News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Acharnement politico-judiciaire contre Marc ONA ESSANGUI dans sa lutte contre l’accaparement des terres par le groupe Olam au Gabon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 24 Décembre 2012 à 13:23 | Lu 1474 fois



Acharnement politico-judiciaire contre Marc ONA ESSANGUI dans sa lutte contre l’accaparement des terres par le groupe Olam au Gabon
Depuis de nombreuses années, la Société Civile gabonaise, notamment Brainforest dont Marc Ona Essangui est responsable n’a jamais cessé de se battre aux côtés des populations pour la défense de leurs droits, la protection de l’environnement et la transparence dans la gestion du pays.

En effet, alors que de nombreuses familles gabonaises n’ont toujours pas digéré la destruction non concertée de centaines d’habitations à Libreville en 2010 sans indemnisation ni relogement, le gouvernement gabonais décide de concéder près de 300 000 hectares de terre à la compagnie Singapourienne Olam pour la production d’huile de palme et la réalisation de plantations d’hévéa cultures sans consulter au préalable les populations locales et avec une étude d’impacts biaisée, selon la société civile locale. Une contre étude réalisée par les experts de la société civile gabonaise montre les dégâts environnementaux, sociaux et économiques du projet.

Une pétition ayant obtenue des milliers de signatures des communautés locales s’opposant au projet a eu le soutien d’une cinquantaine d’organisations internationales qui reconnaissaient par là le bien-fondé de cette lutte menée de front par Marc ONA ESSANGUI. Malheureusement, toutes ces réactions n’ont pas suffi pour décourager le groupe Olam et le gouvernement gabonais qui se sont lancés dans des campagnes de séduction dans les médias et auprès des populations. Pourtant une réunion extraordinaire présidée par le Premier Ministre du Gabon a réuni les différents protagonistes et décidé de surseoir le projet. Hélas, le président de la République et les membres de son cabinet qui sont les principaux promoteurs de cette structure asiatique ont rejeté cette décision consensuelle.

Contre toute attente et non satisfait de ne pouvoir réaliser les objectifs de leur propagande au profit d’un groupe dont la réputation reste peu recommandable et au détriment de son Peuple privé de ses terres, le régime gabonais par le biais du chef de cabinet d’Ali Bongo, Liban Souleymane, décide de poursuivre Marc ONA ESSANGUI en justice aux motifs que ce dernier aurait cité son nom dans l’implication du dossier Olam.

Sachant que plusieurs appels à libération de dizaines de citoyens gabonais victimes de parodies judiciaires sont restés sans suite, que la santé du jeune Nicolas Ondo, leadeur du mouvement estudiantin est préoccupante depuis sa sortie de prison et que les différents rapports sur les droits de l’homme du pays sont accablants, nous redoutons avec inquiétude et gravité que cette procédure judiciaire initiée par Liban Souleymane contre ONA ESSANGUI n’apparaisse comme une volonté manifeste du gouvernement gabonais d’empêcher la mobilisation du Peuple Gabonais contre un projet jugé scandaleux. Le fait qu’un journal proche du pouvoir ait rendu publique la convocation au tribunal de Libreville de Marc ONA ESSANGUI avant que ce dernier n’en soit en possession, l’acharnement violent de groupes proches du pouvoir contre Marc Ona sont autant de signaux qui ne trompent point.

Ce procès prévu le 26 décembre, en pleine période de fêtes de fin d’année est un moyen de bâillonner le cri des populations mais surtout d’étouffer la contestation grandissante de ce projet d’Olam conduite par Marc Ona Essangui.

A la suite de la Convention de la Diaspora Gabonaise, nous confirmons notre soutien à Marc ONA ESSANGUI dans ses combats pour les droits des peuples et la gouvernance et nous invitons le gouvernement gabonais à plus de retenue et de respect de son Peuple. Par ailleurs, nous invitons la communauté internationale à rester vigilante et à exiger du gouvernement gabonais le respect de ses engagements pour les droits de l’homme et de la bonne gouvernance.


Le mouvement citoyen gabonais « ça suffit comme ça »
Bruno ONDO MINTSA, Porte parole à l’international Tel +33615445418

Europe Ecologie les Verts,
Benjamin BIBAS, Co-Responsable Afrique, tel +33680080682

Le Parti de Gauche,
Patrice FINEL, Responsable Afrique, Tel +33630277255

Association Survie – France,
Juliette Poirson, CA, tel +33689114728


Lundi 24 Décembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1474 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 27/12/2012 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Zoé,

Je vous assure qu'il n'y a rien à trouver d'intéressant dans le CV douteux de ce Liban Suleiman qui n'a en toute vérité recoupée, pour seule ligne écrite dans son pedegree, que la chance de posséder un physique effeminé qui plaise énormément à un gros consommateur de mignons (métis, de préférence), nommé Ali-Ben Bongo-Ondimba qui ne marche qu'à s'entourer de ses objets sexuels (passifs et actifs) pour obsessionnellement assouvir tous ses insatiables et pathologiques besoins homophiles, et ce quelle que soit l'heure, le lit, le lieu, le temps ou le jour. Son père tirait à la chaine, lui Ali, il fait pareil mais qu'avec les hommes dont sa préférée Liban Suleiman. J'ose d'ailleurs avancé qu'Ali n'a épousé Sylvia Valentin, que pour la forme. Ses deux précédents mariages ratés démontrent qu'Ali nourrit depuis Hubert Jimmy Ondo, une passion sans borne pour les beaux mecs.

10.Posté par Larévolte le 26/12/2012 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que ceux qui sont sur place au pays nous donnent des nouvelles du palais de justice pédégiste à propos du procès de notre Marc Ona Essangui.
Dieu du ciel, voyez-vous, au lieu que la nouvelle "équipe émergente" pour "un avenir en confiance" "bouffent" le pognon de tous les gabonais sans faire de remous comme le faisait l'équipe d'étrangers étranges d'Omar Bongo, celle d'Alain Bongo s'agite un peu trop. Que cette nouvelle équipe de rapaces d'Alain Bongo installée au sommet de notre pays comprenne que ces agitations risquent à la longue de la perdre et qu'elle risque de ne plus continuer à piller aisément les richesses de notre pays jusqu'à épuisement comme prévu. Un proverbe dit que "l'argent n'aime pas le bruit". Un autre dit que "on hasarde de perdre en voulant trop gagner"
Par décence pour le peuple gabonais qui vous laisse leur prendre tout et pour votre confort pour des temps indéfinis, ayez un peu d'humilité quand même chers étrangers pilleurs du gabon! Pourquoi voulez-vous pousser votre zèle jusqu'à obtenir le musèlement des bouches des gabonais qui osent dénoncer seulement cette situation?
En tout cas, on verra bien de quel bois il se chauffe ce Liban soûlard. Quelle cupidité! Cette crapule et escroc de Liban Soûlard croit qu'il gagnera aisément ce procès et qu'il réussira à estorquer de l'argent à notre Marc Ona. Comme il est de coutume au Gabon que les bongopédégistes sont tous des rois, qu'ils sont au-dessus des lois, qu'ils gagnent toujours les procès qu'ils intentent contre les serviles gabonais, ce Liban Soûlard est sûr de lui, sûr de pouvoir atteindre n'importe quel gabonais. C'est pour cela qu'il croit obtenir à l'issue du procès, sur une fallacieuse condamnation de versement de dommages et intérêts pour un préjudice subi aussi fallacieux que le motif de la plainte déposée par le plaignant, de l'argent, encore de l'argent, toujours de l'argent de la part de Marc Ona et aussi son musèlement mais aussi celui de tout gabonais qui serait tenté de se mêler de leurs affaires qui rapportent pleins de sous.
Ce Liban et sa bande peuvent-ils même imaginer que si les juges corrompus de la république bongopédégiste bâclent le procès comme d'habitude et prennent la décision inique de condamner Marc Ona à verser des dommages et intérêts espérés par le plaignat, qu'il soit possible que ce Liban Soûlard obtienne que dalle du porte-monnaie de notre Marc. Affaire de bandits ne se réglant qu'en bandits n'est-ce pas chers émergents premier groupe de gansters du Gabon?

9.Posté par Zoé le 26/12/2012 13:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Feu-PDGiste-A-Mort

Pouvez vous svp nous dresser le CV
Complet de ce Liban Souleiman? Qui est-il et d''où vient il?

8.Posté par Zoé le 26/12/2012 13:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Feu-PDGiste-A-Mort

Pouvez vous svp nous dresser le CV
Complet de ce Liban Souleiman? Qui est-il et d'où vient il?

7.Posté par wangrin le 26/12/2012 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Liban Soleman, c'est qui cette énergumène ?

6.Posté par None ekan le 26/12/2012 11:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre pede zozo de Liban n,est plus venu se pointe au tribunal? Il a fouit, c,est pas n,importe quiiiii ,qui peut avec ona ah ah, la bouche cadeau parler encore vous allez sentir votre douleur tchiiiiiip!!!!!!!

5.Posté par None ekan le 26/12/2012 11:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Votre pede zozo de Liban n,est plus venu se pointe au tribunal? Il a fouit, c,est pas n,importe quiiiii ,qui peut avec ona ah ah, la bouche cadeau parler encore vous allez sentir votre douleur tchiiiiiip!!!!!!!

4.Posté par NEM le 24/12/2012 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un partisan du droit,
La conscience sur l'écriture littéraire est vraiment délicate. Voilà "Un (certain) partisan du droit" qui parle "...de faire dans la confusion de genres..." en donnant des précisions sur le plaintif et l'accusé diffamateur; développe son idée sur une suite logique qui détaille la normalité de la plainte de Liban et la mise à l'écart de la multinationale OLAM, mais qui plonge malencontreusement à son tour au plus profond de "la confusion de genres" je dirais même la confusion entre la morphologie d'un individu et sa pensée exprimée. En somme, ce n'est pas parce que Marc Ona est sur une chaise roulante qu'il doit être poursuivi; c'est plutôt à cause d'avoir cité le nom de S. Liban. Mr Ona en dira sûrement d'avantage. Ainsi, lorsque vous voulez corriger des phrases, ce qui me semble normale, ne tombez pas dans les mêmes erreurs des élèves. Attendons donc le procès.

3.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 24/12/2012 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas de panique. Notre "Code Pénal" ne prévoit pas de peine de prison ; tout au plus notre Marc Ona-Essangui risque-t-il de verser des dommages et intérêts au Somalien du Biafra. L'occasion pour moi, de m'interroger sur les ambitions que vise Liban Suleiman avec ce procès à venir, intenté contre un Marc Ona-Essangui qui pas né de la dernière pluie en matière d'interprétation de nos lois. Tout le contraire de cette pédale de Liban Suleiman qui malgré lui ou faute d'assez de connaissances, embarrassera OLAM qui ne sortira pas indemne de ce grand déballage médiatique auquel va donner lieu la défense de Marc Ona-Essangui. Car aucun doute que seront épluchés et révélés au public, les vrais termes de la signature du contrat entre OLAM et l'Etat gabonais, la provenance des financements de cette entreprise singapourienne, l'état de ses comptes, le listing de son conseil d'administration, les articles parus dans le monde sur les pratiques occultes d'OLAM...

Pas besoin de dire que Liban Suleiman et ceux qui l'ont envoyé s'en prendre à un Gabonais dans son pays, s'en mordront les doigts le 26 décembre prochain.

2.Posté par Un partisan du droit le 24/12/2012 14:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi vous faites dans la confusion de genres? Ce n''est pas Olam qui porte plainte a Marc Ona. C''est Liban Souleimane qui porte plainte pour diffamation. Alors ou est le pb? Marc Ona doit aller dire pourquoi le nom de Liban est cite. C''est une procedure normale. J''aurais fait la meme chose. Ce n''est pas parcequ''on est sur une chaise roulnte qu''on doit citer les noms des gens pele mele.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...