News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

AMO entame une grève de la Faim

le Lundi 12 Octobre 2009 à 17:00 | Lu 5903 fois



AMO entame une grève de la Faim
Libreville, le 12 octobre 2009

Ce dimanche 11 octobre 2009, à 21 heures, 3 camions remplis de militaires, ont pris d’assaut la ville de Medouneu, prenant ainsi en otage les populations de cette petite ville sans antécédents de violence qui compte moins de 2000 habitants. Interrogés sur les raisons de cette démonstration de force, les militaires ont indiqué qu’ils avaient reçu l’ordre de se déployer dans les villes de la province du Woleu Ntem, pour empêcher les mouvements de violence des populations qui surviendraient à l’annonce des résultats définitifs de l’élection présidentielle par la Cour Constitutionnelle.

Au motif que André Mba Obame est natif de la ville de Medouneu et de la province du Woleu Ntem, les populations de cette province, aujourd’hui assiégée, sont prises en otage par les forces armées gabonaises. Depuis le 04 août 2009, j’ai à plusieurs reprises attiré l’attention des plus hautes autorités de notre pays et alerté l’opinion nationale et internationale sur le coup d’État électoral qui se préparaient au Gabon et la dérive dictatoriale que connaissait insidieusement notre pays.

 Le 03 septembre 2009, les militaires du bataillon de parachutistes (Bérets rouges) ont, avec une violence extrême, dispersé la foule et les candidats à l’élection présidentielle qui attendaient pacifiquement l’annonce des résultats devant la cité de la démocratie.  Le 17 septembre 2009, au moment de déposer ma requête devant la Cour Constitutionnelle, j’ai dénoncé le fait que des invitations étaient envoyées par le Gouvernement de la République aux missions diplomatiques pour l’investiture du candidat du PDG dans la semaine du 21 septembre 2009.

 Des feux d’artifice ont été installés devant le Palais de la Présidence de la République, pour célébrer la victoire du candidat du PDG, considérant ainsi que la procédure en cours devant la Cour Constitutionnelle n’est qu’une mascarade.  Hier, dimanche 11 octobre 2009, le meeting pourtant autorisé par le Maire du 6ème arrondissement de Libreville a été empêché par les militaires du bataillon de parachutistes qui agissaient sur ordre du Ministre de la Défense. Je ne crois pas en la violence. Je ne prendrai jamais les armes. Mais je ne peux me résoudre à continuer à voir ce pays être transformé en dictature sécuritaire. J’ai entamé de puis ce matin, 12 octobre 2009, une grève de la faim qui durera tant et aussi longtemps que l’intimidation, la force et la violence seront utilisées comme les seules voies pouvant permettre de régler la grave crise socio-politique que traverse actuellement le Gabon. Je suis prêt à sacrifier ma vie pour que le Gabon ne sombre pas dans la dictature, la guerre civile et le génocide.

Tant que les militaires feront le siège de la province Woleu Ntem, par solidarité aux populations terrorisées de cette province, et pour dénoncer et condamner les agissements du pouvoir qui considère désormais que la violence est le seul mode d’expression et d’action de l’État, je maintiendrai cette grave décision qui engage ma propre vie. J’ai également décidé de ne pas me rendre à la l’audience publique de la Cour Constitutionnelle relative à la requête en annulation de l’élection présidentielle du 30 août 2009. La décision du Ministre de la Défense, qui est naturellement connue du Président de la République, Chef de l’État, et Chef Suprême des Armées, anticipe une nouvelle fois la confirmation de l’élection du candidat du PDG par la Cour. Je ne souhaite pas, par ma présence, me faire le complice de ce coup d’État électoral.

J’interpelle solennellement Madame le Président de la République, Chef de l’État, afin qu’elle prenne la pleine mesure de la situation du pays. Le Président de la République est le Chef de l’État. Il ne peut continuer à se comporter comme un spectateur ou un arbitre, alors que c’est à lui que la Constitution confère les pouvoirs qui permettent aujourd’hui de transformer le Gabon en un monstre d’un autre âge. À l’ensemble des responsables de notre pays ainsi que la communauté internationale, je lance cet ultime appel : L’avenir est sombre pour le Gabon. Pour que jamais personne ne dise : je ne savais
pas. André MBA OBAME



Source: www.andrembaobame.com

Lundi 12 Octobre 2009
Vu (s) 5903 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

62.Posté par Flowback le 14/10/2009 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a un peu de dérapage dans votre intervention Mr BEAUDAIRE. Pensez-vous que Mr Mba Obame a besoin de travailler au Gabon pour vivre aisement? Arretez vos discours vains. Vous prétendez parler en connaissance de cause. Fournissez-nous les preuves de ce que vous avancez . Ce qui vous fait mal est surement de constater que les gabonais ont fait confiance à cet homme que vous semblez ne pas apprécier. A vous lire, je peux affirmer que vous etes nihiliste à son égard. Hélas, vos discours n'ont aucune importance dès lors que les gabonais croient en lui. En outre, avant de publier votre jugement sur la greve de la faim entammée par AMO, il faut au préalable comprendre les raisons d'une telle initiative.

61.Posté par AGNABYE le 14/10/2009 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Valère, de ton idée de jeûné le jour de l'invstitude
comme je suis pas au gabon, l'investitude c'est quel jour?
QUE la grace soit au peuple gabonais

60.Posté par Beaudaire le 14/10/2009 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut,

Moi je crois que la grève entamée par AMO n'a pas de sens. mieux encore, ce n'est pas AMO qui peut se faire passer aujourd'hui pour un démocrate. Pas plusqu'en décembre 2008 et début janvier 2009, cet AMO a fait arrêter plusieurs journlistes, leaders d'ONG, parce que, disait-il, ces derniers detenaient un document anti-Bongo (paix à son âme). Je parle en connaissance de cause, je fais partie de ceux-là qui étaient pourchassés par AMO, en sa qualité de ministre de l'intérieur de l'époque. Il n'est pas mieux placé pour donner des leçons, les plaies ne sont pas encore cicatrisées.

Ceux qui ont passé 15 jours (je dis 15 jours à Gros Bouquet) ne sont sortis de cette prison (dont il n'ignore pas la situation) que grâce à l'intervention du Congrès américain. je sais ce que je dis.

AMO a perdu l'élection et ce qu'il est en train de faire c'est seulement pour se faire remarquer par ses adversaires? oui, parce qu'il ne pourra pas travailler en dehors du pouvoir. Pourquoi les autres opposants se sont tus? N'est-ce pas pour chercher une place dans le gouvernement, chers Gabonais, chers amis, chers frères et soeurs, vous savez, en politique, ''JAMAIS N'EXISTE PAS''. Merci pour votre bonne compréhension et gardons nos liens, comme nous l'avons su le faire depuis des décennies.

A bon entendeur salut!


59.Posté par christel le 13/10/2009 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi les gabonais sont ils aussi stupides
vous voulez que le gabon se libere mais vous ne voulez que la violence encor que vous etes trop lache pour vous battre
ne soyez pas distrait il est claire que amo seul par la greve de la fin ne peux pas faire mouche mais imaginer des centaines voir des millier de gabonais tous avec lui imaginer l impact
vous etes des tonneaux vides vous voulez les armes mais ne savez vous pas que la greve de la fin est une arme
le fusil c est pour les laches on tue a distance
vous refusez de souffrir dans votre chair pour votre pays
vous ne savez pas qu ali a fait un pacte que pour assoie son pouvoir il lui faut au moins 300 morts
et vous voulez betement assoir son pouvoir
vous etes des naifs
allons faire cette greve de la faim avec andre on n a pas besoin d arme
vous voulez mourrir pour la patrie alors mourrons dans la faim et la paix au moins ali ne pourra utiliser notre sang car l acte est trop noble pour etre accepte par le daible
a bon entendeur salut

58.Posté par Gaboma le 13/10/2009 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma logique est simple et facil à comprendre: lors de l'election du 30 août, si nous aurions un seul candidat de l'opposition, elle n'aurait pas eu besoin de faire recours avec plus de 50% des voix contre ALI (malgré la fraude massive du PDG).

Mais la division au sein de l'opposition a, d'après moi, favorisé et facilité, le passage en force auquel nous assistons aujourd'hui.

Mon frère l'OEIL QUI VOIT , je condamne depuis le départ les candidats de l'opposition qui ont d'abord pensé au poste de PR plutot qu'à l'avenir du peuple gabonais

Que cette élection nous serve de leçon à tous afin nos hommes politiques apprennent à mettre leur soif du pouvoir comme Jean EYEGHE NDONG.


57.Posté par Valère le 13/10/2009 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A babylone sous le règne du roi Assuérus, une destruction du peuple juif fut décrétée à l'instigation d'Haman, serviteur favori du roi parcequ'il éprouvait de la heine pour Mardochée un juif qui ne voulait pas lui faire allégeance. Informée de ce plan, la Reine Esther et le peuple juif observèrent un jeûne de trois jours, sans manger ni boire (lire l'histroire dans le livre d'Esther) . L'histoire raconte que c'est Haman le boureau qui sera pendu à la potence qu'il avait préparée pour Mardochée et que les juifs obtiendront du roi l'autorisation de se rassembler et de défendre leur vie. La grève de la faim est un acte qui a une force spirituelle extraordinaire. AMO, je t'encourage et m'engage à tes côtés pour jeûner moi aussi au moins une fois par semaine pour notre pays et notre peuple. Je suggère à chaque gabonais qui crois en ce moyen de prendre un jour de jeûne par semaine jusqu'à la pendaison d'Haman. On peut vous empêcher de marcher, de grèver, de vous rassembler, de vous exprimer, mais on ne peut pas vous empêcher de jeûner. Je demande aux leaders de la coalition et à tout le peuple qui s'estime floué de faire un jeûne collectif le jour de l'investiture. Que tous les croyants qui soutiennent cette cause démeurent en prière ce jour là. Que Dieu bénisse le Gabon.

56.Posté par L'oeil qui voit le 13/10/2009 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les leaders de l'opposition ne sont pas des assassins, sachez-le bien. Ils ont fait leur part du travail, emmener le peuple jusqu'à ce stade. Ce qui ne s'était pas fait auparavant avec autant d'espoirs suscitées. Qu'attendez-vous du plan B? Qu'AMO fasse une déclaration et dise que "Peuple gabonais, levez-vous, prenez les armes et allons tous au front"? C'est vous les 1ers qui allez vous lever contre l'insurrection et le condamner, n'est-ce pas. AMO a fait sa part, et vous quel est votre apport, maintenant. Ils ont lancé l'opération Villes mortes, est-ce que ovus l'avez suivi? Et pourtant cela aurait été très significatif si tout le monde avait suivi le mouvement. il y aurait eu un grand impact. Mais voilà, il y en a qui sont allés au boulot, et pourquoi, parce qu'ils préservent leur gagne-pain. Tant que certains préserveront leur gagne-pain au lieu d'être solidaires des actions de l'opposition, vous continuerez à venir spéculer spéculer et attendre des simpiternels plans B, C, D, E etc... Retenez-le bien, les leaders de l'opposition ne sont pas des assassins pour demander officiellement à la population de se soulever, de prendre des armes. Le terrain des armes c'est un terrain que le camp adverse maîtrise bien et le terrain, où ils attendent bien armés, bien préparer pour passer au combat. Alors, pas de violence. Ca servira de leçon à ceux qui sont tojours prêts à aller chercher les 5.000 F, cartons de cuisses de dindons, etc... Voilà le résultat.
Et pour finir, ce n'est pas parce que la PR de la CC a confirmé le fils que vous allez maintenant vous insurger contre ceux qui n'ont pas fait alliance avec le bloc. Ce sont des débats stériles qui n'avanceront à rien

55.Posté par Gaboma le 13/10/2009 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AMO,
Je te conjure que la grève de la faim n'est pas une solution. le mieux aujourd'hui c'est de s'assoir, reflechir et vois comment faire pour enlever ce nigérian du pouvoir.


54.Posté par Gaboma le 13/10/2009 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si nous nous retrouvons avec Ali comme président aujourd'hui c'est de la faute de tous les candidats qui n'ont pas voulu d'une candidature unique de l'opposition et qui ne pensaient qu'à leurs intérêts personnels et matériels.
C'est de leurs de leur faute, qu'ils sachent tous aujourd'hui qu'ils ont sacrifié le pays.

Ali va nous gérer pendant au moins trois mandats donc 21 ans, ensuite il passera le flambeau à son fils ou à un son frère et je vous assure que la fin du règne des BONGO sur le Gabon n'est pas pour aujourd'hui

53.Posté par G8 le 13/10/2009 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La greve de la faim ne marchera pas.
Le pouvoir des PDGistes dependra de nous tant que nous seront leurs esclaves. Nous devons arreter de travailler car nous travaillons pour les PDGistes

1 2 3 4 5 » ... 7

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...