News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

À Paris, Ali Bongo cherche à asseoir sa légitimité, une équation complexe

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Jeudi 19 Novembre 2009 à 09:17 | Lu 1346 fois



À Paris, Ali Bongo cherche à asseoir sa légitimité, une équation complexe
Ali Bongo, auto proclamé Président du Gabon par sa belle mère réserve jeudi à la France sa première visite hors d'Afrique.

En entamant ce matin une visite en France, Ali Bongo aura à cœur de montrer qu'il est bien le représentant des intérêts Français au Gabon, Président du Gabon !, rien n'est sur .

Le fils aîné, adoptif d'Omar Bongo, mort en juin dernier après quarante et un ans de pouvoir, arrive discrètement. Sa délégation ne compte qu'une trentaine de membres quand son père adoptif s'entourait d'un large aréopage. Il a décidé d'éviter l'hôtel Meurice, palace cher à feu Omar Bongo, pour le George V. Et, avant de se rendre à Paris pour son premier déplacement hors d'Afrique, il a aussi choisi de faire un crochet par Londres mercredi. «Voudrait-il afficher une rupture qu'il ne s'y prendrait pas autrement», sourit un diplomate.

En France, le nouveau président gabonais auto proclamé, entend néanmoins démontrer que les liens entre Paris et Libreville, un temps distendus, sont de nouveau étroits. Ali Bongo ne peut se passer de ce parrain (" il doit tout à la France"). Il compte notamment sur Paris pour soutenir son Etat auprès des instances financières internationales alors que son économie s'effrite et que la rente pétrolière diminue. Le sujet devrait être largement abordé lors du déjeuner prévu vendredi avec le président Nicolas Sarkozy. «Ce repas sera aussi l'occasion d'évoquer la prochaine entrée de son Gabon au Conseil de sécurité des Nations unies», souligne aussi l'Élysée.

De son côté, la France veut profiter de cette visite pour tenter de normaliser ses relations avec un pays pilier de la «Françafrique» et de ses marchés opaques. Car, si les relations diplomatiques entre les deux capitales sont excellentes !, au Gabon, l'image de l'ancienne puissance coloniale ne cesse de se dégrader. "Nous ne voulons plus des Français au Gabon" L'élection contestée d'Ali Bongo à la présidence en août dernier a encore aggravé les tensions. À l'annonce des résultats, des violences à fortes connotations antifrançaises avaient éclaté, inquiétant les 10 000 Français du Gabon.


Un procès en illégitimité

Les opposants gabonais ont accusé Paris d'avoir soutenu Ali Bongo et de chercher à influer en sous-main sur le scrutin. Les dénégations du Nicolas Sarkozy affirmant que «Paris n'avait pas de candidat» n'ont pas convaincu. L'opposition continue de voir en Ali Bongo un président «illégitime» soupçonné de vouloir instaurer une dictature sous l'œil bienveillant de Paris.

Pour asseoir sa légitimité, Ali Bongo sait que son temps est compté et 80% des Gabonais ne le reconnaient pas comme Président du Gabon. Le 5 novembre, son gouvernement a annoncé que les exportations de grumes, l'une des principales richesses du pays, seraient interdites dès 2010. La mesure, qui vise à encourager la transformation du bois sur place pour lutter contre chômage, a fait grincer bien des dents. Les industriels français, très présents dans le secteur, ont promis d'en appeler à l'Élysée. Qui vivra, vera..

LVDPG



Jeudi 19 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 1346 fois




1.Posté par coucoucou le 19/11/2009 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aaaah ALI Ben on va te trahir chez ton chef si tu continue a nous embeter nous les français qui voulons tout prendre au Gabon.Kanguéééééééé on va te grondé a l'elysé.

2.Posté par l'ombre le 19/11/2009 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ali jackson le putschiste arrive en france et la diaspora gabonaise ne se mobilise pas pour manifester son mecontentement face au coup d etat du biafrais soutenu 'une main invisible par la france de sarko!!? si ce n 'est pas le cas, alors cette diaspora n aura plus de crédibilité!!

3.Posté par gdabord le 19/11/2009 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'ambassadeur a evoyé une invitation aux de gaboma associationsen france pour rencontrer ali samedi.

4.Posté par Leblagueur le 19/11/2009 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Bongo, hôte d'un déjeuner à l'Elysée le Vendredi 20 novembre

Nous demandons aux Gabonais de se rendre ce jour là à 12h précise devant le palais de l'Élysée, pour huer cette réception et leur dire que nous n'avons pas oubliés le hold-up électoral.
Nous profiterons de la présence des médias à l'Élysée ce vendredi à l'occasion de la réception par Sarkozy des maires de France, pour nous faire entendre. (à l'arrivée du putschiste si l'horaire coïncide, ou avant).

1. Que les associations de la diaspora se mobilisent pour la circonstance et apportent leur banderoles pour dénoncer, l'élection présidentielle, la Françafrique, Bourgi, et Sarkozy...
Pensons à nous relayer

Samedi 21 Nov:14h à 19h Réception des sympathisants d'Ali Bongo en présence de lui-même à l'hôtel Carrée d'As (juste à côté de l'hôtel Meurice)

1- 13h00: Venir en masse (c'est le week-end),
2- Prévoir des sifflets, des tomates des oeufs pour un comité d'accueil lorsqu'ils entreront et sortiront,
3- Les empêcher à tout prix de célébrer leur vol

Attention: Cette réception est exclusivement réservée aux personnes ayant reçu un carte d'invitation nominative, centralisée à l'ambassade du Gabon et envoyée au quai d'Orsay et aux RG Gabonais.
Chaque personne viendra avec dix autres. Ainsi le mouvement sera puissant.Envoyer également ce message en SMS.

Ensemble ce week-end, faisons du bouquant responsable.

Que la Mâat veille sur nous...Faites passer le message.

5.Posté par St.Michael le 19/11/2009 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est peine perdue car Aliben et le peuple ont des objectifs diamétralement opposés :
1-Le peuple Gabonais est bien chez lui au Gabon par contre AliBen est biafrais et intrus au Bord de mer.
2-Le peuple Gabonais est dans une logique de respect de l’humanité et des règles républicaines – par contre Aliben transgresse la loi républicaine et n’a aucun respect de l’être humain être humain à l’image du massacre qu’il a commis à POG le 04/09/09 (y compris un sourd muet inoffensif).
3-Le peuple Gabonais est sage et intelligent et visionnaire – Par contre Ali est Abominable – Limité – Impur.
4-Le peuple Gabonais œuvre pour l’Union – Justice – Concorde par contre AliBen fait la promotion de la haine-la division-l’injustice (rien qu’à observer la répartition des postes juteux aux seules personnes proches du clan bongoiste)
6-Le peuple gabonais cherche à instaurer une démocratie véritable où la récompense est basée sur le mérite – par contre AliBen installe une dictature émergente où les promotions suivent la règle des compétences du canapé dont il détient de son père adoptif.
Cette liste de divergences fondamentales entre le peuple gabonais et l’usurpateur est tellement infinie qu’il ne peut y avoir réconciliation qu’à une seule condition :
Disparition d’Aliben sur la scène politique du Gabon et restauration du pouvoir au peuple souverain qui doit choisir ses gouvernants sur des règles transparentes et républicaines.

Peine perdue pour AliBen.

6.Posté par Mi-Homme-Mi Femme le 20/11/2009 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Idiocy! C'est vraiment ce que nous appelons le neocolonialism. Ce type va cherger la legitimite en France. Mr.Ali: la legitimite s'optient de son peuple souverain et non des etrangers. Pour nous tu n'es pas legitime. Vas prendre les consignes de tes parains francais et reste en France.

7.Posté par represent P.G.P / P.O.G le 20/11/2009 03:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SVP, dites moi un peu ? ce biaffrais ce balade ,comme il veut à travers le monde, avc les piliers de son gouvernement de voleurs et y a meme pas un courageux pour tenter quelque chose au pays ? un petit capitaine ? l' autre bétat de Ngari ne peut rien tenter lui aussi ?Ella Ekoga , prends le pouvoir vraimt !!!on lance un soulèvement populaire , le peuple sort dans la rue et on brule tout , on casse tout...oh !!! tout un pays , contre un seul Biaffrais , et on est terrorisé de la sorte ?AMO, on dit quoi ? y a pas moyen de tenter quelque chose ? non je rêve quoi .....

8.Posté par St. Michael le 20/11/2009 03:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que nos vrais gabonais dans l’armée républicaine ne nous disent pas qu’il n’y a pas eu d’opportunité pour mettre fin à cet esclavage dont est soumis le peuple gabonais:
•Le biafrais s’installe tranquillement au bord de mer sans la moindre inquiétude.
•Le biafrais se permet même d’aller en tournée européenne sans le moindre souci.
Quel est le rôle d’un militaire républicain si ce n’est de protéger son pays des envahisseurs ou de le libérer une fois assiège par des ennemis ?
Les femmes pour la démocratie ont fait des marches honorables et certaines se sont exprimées à visage découvert.
Les enseignants et les civiles ont fait leur boulot aux urnes et sur le terrain.
La diaspora est restée active partout dans le monde entier aux urnes.
Que les militaires républicains fassent leur boulot avec courage, détermination et précision pour libérer notre don de Dieu (le Gabon)..

9.Posté par Chocoline le 20/11/2009 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel bonheur si ALI BEN était reçu pour toujours à l'élysée chez son parent sans possibilité de retour au Gabon!!!Que Dieu entende nos prières!!

10.Posté par Leblagueur le 20/11/2009 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous étions une quinzaine, repoussés par CRS et RG présents en masse… c’est désolant aussi peut d’engagement patriotique… tellement déçu, mais je vais finir par m’y habituer, car n’ai pas l’intention de baisser les bras.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...