News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire Mayila: L'UFC dénonce un complot politique

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 7 Octobre 2014 à 08:09 | Lu 1807 fois

Alors qu’ils ne s’étaient pas toujours prononcés sur l’affaire qui oppose la justice gabonaise à Me Louis Gaston Mayila, impliqué dans une histoire présumée de fausse monnaie, les membres de l’Union des Forces du Changement (UFC) qui ont animé samedi 4 octobre 2014 à Libreville une conférence de presse à ce sujet, ont souhaité donner leur version des faits.



Me Louis Gaston Mayila aurait-il été piégé ? C’est du moins ce qu’ont laissé entendre les membres de l’Union des Forces pour le Changement (UFC) samedi 4 octobre 2014 au cours d’une conférence de presse à Libreville.

Selon le député Narcisse Massala Tsamba, porte-parole de l’UFC, Me Louis Gaston Mayila serait bel et bien tombé dans un guet-apens au quartier Okala où il s’était rendu pour traiter une affaire d’achat de terrain avec un individu.

D’après le porte-parole de l’UFC, Me Mayila aurait été ensuite conduit dans une villa où l’attendaient des individus dont le magistrat Edzo-Edzo, des gendarmes et d’autres personnes qui l’auraient pris en photos sous la menace d’une arme dans un décor monté de toutes pièces, avant de lui réclamer la somme de trente millions de francs pour le relâcher et éviter toute dénonciation de sa part.

Toujours selon Massala Tsamba, même si le président de l’Union Pour la Nouvelle République (UNPR) a finalement accepté de débourser trois millions de francs et laisser son véhicule en gage en attendant de solder le reliquat de 27 millions de Fcfa afin d’être relâché, il a cependant refusé de se taire et a décidé de porter plainte.

Considérant que Me Mayila a été victime d’une machination politique en dépit des affirmations du parquet qui dit détenir des preuves accablantes contre lui, les membres de l’UFC se sont demandé pourquoi Me Mayila n’a-t-il pas été interpellé au moment des faits avec des faux billets de banque ? Et pourquoi les agents ayant démantelé le réseau de faussaires se trouvent à la prison centrale de Libreville ?

De même qu’ils s’interrogent sur l’identité de la fameuse villa où Louis Gaston Mayila a été conduit et pourquoi son propriétaire n’a toujours pas été entendu par la justice ? Autant de zones d’ombre qui méritent d’être éclairées.

Mais pour certains observateurs de la scène politique gabonaise, ce feuilleton s’apparente à un règlement de compte qui aurait débuté par l’arrestation il y a quelques semaines du président du conseil départemental de Tsamba Magotsi, Lotant Missounga épinglé dans une affaire présumée de crimes de sang.

L’affaire devrait donner lieu à de nouveaux rebondissements d’autant que selon l’ex Union Nationale qui a effectué sa rentrée politique samedi 4 octobre 2014, le président de l’UPNR doit répondre de ses actes.

Gabonéco

Mardi 7 Octobre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1807 fois




1.Posté par coudou le 07/10/2014 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mayila encoure la perpetuité,Adieu Yombi...

2.Posté par shadow le 07/10/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mayila ne mérite pas qu'on s'étende sur ce qui lui arrive.

Une personne qui a toujours œuvré à freiner l'élan démocratique de son pays et qui a toujours pensé que tout pour lui et rien pour les autres.

Aujourd'hui il doit s'apercevoir qu'il n'est rien d'autre qu'un pantin que le pouvoir utilise à sa guise.

3.Posté par BOKO HARAM le 07/10/2014 12:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec @Post2
Les bongo finissent toujours par enculer -et bien profond- tous ceux qui les ont servi à se maintenir au pouvoir. Que certaines personnalités du pays ne l'aient toujours pas compris depuis 1967 à ce jour, jette un sacré doute sur la capacité cognitive de nos hommes politiques gabonais.
Mayila ne sera ni le premier ni le dernier à se faire enculer par les bongo. Certains y sont déjà passés, et d'autres suivront.

4.Posté par Dsk le 07/10/2014 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est loin le temps des photos de BONGO exhibées dans des temples du bwiti pour rentrer dans ses bonnes grâces.

5.Posté par Dsk le 07/10/2014 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hein Mayila ce pti là ne respecte pas les vieux.

6.Posté par l 'ennemie publique numero un le 07/10/2014 20:44 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
mayila et sa version là ressemble vraiment a un film.les bongo n 'ont rien avoir avec ce qui lui arrive et ceci n 'est pas une machination. c 'est un faussaire et c 'est tout.faudrait assumé les actes

7.Posté par Grizzly Noir le 11/11/2014 02:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
roti en enfer vieu matchibi

8.Posté par Grizzly Noir le 11/11/2014 02:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
roti en enfer vieu matchibi...je voterai Ali seulmn a coz de bouye en prison vieu chien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...