudiants désireux de rester à Cape Town pour parachever leur bain linguistique le feraient à leurs risques et périls.

2.Que les nouvelles dates font que les stagiaires rentreront sans les diplômes qui leur seront envoyés par voie postale ; tout comme ils rentreront sans matériel didactique régulièrement acheté, selon les traditions établies par les promotions antérieures, avec les allocations de stages que l’on nous force à percevoir à LBV.

3.Que les récalcitrants s’exposent au désengagement du gouvernement et/ou à l’exclusion.

A titre de rappelle, dans ce processus aux allures dictatoriales, nous n’avons jamais reçu une quelconque correspondance de l’ENS affirmant officiellement sa position et les raisons de son inclination. Depuis l’avènement de notre premier Avis d’Interpellation (date), nous n’avons eu droit qu’au silence, aux rumeurs, si ce ne sont les menaces, injures et intimidations d’un membre de l’administration énésienne.

Nous rappelons également que chaque année, l’ENS envoie en stage en Afrique du Sud et en Espagne, ses étudiants pour maintenant 6 mois. Mais qu’est-ce qui fait que cette année, la promotion en Espagne, au nombre de 50, qui est dans un pays plus éloigné, plus développé et plus cher, doit renter en Aout et nous, moins nombreux (24), dans un pays moins développé et moins cher en comparaison, devons rentrer en mai sachant que nous bénéficions des mêmes avantages en droits et des mêmes prérogatives en devoir ? A tous les niveaux, nous pesons moins au budget de l’ENS que nos collègues hispanisants.

Au milieu de ces injustices, nous avons clairement signifié à Study Abroad que nous restons dans la logique de nos précédentes correspondances et que nous rejetons toute proposition de nature à porter atteinte à nos droits. Notre stage doit se poursuivre jusqu’aux dates initiales. Pour ce qui est de l’ordre du jour, nous disons :

1.Que nous ne sortirons pas des loges. L’ENS doit assumer les responsabilités qui lui sont assignées ; nous sommes prêts à gonfler les rangs des SDF sud-africains si tel est l’objectif de notre tutelle. Il nous a trop souvent été dit que nous répondrons de nos actes, l’ENS aussi, qui tend à l’ignorer, répondra des siens auprès de sa tutelle et de nos familles. Tout calcule fait, il revient nettement plus cher à l’ENS de changer les dates sur les billets que payer les loyers pour le restant du séjour. Comment comprendre la préférence de l’ENS à changer les dates de notre retour qu’ à payer un seul mois de loyer ?

2.Que nous ne pouvons pas être la première promotion de l’ENS à rentrer sans cérémonie de remise de diplômes et, encore moins, sans les diplômes eux-mêmes. Nous nous préparons pour des carrières d’enseignants, connaissant les réalités liées à l’exercice de cette fonction, il n’est pas question que nous rentrions sans matériel didactique. Nous n’acceptons pas que l’ENS nous prive de la perception, ici à Cape Town, de nos allocations de stage.

3.Que nous nous abstenons d’impliquer le gouvernement dans ce qui est la seule responsabilité de l’ENS. C’est une erreur de croire que nous serions intimidés parce que le gouvernement serait de prés ou de loin derrière le comportement de l’ENS qui laisse plutôt à désirer. En quoi sommes-nous récalcitrants sinon ? Nous ne faisons que réclamer le droit de poursuivre notre imprégnation linguistique dans ses termes initiaux. S’il faut être exclu pour cela, nous l’assumerons tout comme l’ENS expliquera les raisons de ces exclusions.

En définitive, nous considérons formellement que notre stage se poursuive selon son terme initial. Les parties qui sont en musique dans le processus de mise en stage et de la conduite de ce stage savent, chacune, le degré de responsabilité qui leur seront imputé à la fin de notre séjour, en bien ou en mal. En ce qui nous concerne, nous l’avons dit plus haut, nous sommes prêt à toutes les éventualités, mais que l’on ne nous parle pas d’un quelconque changement de calendrier. Il n y a pas de raison que, jouissant des mêmes droits, les stagiaires de l’ENS en Afrique du Sud rentrent 2 mois plus tôt que leurs camarades qui sont en Espagne.





Que Dieu bénisse le Gabon !


CapeTown2010

Samedi 22 Mai 2010
Nide Gael BOULINGUI
Vu (s) 2837 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par Lemien le 29/05/2010 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers pais,
Avec beuacoup de chagrin que je viens déchirer le silence. Il est de bon ton que le droit soit respecté! Si vous étiez partis pour deux jours, on comprendrait que au troisième, on vous demande de rentrer au bercail! Vous devez donc selon les closes de départ auditionner vos enseignements et, ne rentrez au pays que ceux-ci, achevés en droit! C'est la plus simple des logique!

Quand un édit est donné, même le roi, ne peut rien derrière! Il faut que notre pays que nous aimons fortement, apprenne aps ses dirigeants du moment, le respect de la parole donnée!

S'il faut trouver sur une tête dégarnie quel ques poux, je dirai que ces messieurs et dames de l'ENS arguant de la violence qu'a souvent fait montre l'Afrique su Sud, veulent vous empêcher de suivre la coupe du monde! Car, entre nous, vous n'en parlez pas, mais, vous serez des ces rencontres! C'est cela qui, à mon sens, leu remplit d'effroi!
Cependant, on ne fait fait pas d'omelettes sans casser les oeufs: vous devez poursuivre votre formation. Mais aussi, vous ne devez pas oublier que vous êtes là-bas, aux frais du contribulable et non pour suivre la coupe du monde et nous revenir dans qutre plaches! Vous y êtes pour les études et rien que pour les études!
Faites lur cette promesses aux Gouvernants et, "tout (ira) pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles!"

Bon courage et DIEU vous Garde!

15.Posté par Nad le 29/05/2010 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvre EDOU MINKO, il a large dos. "Post 9 etre vrais avec moi meme tu es vraiment dans le KONGOSSA. EDOU MINKO a été l'un des plus honnêtes responsables de ces institutions. Il a réalisé plusieurs projets louables. Rien ne se cache plus avec le net.

14.Posté par madoung le 25/05/2010 02:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS COMPATRIOTES, L'HEURE DES REGLEMENTS
DE COMPTE DANS L'OMBRE A SONNE
IL EST TEMPS DE PASSER A L'ACTION
DU DIRECTEUR GENERAL AUX HOMMES DE MAGOUILLES DES STAGES
SOIENT FRAPPE EN SANG ET JETTER DANS LES CANIVAUX
CE SERA UNE BONNE EDUCATION QU'ILS RETIENDRONT
TOUTE LEUR VIE. FABRIQUONS DES FRONDES
POUR SE SERVIR ET LEUR LAPIDER A N'IMPORTE QUEL
NIVEAU, ILS LE MERITENT. COURAGE ET SOUTIEN
L'UNITE FAIT LA FORCE DES OPPRIMES

13.Posté par etre vrais avec moi meme le 23/05/2010 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bad
MERCI POUR L INFOS

12.Posté par nietzsche le 23/05/2010 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est bien l information que nous donne le site de l ENS
http://www.labogabon.net/ens/

Merci de corriger et de nous donner son nom, vu qu on veut rectifier l incompetence.

11.Posté par Bad le 23/05/2010 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Directeur Général actuel: MEYO ME NGOGHE Dieudonné
Directeur des Stages: AMBASSA Camille (le magouilleur)
C'est sont les deux hommes qui sèment le désordre en ce moment à l'ENS à cause du budget énorme que cet établissement dispose, il faut se remplir les poches!!!!

10.Posté par Bad le 23/05/2010 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais être vrai avec moi même, tu racontes des conneries, si tu n'as d'information sur les responsables actuels de l'ENS, il faut te renseigner. Le Pr EDOU MINKO n'est plus Directeur Général de l'ENS depuis l'année académique 2008-2009.

9.Posté par etre vrais avec moi meme le 23/05/2010 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ambroise EDOU MINKO ETAIT MON RECTEUR ET MON PROF A USTM (MASUKU) C UN ESCROC DE LA PREMIÈRE CATÉGORIE.

8.Posté par nietzsche le 23/05/2010 07:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Responsables de l’établissement :
- Directeur : Professeur Ambroise EDOU MINKO ;

7.Posté par ADN le 23/05/2010 06:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est purement de l'injustice!!!!!!!!!!!

Chers frère et soeurs, vous êtes vraiment braves. Il ne faut surtout pas vous laisser intimider par les menaces que vous recevez de vous responsables.

Un leader - quelque soit le domaine où il exerce son leadership (excepter certains métiers comme la médécine - a une obligation de résultat

Enfin, si vos adminsitrateurs persistent sur la voie de la déraison en mettant leurs menaces en pratiques, vous avez le droit - une fois de retour au Gabon - de former un comité de soutien pour leurs porter plainte au tribunal de Libreville.

Surtout, ne jetter aucun documents administratifs qui vous ont été délivrés par les autorités compétentes. Ils vous serviront à constituer des dossiers solides pour demander des dommages et intérêts pour les préjudices commis sur vos modestes personnes. BON COURAGE!!!!!!

1 2

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Septembre 2016 - 14:24 France : Grand Rassemblement Citoyen pour le Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...