News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Acte de naissance d’Ali Bongo, le sujet n’est plus d’actualité (présidence)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 4 Décembre 2014 à 09:33 | Lu 2727 fois

L’affaire du présumé faux acte de naissance du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba est un sujet clos, a affirmé mercredi à Libreville dans une conférence de presse le porte parole de la présidence de la République gabonaise, Alain Claude Bilie By Nze.



« Ce sujet n’est plus d’actualité. La présidence de la République a dit ce qu’il avait à dire sur ce sujet », a notamment déclaré M. Bilie By Nze.

Cependant, le débat a resurgi suite à la publication par le quotidien français Le Monde du mercredi 3 décembre 2014 des documents contredisant la thèse du journaliste écrivain français, Pierre Péan.

Le quotidien a publié une photo du registre d’état civil de la mairie de Brazzaville daté de 1959 où Ali Bongo Ondimba qui a toujours affirmé être né, un an avant l’indépendance du Gabon : « On peut y lire, rédigé à l’encre bleue, que « le neuf février mil neuf cent cinquante-neuf à une heure quarante-cinq minutes est né à l’hôpital général : Alain-Bernard(…) de : Albert Bongo qui déclare le reconnaître et de : Joséphine Kama née à Brazzaville vers 1944 domiciliée à Poto-poto. Dressé le dix février mil neuf cent cinquante-neuf à onze heures, sur la déclaration du père de l’enfant… ».

Le journal français a également mis en ligne sur son site une photo de famille sur laquelle on peut voir « le général Teale, qui fut l’aide de camp du premier président du Gabon, Léon Mba, puis de son successeur M. Bongo, et Joséphine Bongo, ainsi que cinq enfants ». Selon Michel Teale, ce cliché date de 1963, soit plusieurs années avant la guerre du Biafra.

« C’était la première fois que je voyais le petit Alain-Bernard. Il devait avoir 4 ans, 4 ans et demi. C’est tonton Albert qui a pris la photo… Environ un an plus tard, je l’ai recroisé avec sa mère dans une salle d’attente de l’ambassade du Gabon à Paris », a-t-il raconté au « Monde ».

Monsieur Bilie By Nze a refusé de commenter ces propos ni les documents publiés par le quotidien français. « Que des journalistes soient allés mener des enquêtes à Brazzaville, que dans le cadre de leurs articles ils aient photographié et publié ceci, c’est la liberté de la presse », a conclu le porte parole d’Ali Bongo Ondimba qui est par ailleurs son conseiller politique.

La thèse défendue par le journal Le Monde est contraire à celle du journaliste français Pierre Péan qui dans son livre intitulé « Nouvelles affaires africaines », accuse le président gabonais Ali Bongo de ne pas être le fils naturel de l’ex-chef d’État Omar Bongo Ondimba mais plutôt un enfant adopté durant la guerre du Biafra au Nigeria entre 1967 et 1968.

La sortie du livre a déchaîné les passions tant dans l’opposition que du côté du pouvoir. Chaque camp a décidé de porter plainte. Les procédures sont en cours au Gabon et en France.

Antoine Relaxe
gabonactu

Jeudi 4 Décembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2727 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par MILANG MISS0I le 04/01/2015 06:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A 15 ANS ELLE A FAIT ALI MERCI

12.Posté par Lola la reine le 29/12/2014 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous les gabonais vous êtes trop bêtes d'abord vous êtes xénophobes et en plus vous vous détestez entre vous bande d'idiots

11.Posté par Jean-jacques le 05/12/2014 21:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@OMBRAX,
Entre Ali,accrombessi et toi qui monte sur l'autre? L'energie que tu depenses a defendre ton maitre ali prouve que c'est lui qui te defonce le trou du cul. Pauvre esclave!

10.Posté par dignité le 05/12/2014 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment quelqu’un peut refuser son NIGERIA natal? c'est grave ali vous n’êtes pas gabonais

9.Posté par Bitang le 05/12/2014 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Ombrax;
Rira bien qui rira le dernier.

8.Posté par OMBRAX le 05/12/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BITANG ET OPEP, VOUS ME FAITES RIRE. VOUS CROYEZ VRAIMENT A CETTE OPPOSITION?

7.Posté par OMBRAX le 05/12/2014 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BITANG ET OPEP, VOUS ME FAITES RIRE. VOUS CROYEZ VRAIMENT A CETTE OPPOSITION?

6.Posté par opep le 05/12/2014 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pendant qu'on y est, quelle est la date que les membres du Front, en tant que porte-étendard, fixent pour un rassemblement populaire pour faire une marche à l'assemblée nationale pour demander à Nzouba le niveau du traitement de cette affaire.

NOUS VOULONS DE NOUVEAU NOTRE INDEPENDANCE.
On agit quand?

5.Posté par Bitang le 05/12/2014 03:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'affaire du faux acte de naissance d'Ali Bongo ayant terni d'une part l'image du pays et affaibli la fonction présidentielle d'autre part, il serait désormais intéressant de savoir dans quel état d'esprit fonctionnent les institutions du pays.
Le gouvernement Ondo travaille t-il encore en toute sérénité ? Quel atmosphère en conseil des ministres ? Quelle est l'attitude du parlement devant cette situation de crise ?
En tout état cause , Ali Bongo ayant violé outrageusement l'article 10 de la constitution, ne peut plus être considéré comme garant de nos institutions

4.Posté par olmy le 05/12/2014 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M. Bily Bi NZE, alias chèques impayés, c'est quand trop facile de venir que le problème d'acte de naissance n'est plus d'actualité. Ca montre combien de fois vous prenez des Gabonais pour des imbéciles. C'est quand même un problème qui touche la Constitution de notre pays. Et vous voulez l'esquiver facilement comme ça. Vous avez apportez quelle preuve contraire pour démentir ce qui est affirmé aujourd'hui? Ou est l'acte de naissance de l'AEF? ou est le résultat du tes ADN?
Ne pensez pas que vous allez vous en tirer comme ça. C'est des accusations suffisamment graves qui portent atteinte à la première institution. Si vous n'apportez pas l'acte de naissance AEF ou le résultat du test ADN, la procédure de destitution sera automatiquement enclenchée. Il s'agit là d'une violation flagrante de notre Constitution, et c'est de la haute trahison.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...