News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Afriqe centrale : Les micro-finances peuvent réduire la pauvreté

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 24 Mars 2010 à 09:09 | Lu 511 fois



Afriqe centrale : Les micro-finances peuvent réduire la pauvreté
Réunis dans la capitale camerounaise dans le cadre d'une conférence régionale sur les micros-finances, des experts en économie du Congo Brazzaville, du Tchad, du Gabon et du Cameroun, ont déclaré mardi à Xinhua que l'octroi des crédits aux pauvres par les institutions de micros finances à des taux raisonnables peut contribuer à la réduction de la pauvreté.

« Le rôle social des institutions de micros finances doit primer dans l'octroi des crédits tel que le recommande leur raison d'être : jouer un rôle social et dégager des bénéfices ", a recommandé Henri Ngoa Tabi, directeur et secrétaire permanent du Centre d'études et de recherche en économie et de gestion (CEREG) de l'Université de Yaoundé II au Cameroun.

Selon lui, ces institutions se sont détournées de leurs missions souveraines qui consistent à octroyer des crédits à la population cible faite de pauvres et des non pauvres vulnérables.

Une étude réalisée récemment sur les micros finances de la sous-région a montré qu'environ 50% de ces institutions étaient efficaces, c'est-à-dire qu'elles atteignaient les deux cibles.

Ce qui, selon lui, signifie que ces établissements peuvent participer plus efficacement à la lutte contre la pauvreté si les Etats appliquaient à la lettre les mesures prises par la Commission bancaire d'Afrique centrale (Cobac) afin d'assainir ce milieu.

Le secteur des micros finances n'est pas encore véritablement sécurisé, a affirmé le directeur du CEREG. « La plupart des institutions se sont créées sans feuilles de route et sans cahier de charge. D'où le désordre observé dans ce secteur ", a-t-il dit, précisant que l'application des mesures de la Cobac a permis de mettre progressivement de l'ordre dans ce secteur au Cameroun.

« Nous sommes passés de 1000 à 500 micros finances au Cameroun et le nettoyage se poursuit pour que nous restions avec des institutions crédibles soucieuses du respect de leurs missions. Aujourd'hui, pour créer une institution de micro finance, la possession d'un agrément est obligatoire", a-t-il expliqué.

Le taux d'intérêt créditeur appliqué au Cameroun varie en fonction de l'institution et demeure encore très élevé, qui se situe autour de 6 et 70%, a-t-il relevé.

Au Gabon, pays voisin du Cameroun, ce secteur est presque inexistant, selon Jean Ndo Ndong, chef d'équipe Gabon du projet sur les micros finances et la réduction de la pauvreté du Centre de Recherche pour le Développement international (CRDI), un institut canadien.

« Les institutions existantes au Gabon n'arrivent pas à atteindre véritablement les pauvres. Or, ce sont ceux-ci qui ont le plus besoin de leurs services ", a-t-il déclaré à Xinhua.

Il a regretté le fait que les populations gabonaises se détournent des crédits des micros finances à cause des taux d'intérêts très élevés perçus par ces institutions, variant entre 30 à 75%, ce qui «n'encouragent plus les populations à aller vers elles", a-t-il indiqué.

Dans la région Afrique centrale, le Cameroun à lui seul, véhicule 64 à 70% des institutions des micros finances et la masse monétaire de celles-ci.

Au Congo Brazzaville, le secteur de la micro finance est en pleine expansion, a expliqué à Xinhua René Samba, coordonnateur du Centre d'étude de recherches et des analyses politique et économique du Congo.

« Cette activité est relativement jeune car elle a démarré au milieu des années 1980 dans le domaine de l'agriculture ", a-t-il dit, ajoutant que des efforts supplémentaires doivent être faits pour que celles-ci se rapprochent des zones rurales où résident le plus grand nombre de pauvres.

Au Tchad, l'activité est dans une phase de naissance, a expliqué Nassarmadji Ngaringuem, directeur du Centre d'études et de la recherche en droit et économie appliquée à l'Université de N'Djamena.

« Certaines entreprises de micro-finances crées il y a quelques années n'ont pas pu résister aux mesures juridiques mises en place par la Cobac et le gouvernement ", a-t-il affirmé, ajoutant que sur 250 micros finances opérationnelles dans le pays, 150 seulement fonctionnent dans la légalité.

Celles-ci financent certains projets des couches vulnérables mais en apports, ces couches n'ont pas suffisamment de moyens. Ce qui explique le manque de synchronisation entre les missions de ces institutions financières et les besoins des populations cible.

53% des micros finances en activité au Tchad se retrouvent dans les zones rurales, avec un taux d'intérêts créditeur de l'ordre de 3 à 6%.

Pendant cette conference de 3 jours, des experts vont essayer d'harmoniser leurs propositions à travers les rapports d'études menées par des chercheurs de chaque pays afin de parvenir à une micro finance moderne dans la sous-région susceptible d'impulser une dynamique de financement en faveur des couches vulnérables.


Par Telesphore Mbondo

Mercredi 24 Mars 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 511 fois


Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...