News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Affaire Alfred Mandoungou : cabale ou complot politique entre “camarades”

Le site de la Liberté - Source Journal LE TEMPS le Jeudi 6 Novembre 2014 à 00:00 | Lu 1888 fois

Quand un complot politique se traduit en mensonge politique...



Dans la perspectives des prochaines sénatoriales et de la présidentielle qui pointent a l’horizon, notre pays connaîtra de nombreuses histoires aussi drôles, pathétiques qu'extraordinaires. Derrière ces manœuvres politiciennes se cache un objectif : chercher par tous les moyens possibles a se faire une place au soleil, c'est le principe du «ôte-toi, que je m'y mette ›› et tous les coups tordus sont permis. Tel semble être le cas de l'affaire Alfred Madoungou, conseiller à la présidence de la Republique dont les collaborateurs sont en prison suite à une dénonciation faite par un délinquant de Mouilci arrête' à la suite d'un vol dans un magasin de cette ville.

Des informations qui nous parviennent, cette affaire a dormir debout, serait à ce qu'il semble une conspiration montée par des grosses légumes de la province de la Ngounié aux fins d'abattre socialement et politiquement ce conseiller, membre influent de la Ngounie' forte el grand animateur de l’association Renaissance. Vraisemblablement, le délinquant à l'origine de cette dénonciation, aurait été approché en catimini par certaines grosses légumes de la province afin qu'il cite des personnes proches du Conseiller aux fins de les impliquer dans un réseau de crimes rituels.

En contre partie de ces révélations, les grosses légumes auraient promis en échange de cette dénonciation, une petite condamnation ou une relaxe pure et simple du délinquant énonciateur. Ce qui a été fait par ce dernier.
Nos sources indiquent que les proches du conseiller, mis en cause par le délinquant n'ont pas de passé sulfureux, ni avoir eu, par le passé, des ennuis avec la justice. De plus, ils n'r›nt jamais eu des rapports d'amitié, ni de proximité avec ledit délinquant. Eu égard à ce qui précède, des questionnements fusent quant a la crédibilité et la pertinence Des propos d'un tel personnage.

Toutefois, devant l’ampleur de telles accusations, il est toujours prudent d'avoir de la distance avant de jeter le discrédit sur autrui. Dans ce dossier, notre justice et les enquêteurs en charge du dossier devraient véritablement faire montrent de professionnalisme afin de faire jaillir la vérité. Car, il semblerait que beaucoup de zones d'ombres subsistent dans le mode opératoire ayant abouti à l'éclatement de cette affaire et sa publication parla presse.

En effet, il nous revient que les collaborateurs du conseiller Madoungou en activité pour la plupart à Libreville, ont été quasiment kidnappés par les forces de défense, et conduit à Mouila sans saisir de manière officielle les autorités judiciaires de Libreville. Comment comprendre une telle forfaiture ? ll semblerait que cette méthode cavalière résulterait des instructions, et l'implication d'un autre trio de personnalités poli- tiques et hauts magistrats, qui n'acceptent pas la montée en puissance de ce jeune loup aux dents longues dans la haute sphère de la république et au sein du parti démocratique gabonais (PDG).

Sur le terrain politique, il semblerait que le Conseiller du président n'a pas que d'amis au sein de sa province la Ngounié, son parcours politique et son ascension sociale seraient certainement à l'origine de la cabale dont il serait l'objet aujourd'hui. S'agissant de l'enquête proprement dite en rapport avec le dossier, des informations qui nous parviennent de Mouila, le dénonciateur aurait conduit les magistrats et enquêteurs sur le site macabre où ils effectuaient avec ses présumés complices leurs sales besognes. Sur ledit site, ils auraient trouve' un calibre 12 neuf et deux× mèches tresses dans une broussaille des environs de Mouila. Aucun corps mutilé n'a été exhume, ni trouve. Nous osons croire que les éléments trouvés sur le site à savoir : le calibre 12 neuf et les 2 mèches seront décisifs pour la suite du dossier.

De notre point de vue, la question des crimes rituels dans notre pays ne doit pas être traitée avec beaucoup de légèreté et d'empressement. Nous savons les dégâts et les préjudices qu'ils occasionnent lorsque les mis en causes sont blanchis. Le Conseiller du président a-t-il été cité nommément dans cette affaire ? Suffit-il d'avoir un poste a la présidence pour être traîne à la chienlit ? A ce qu'il semble, la campagne de dénigrement et le complot politique dont ce membre de la Ngounié forte et coordinateur général de l'association Renaissance fait l'objet dans les journaux résulterait certainement du fait qu'il ait acquis un patrimoine, aussi bien à Mouila que dans son village a Mimongo.

Toute chose qui énerverait les barons du régime, certains camarades du parti et même quelques membres de sa propre famille nucléaire. En définitive, avant le jugement ou les conclusions de cette affaire, il serait judicieux de nous en tenir au sacro saint principe de la présomption d'innocence des mis en causes. D’où notre interrogation interpellative : affaire Alfred Madoungou : cabale ou complot politique. Wait and see.

Jeudi 6 Novembre 2014
Source Journal LE TEMPS
Vu (s) 1888 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...