News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

À Franceville, Ali Bongo inaugure l’Ecole doctorale régionale

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 27 Février 2014 à 08:18 | Lu 814 fois

Ali Bongo Ondimba a inauguré, le 26 février 2014 à Franceville dans le Haut-Ogooué, l’Ecole doctorale régionale d’Afrique centrale en infectiologie tropicale. Le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, et son gouvernement présents dans la ville pour un séminaire gouvernemental, y ont assisté.



Après la clôture du séminaire gouvernemental de trois jours tenu à Franceville, le président de la République, accompagné du chef de gouvernement et des membres du gouvernement, a inauguré l’Ecole doctorale régionale d’Afrique centrale en infectiologie tropicale. Le projet de cette école date de plusieurs années et sa matérialisation s’est opérée en octobre 2011 avec un effectif de 17 étudiants répartis en 7 nationalités en provenance du Bénin, du Congo Brazzaville, de la République démocratique du Congo, du Cameroun, du Mali, du Tchad et, naturellement, du Gabon.

Excentré de la ville de Franceville, le joyeux architectural abritant cet établissement était au départ destiné a accueillir le palais présidentiel de cette localité, avant d’être légué à ce projet par feu le président Omar Bongo Ondimba. D’ailleurs, la convention l’instituant fut signée le 5 février 2005 à Libreville par les chefs d’Etat du Congo, de la République gabonaise, de la République centrafricaine et du Tchad, de même que par le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et le recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie. Il s’agit donc un établissement inter Etats initié et porté auprès de ses pairs de la sous région d’Afrique centrale par le précédent président du Gabon.

Présentant cette Ecole, le professeur Jacques Lebibi, son directeur général, a indiqué qu’elle comporte une aile pour les logements des étudiants, une autre pour le logement des enseignants, une troisième pour les locaux et bureaux de la direction générale et les salles de réunions diverses, ainsi que celle destinée à la pédagogie, aux salles de cours, au laboratoire, et à la visioconférence, entre autres.

Présentant l’opportunité de cette école, le Pr Lébibi a expliqué que les «maladies tropicales infectieuses représentent aujourd’hui plus de 50% en taux de morbidité enregistré dans nos structures hospitalières». Et le rôle de cette école, la seule en Afrique subsaharienne selon l’universitaire, est la recherche par des spécialistes en infectiologie tropicale. Comprendre et maitriser les principales infections qui sévissent sous les tropiques est donc le premier champ thématique de l’établissement.

Représentant du Recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie, le Pr Alain Ondoua, directeur du Bureau de l’Agence universitaire de la Francophonie pour l’Afrique centrale et les Grands lacs, a salué l’excellence du partenariat qui a permis la mise en place et le suivi de cette Ecole doctorale. «Pour ce qui concerne l’encadrement académique des trois premières promotions, l’UAF a notamment accordé plus de 35 allocations d’études de Master, 7 bourses de doctorat (Plus de la moitié des bénéficiaires étant Gabonais), soutenu financièrement et chaque année 8 missions d’enseignement des professeurs rattachés aux universités du Consortium nord (notamment Limoges, Paris V-Descartes, Tours, Université libre de Bruxelles)», a-t-il expliqué.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pacôme Moubélet Boubéya, n’a pas manqué de rendre un hommage particulier au corps enseignant, ainsi qu’au chef de l’Etat avant d’annoncer que l’Ecole doctorale prépare la sortie de la troisième promotion et que, dans un proche avenir, cette institution «fêtera» l’avènement d’un docteur encadré dans cette institution.

Le clou de la cérémonie a été le dévoilement de la plaque de l’établissement par le président de la République. Comme l’a mentionné le professeur Lébibi, «les applications de cette formation notamment au plan de la recherche scientifique et biomédicale, devraient donc contribuer l’amélioration de la santé des populations de nos Etats».

Gabonreview

Jeudi 27 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 814 fois




1.Posté par nzamba le 27/02/2014 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr bongo vous n avez encore rien compris au Gabon !!!! Le Gabon ne s arrete pas que franceville chez vos parent d adoptif.Totn ou tard votre heure arrivera, j espère que vous apprecierai le gros bouquet !!!!!!!

2.Posté par zam le 27/02/2014 14:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On sent qu'il investit a Franceville de tout coeur, et ailleurs, c'est just pour des calcul electoraliste. Mais la fameuse emergence doit etre tissee com une toile d'araignee afin de generer l'effet d'entrainement global.

3.Posté par 0Bi le 27/02/2014 14:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Surement, qu'il investira aussi au Nigeria plus tard.Si déjà qu'un n'arrive pas a parler sa propre langue maternelle croyez-vs sincerement que cet individu aurait l'amour du pays? Il suspend ls fonds communs pr financer son anniversaire!

4.Posté par Okoss le 27/02/2014 20:42 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bien. Après on va taxer le Fang de tribalisme. Tout c est FCV même l organisation de la CaN les stades et tout. Les cacas c est tout le monde qui les mange pas seulement le Fang. Kiakiakia

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...