News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire Eyéghé Ekomi : la partie de ping-pong continue

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 13 Décembre 2012 à 01:43 | Lu 740 fois

Alors que le Sénat pensait s’être débarrassé de la délicate mission qui lui avait été confiée, en déposant une saisine auprès de la Cour Constitutionnelle afin que ce soit cette dernière qui statue sur la levée ou non, de l’immunité parlementaire du Sénateur Eyéghé Ekomi, cité en Mai dernier dans une sordide affaire de crime rituel, la balle envoyée lui revient de plein fouet. La Cour Constitutionnelle a estimé que ce n’était pas à elle qu’incombait cette tâche.



Affaire Eyéghé Ekomi : la partie de ping-pong continue
Alors que les parents de la victime se languissent d’obtenir justice suite au meurtre de leur fillette de 12 ans, l’éventualité de voir le Sénateur Eyéghé Ekomi, présumé instigateur du crime selon les dires d’Aristide Pambou, l’assassin, comparaître devant la Cour, semble s’éloigner un peu plus chaque jour.

En effet, de (trop) nombreux mois sont passés entre le moment où il a été cité dans cette sombre affaire de crime rituel perpétré sur une enfant de 12 ans , puis celui où le Ministre de la Justice a déposé une requête pour la levée de son immunité parlementaire, et enfin celui de la décision finale de la commission chargée de statuer sur cette levée ou non.

Après les interminables et infructueuses réunions de la commission ad hoc mise en place pour décider de l’avenir d’un des leurs, on pensait être arrivé au bout de ce feuilleton lorsque le 16 Novembre dernier, la Présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé a déposé une saisine auprès de la Cour Constitutionnelle afin que celle-ci apporte sa contribution dans cette affaire.

Et là… Ben toujours rien !

La Cour Constitutionnelle a simplement renvoyé le dossier au Sénat, estimant qu’il n’était pas de son ressort de prendre une quelconque décision dans cette affaire.

Autant dire retour à la case départ.
Cette commission ad hoc qui, depuis des mois, n’arrive pas à se décider va-t-elle enfin trouver le courage de prendre ses responsabilités ?

Rien n’est moins sûr.
D’autant plus que certains ont fini par se convaincre que tous ces reports et autres renvois n’auraient qu’un seul objectif : décourager la famille et envoyer subtilement cette affaire aux oubliettes.

Pour d’autres, qui parmi ces sénateurs oserait jeter la première pierre à sieur Eyéghé Ekomi s’il n’est pas convaincu que ses placards à lui-même soient parfaitement « clean » ?

Dans tous les cas, le rendez-vous est pris pour le prochain épisode de cette saga kilométrique…




Publié le 13-12-2012 Source : Gaboneco

Jeudi 13 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 740 fois




1.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 13/12/2012 02:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le crime rituel est un passage obligé chez nos Francs-Ma-Cons, lorsqu'ils atteignent aux hauts-grades. Eyeghe-Ekomi dort sur ses deux oreilles, car ce vénérable a agit dans le respect des statuts non-écrits de la Franc-Ma-connerie gabonaise, d'inspiration ndjobiste et bwitiste dont une part maudite prône le culte des crânes, la gloire au sang neuf et la manducation de la chair humaine. C'est un secret de polichinelle.

2.Posté par M''''''''VELE -GNEH le 13/12/2012 04:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@DU VRAI CINEMA,OU EST LA LOI/QUAND ASSASSINER UN ENFANT N'EST PLUS UN CRIME ON VA EGORGER TOUS LES GABONAIS//POUR MBA OBAME QUI N'A FAIT DE CRIME,IL A ETE DESTITUE SANS L'AVIS D'AUCUN CHIFFON D'INSTITITUTION//MAIS DS CE CAS ,ON N'A PLUS DE LOI,C'EST LA JUNGLE,LES PLUS FORTS VONT BOUFFER LES PLUS FAIBLES,ET CE SERA DESORMAIS COMME CA.

3.Posté par Giap Effayong le 13/12/2012 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette affaire n'est pas seulement révélatrice du fonctionnement de la Franc-maçonnerie Gabonaise,elle illustre à merveille que nos hommes politiques ne craignent nullement le suffrage universrel car comment expliquer autrement cette farce?
L'opinion publique Gabonaise ne compte que pour quantité négligeable, étant donné que l'indolence de ce peuple est légendaire,alors encore quelques mois et le tour sera joué.Il faut savoir que les loups ne se mangent pas entre eux,et personne dans ces commissions ad hoc ne peut jeter la pierre à Eyeghé E komi,en tout càs ce n'est pas l'ex-Premier ministre,Mr Paul Biyoghe qui dira le contraire.

4.Posté par LES AFFAIRES DE NOUS-MEMES NOUS-MEMES le 13/12/2012 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Patriotiquement mobilisons-nous pour nos vies et non nos intérets "texte apolitique" à partager SVP http://www.lesaffairesdenousmemesnousmemes.com/2012/12/gabon-abat-la-galere-mort-linflation-la.html

5.Posté par Gampouiri Albert dit Bongo Albert Bernard le 15/12/2012 03:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La femme. Est l'avenir de l'homme. Dit-on! Partout ailleurs mais pas au Gabon. La femme Gabonaise est particulièrement nocive l'exemple de la tennanciere du sénat complice du coup d'état de 2009 aujourd'hui receleuse. D'un assassin et sa complice (à

6.Posté par Gampouiri Albert dit Bongo Albert Bernard le 15/12/2012 03:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(suite)de la cours qui n'est constitutionnelle que de nom.se renvoient un dossier ou il y à mort d'enfant comme si s'était un jeu si en plus de cela ,il vous revient que dans ce même pays,existe une certaine Josephine. Qui nous a emmène Gaguuie. !

7.Posté par Gampouiri Albert dit Bongo Albert Bernard le 15/12/2012 03:34 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
(suite) tu te dis que la femme Gabonaise, n'est pas l'avenir de l'homme. Au bénin,C'est une femme qui à sauvé cette démocratie, en côté D'ivoire c'est une autre qui à longtemps tenu. Tête à Bagbo à Rangun et ailleurs. Pourquoi devons nous mériter ces

8.Posté par "Vive le Gabon" le 15/12/2012 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'en déplaise à certains : le Gabon est depuis 43 ans un Pays de merde où tout est permis!
Comment le Gabon peut-il émerger avec :
-une équipe de dirigeants collabos, véreux, dédaigneux , auteurs
d'assassinats de crimes rituels jamais sanctionnés ;
-des femmes mariées, et des "célibattantes" vénales adeptes de
la politique PDG de la promotion canapé (prostitution
masquée)???
Bongo Accrombessi père & fils ont perverti pour 4000 ans une grande majorité (80%) du Peuple Gabonais.
Dieu et la communauté internationale (ONU, EU etc...) sont indifférents face à Holocauste, la Shoah du Peuple Gabonais.
Vive Ali épouse Accrombessi Criminel comme son géniteur "Biafrais"!

9.Posté par "Vive le Gabon" le 15/12/2012 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'en déplaise à certains : le Gabon est depuis 43 ans un Pays de merde où tout est permis!
Comment le Gabon peut-il émerger avec :
-une équipe de dirigeants collabos, véreux, dédaigneux , auteurs
d'assassinats de crimes rituels jamais sanctionnés ;
-des femmes mariées, et des "célibattantes" vénales adeptes de
la politique PDG de la promotion canapé (prostitution
masquée)???
Bongo Accrombessi père & fils ont perverti pour 4000 ans une grande majorité (80%) du Peuple Gabonais.
Dieu et la communauté internationale (ONU, EU etc...) sont indifférents face à Holocauste, la Shoah du Peuple Gabonais.
Vive Ali épouse Accrombessi Criminel comme son géniteur "Biafrais"!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...