News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Afrique Centrale : La Beac, ou l'histoire d'une longue convalescence

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Mardi 8 Juin 2010 à 18:33 | Lu 1032 fois

Lors de leur sommet extraordinaire qui s’est ouvert à Brazzaville, lundi 7 juin, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale ont procédé à de nouvelles nominations. Objectif : « remédier » aux dysfonctionnements de la Beac.



Afrique Centrale : La Beac, ou l'histoire d'une longue convalescence
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), « poumon et souffle économique monétaire » de l’Afrique centrale, comme l’a appelé le président congolais Denis Sassou Nguesso, n’est pas encore sortie d’affaire. Réunis à Brazzaville depuis le 7 juin, les six présidents des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), qui devaient faire le bilan des décisions prises à Bangui en janvier, ont à nouveau pointé « des dysfonctionnements au sein de l’institution d’émission », à savoir la Beac.

Conséquences : ils ont procédé à de nouvelles nominations, comme celles du Congolais Daniel Ngassiki, qui devient secrétaire général de l’institution. Les six présidents se sont aussi mis d’accord sur « l’uniformisation de la durée des mandats [à la tête des institutions de la Cemac, NDLR] à cinq ans, à l'exception de la BEAC ».

L’intégration régionale au point mort

L’institution avait été ébranlée par le scandale des malversations opérées depuis le bureau parisien de la Banque centrale et révélées par Jeune Afrique (25 millions d’euros entre 2004 et 2009, d’après un rapport publié fin octobre) et la découverte de placements hasardeux par ses dirigeants. Lors du sommet extraordinaire du mois de janvier, une profonde réforme des statuts avait été actée, instituant le principe de rotation du poste de gouverneur entre les six États membres. Ce poste, auparavant dévolu à un Gabonais, était revenu à l’Équato-Guinéen Lucas Abaga Nchama.

Outre les nouvelles nominations, la création d’un « passeport Cemac », qui devrait permettre la libre circulation des biens et des personnes au sein de la zone, était également à l’ordre du jour. Le président congolais, hôte du sommet, a fait par de ses inquiétudes. « Il faut prendre des mesures de sauvegarde, il ne faudrait pas que les criminels profitent de ce passeport », a-t-estimé.

C’est aussi Brazzaville qui, d’après Antoine Ntsimi, le président de la Commission de la Cemac, devrait hériter du siège de la future compagnie aérienne Air Cemac. On s’attendait à une date pour le début de l’exploitation mais Ntsimi a simplement indiqué qu’un « contact » a été pris avec le « partenaire stratégique South African Airways ».

Mardi 8 Juin 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 1032 fois




1.Posté par a le 08/06/2010 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.mazleck.info/?link=details_actu&id=3087&titre=Actualités

2.Posté par LE TROGLODYTE le 09/06/2010 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TOUT EST ENCORE AU TATONNEMENT! PUISQUE EN DEHORS DU CAMEROUN QUI PEINE A MAINTENIR SA FLOTTE NATIONALE, LE RESTE DES ETATS NE DISPOSENT PRESQUE PAS DE COMPAGNIES FIABLES.

LE PERROQUET VERT COMMUNEMENT APPELE AIR GABON FUT TOUT SIMPLEMENT MIS A MORT PAR BONGO ONDIMBA

RESTE DE CE QUE VA DENIR CETTE SOCIETE AIR CEMAC QUANT ON SAIT QUE L' AFRIQUE CENTRALE N' EST PAS ENCORE SORTIE DE LA MAUVAISE GOUVERNANCE, DE LA CORRUPTION ET DE LA DICTATURE.


L' OPACITE DE GESTION QUI CARACTERISE L' ENSEMBLE DES CHEFS D' ETAT DANS LES AFFAIRES PUBLIQUES DE LEURS PAYS RESPECTIFS CONTINUE A FAIRE ECOLE DANS LEURS DIFFERENTS GOUVERNEMENTS ! POPULATION A MINIMA, CES PAYS PEINENT A DONNER DE L' ESPOIR DE VIE ET D' EPANOUISSEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL A LEUR POPULATION!

QUI VIVRA VERRA!

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...