News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire Mabiala : Des élus s’en remettent à Ali Bongo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 18 Janvier 2016 à 06:02 | Lu 1740 fois

Jugeant «injuste» la détention préventive de l’ancien ministre de la Fonction publique, un groupe de parlementaires du Parti démocratique gabonais (PDG) a demandé l’intervention du président de la République.



«Il est excessivement grave de maintenir un citoyen en détention alors que les preuves de sa culpabilité ne sont nullement établies», ont récemment lancé des députés membres du groupe «Héritage et modernité», appelant les pouvoirs publics à s’intéresser de façon impartiale au cas Serge Maurice Mabiala. L’ancien ministre de la Fonction publique est en détention préventive depuis près de quatre mois pour présomption de détournement de deniers publics et de faux en écritures publiques. Sauf que pour les députés, qui n’ont pas cessé d’exprimer de sérieux doutes sur le caractère purement juridique de cette affaire, l’attente devient longue et «chaque minute passée par Serge Maurice Mabiala en prison est une minute de trop».

A la faveur d’une sortie, le 16 janvier dernier à Libreville, ils ont réitéré : «Nous sommes en réalité plus dans une affaire aux relents politiques que judiciaires», jugeant nécessaire l’intervention du secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG), auquel appartient le détenu, non sans «solliciter respectueusement» la contribution du président de la République «afin que la justice soit rendue pour la libération du citoyen Serge Maurice Mabiala».

«Cela fait quatre mois que nous attendons les preuves de la culpabilité de Serge Maurice Mabiala par rapport aux faits qui lui sont reprochés. Voyant que ces preuves n’arrivent pas, l’on s’est interrogé sur le fait que les chèques qu’il aurait encaissés n’aient jamais été retracés, comme l’on s’est interrogé sur le fait que les sociétés supposément lésées n’aient jamais porté plainte et qu’elles n’aient jamais été entendues.

Mais ce dont nous sommes sûrs, c’est que cette affaire n’est pas éloignée de la sortie, le 27 juin 2015, du groupe «Héritage et modernité» auquel appartient Serge Maurice Mabiala. Aussi, nous interrogeons nous : «La compétence et le dynamisme de Serge Maurice inquiètent-ils quelqu’un ?» Nous ne saurons le dire. Il reste toutefois que la qualité du dossier qui accuse notre frère et le fait même que la procédure judiciaire traîne donne matière à s’interroger», a déclaré Alexandre Barro Chambrier, ajoutant que leur appel à Ali Bongo, ne vise pas à court-circuiter l’appareil judicaire mais plutôt à s’en remettre à «la clé de voute de toutes les institutions, y compris la justice, dont il est le gardien».

Au sujet du véritable positionnement du groupe «Héritage et modernité», dissous au même titre que le Mouvement gabonais des amis d’Ali Bongo Ondimba (Mogabo), à qui les accusateurs de l’ancien ministre de la Fonction publique semblent en vouloir, Michel Menga, a tenu a rappeler que «le mouvement «Héritage et modernité» n’est pas un courant du PDG mais plutôt un groupe de compatriotes ayant des idées sur la gouvernance du pays». «A cet effet, a-t-il poursuivi, nous nous demandons s’il est possible de dissoudre des idées.

Nous ne considérons donc pas la décision relative à la dissolution prononcée à notre encontre, d’autant que les questions que nous abordons, les problèmes que nous posons restent actuels : comme nous nous battons pour une meilleure vie pour les Gabonais, nous refusons la pensée unique au sein du PDG, nous militons pour la diversité des opinions, et s’il y a entrave à cette diversité, nous prendrons acte et agirons en conséquence.»

Une semaine après la sortie des conseils de Serge Maurice Mabiala, et quelques jours après que l’affaire ait été inscrite parmi les combats de la société civile nationale, les députés d’«Héritage et modernité» ont promis ne rien lâcher jusqu’à la libération de leur compagnon, tout en invitant d’autres forces vives de la nation à y mettre du leur. A leurs yeux, il s’agit d’une injustice à laquelle peut être confronté tout citoyen, en dépit de son appartenance politique.


source : gabonreview

Lundi 18 Janvier 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1740 fois




1.Posté par Le citoyen libre le 18/01/2016 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La solution est de destituer ALI c'est tout, vous faites quoi dans ce parti ?
Juste pour vos intérêts ?
Le Gabon a besoin de tous ses fils pour le sauver.
ALI Bongo vous met au défi, il sait que vos intérêts passent avant ceux du peuple gabonais, vous vous levez aujourd'hui parce c'est l'un des vôtres qui en prison ? mais ALI n'a rien à foutre qu'il soit en prison parce qu'il n'a pas peur de vous, vous êtes une bandes de lâches..
ALI pas élu et vous lui demandez d'intervenir, c'est votre DIEU ou quoi ?
Vous avez toutes les armes entre vos mains pour le destituer.

2.Posté par Gabonitude le 18/01/2016 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment poste 1!!!

3.Posté par Voix de la nation le 18/01/2016 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
POSTE 1 à Raison venez rejoindre le Rang de l'opposition vous savez bien que le Bateau pdg est entrain de Coulé, mais vous attendez quoi pour Sortir de Là? Comme ça Ensemble Nous allons Lutter pour la Libération de Notre Frère et Grand Frère SERGE MAURICE MABIALA. Nous Vous attendons.

4.Posté par 2016 c'est maintenent le 18/01/2016 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
même si on le libère quand il sortira il viendra dire quoi si ce n'es être bouche fermé comme le general NTUMPA, tous des vendus auprès d'ALI, qu il reste même labas on le sortira quand PING seras au pouvoir en septembre quand il prêteras serment

5.Posté par grand voleur de l'AEF le 18/01/2016 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrivé à la tête du Gabon en 2009 par un coup d’état électoral, le fils adoptif de KAMA et BONGO a reçu la note de 0/20 par Manuel VALLS

ali bongo ZERO , est son nouveau nom

Dans son « Plan Stratégique Gabon Emergeant », plusieurs projets prioritaires nationaux ont été identifiés pour être réalisés durant son mandat…

Plan énergétique national :

1- Projets production d’électricité
- Barrage hydroélectrique « Chutes de l’Impératrice Eugénie » (Moyen Ogooué), 84MW. C’est où ?
- Barrage électrique « FEII » (Mitzic), 42 MW, c’est où ?
- Barrage électrique « Grand Poubara, Phase I » (Haut Ogooué), 160MW, c’est où ?
- Barrage électrique « Grand Poubara, phase II »,(Haut ogooué), 80MW, c’est où ?

2- Projet de transport d’électricité

- Réseau National de transport d’électricité(RNTE)-Phase I (Fougamou-Lambaréné-Ekouk-Nkok) : ligne de 225 kV sur 240 Km, c’est où ?
- Réseau National de transport d’électricité-Phase II (Ekouk-Bifoun-Gare d’Alembé-Mitzic) : ligne de 90kV sur 193 Km , c’est où ?

- Réseau National de Transport d’électricité-Phase III(Franceville-Bifoun), c’est où ?
- Réseau National de transport d’électricité : phase IV (Fougamou-mandji-Mouila) : ligne de 63 kV, c’est où ?

3- Autres projets

- Central hydroélectrique de Mandji, c’est où ?
- Central thermique de Port Gentil, c’est où ?
- Extension du réseau électrique Bifoun-Lambaréné, ligne de 20 kV, c’est où ?
- Extension du réseau électrique Bifoun-Ebel Abanga-Ndjolé, ligne de 20kV, c’est où ?
- Construction du réseau interconnecté(RIC) de la province du Woleu Ntem, Phase I, c’est où ?
- Construction du réseau interconnecté(RIC) de la province du Woleu Ntem, Phase II, c’est où ?

Réseau routier :

- Route Nationale PK5-PK12, 7Km, c’est où ?
- Route Nationale PK12-Ntoum, 28 Km, c’est où ?
- Route Makokou-Bélinga, 45 Km, c’est où ?
- Route Bitam-rivière Kye, 20 Km, c’est où ?

Réseau aéroportuaire :

- Nouvel aéroport international de Libreville, c’est où ?
- Extension de l’aéroport de Libreville, c’est où ?
- Modernisation des aéroports de Tchibanga, Mouila, Makokou et Lambaréné, c’est où ?

Réseau ferroviaire :
- Voie ferrée Booué-Bélinga, 320 Km, c’est où ?

Réseau portuaire :

- Aménagement d’un port en eau profonde, c’est où ?
- Agrandissement, réhabilitation et modernisation du port d’Owendo, c’est où ?
- Construction du port fluvial industriel, touristique et commercial de Lambaréné, c’est où ?
- Port commercial de Port-Gentil, c’est où ?

Projet éducation :

- Université de Booué, c’est où ?
- Université de Mouila, c’est où ?
- Université de Port Gentil, c’est où ?
- Construction de logements pour enseignants, c’est où ?
- Construction de logements pour étudiants, c’est où ?

Conclusion : Le bilan d’Ali Bongo Ondimba est négatif et repose sur un tissu de promesses non tenues et de mensonges. en résumé : ali bongo ZERO est son nouveau nom

Toutes les lignes budgétaires votées sur ses projets, notamment les 50 milliards pour la refection du palais de l'assemblée nationale, ont été détournés entre ali bongo, accrombessi, la BEAC, le trésor , les TPG, les directeurs du Budget , des douanes et la france-à-fric, sans compter les maçons ministres.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...