News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

82 Burkinabè fuient le Gabon

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 12 Juin 2011 à 21:26 | Lu 1380 fois

Le 31 mai 2011, ce sont près de 3 000 personnes qui ont été déguerpies, manu militari, de Minkébé, une localité située au Gabon, à 200 km de la frontière entre ce pays et le Cameroun. Selon notre source, 82 Burkinabè se trouvaient parmi ces populations qui ont été chassées, au cours d’une opération musclée menée par des forces de l’ordre gabonaises, familièrement appelés les «bérets rouges».



Selon les fuyards, de 11 nationalités diverses, qui sont des exploitants artisanaux d’une mine d’or dont l’exploitation aurait maintenant été concédée à une société occidentale, ils ont été soumis à une bastonnade en règle par ces «commandos gabonais» qui ont pris le site d’assaut, à bord d’hélicoptères. Pour échapper à la furia de la soldatesque gabonaise, les assaillis ont dû se réfugier à Djoum, dans le sud du Cameroun, après s’être engouffrés dans la forêt où ils ont parcouru, sur plusieurs jours, au moins 200 km. En l’absence de bilan officiel, les «pestiférés» de la mine d’or de Minkébé, ont affirmé que dans leur longue fuite, il y a eu plusieurs morts.

Alertée par les autorités camerounaises le mardi 7 juin dans la soirée, Oumou Owona Guindo, le consul honoraire du Burkina Faso à Yaoundé au Cameroun, que nous avons joint au téléphone ce dimanche 12 juin, a dépêché des moyens pour ramener les ressortissants burkinabè dans la capitale camerounaise. Si elle a signifié très clairement ne pas être au courant des préalables qui ont fait fuir les orpailleurs, le consul s’évertue tout de même à organiser leur rapatriement éventuel dans leur pays.

C’est ainsi qu’elle s’est rendue compte, qu’au lieu des 82 Burkinabè, seulement 32 sont arrivés à Yaoundé. Ceux-ci ont d’ailleurs révélé qu’ils étaient une centaine à avoir entamé le voyage forcé et périlleux à travers la forêt, avant de se retrouver à Djoum, au nombre de 82. Où sont passés les autres? Mystère. En attendant d’organiser le retour au bercail de ces 32 qui sont venus grossir les rangs des près de 350 autres Burkinabè en attente de rapatriement, Mme Owona, s’est démenée pour leur trouver, comme à l’accoutumée, gîte et nourriture, dans l’espoir que les autorités du Burkina réagiront diligemment afin que ces hommes, femmes et enfants retournent enfin à la «maison».


Source : fasozine

Dimanche 12 Juin 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1380 fois




1.Posté par Gnan'Itoliyani le 13/06/2011 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LES RESPONSABLES DE CHAQUE PAYS DEVAIENT EDUQUER LEURS RESSORTISSANT QUE LES HUMAINS NE SONT PAS COMME DES ANIMAUX QUI SE DEPLACENT DANS LA NATURE SANS REPAIRES//QUAND PAR EXEMPLES ELEPHANTS VONT PILLER NOS PLANTATIONS,AU VILLAGE ON ORGANISE DES BATTUE POUR DELOGER LES INDELICATS ENVAHISSEURS. LA LOI DIT QUE JUSQU'A UN KM DE VOTRE PLANTATION VOUS POUVEZ ABATTRE LES ELEPHANTS QUI VOUS DETRUISENT VOS RECOLTES...LES BERETS ROUGES SONT DESCENDUS METTRE DE L'ORDRE DANS LEUR PLANTATION,N'EST PAS NORMAL?

2.Posté par Le Beret Rouge le 13/06/2011 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Gnan, Merci Ajoutons au devoir accompli des BRs que c'est en meme temps pour eux un entrainement en reel pour le jour que nous aurons a faire aux "elephants de l'interieur" qui parlent de revolution politique et qui voudraient detruire les "plantations" des paisibles Gabonais respectueux de la Loi et de l'Orde. Ils penseront "Minkele", "Berets Rouges" et y reflechiront par deux fois avant de descendre dans les rues manifester, comme on a vu en Tunisie et en Egypte.
Merci citoyen-patriote Gnan .

3.Posté par ANUS le 13/06/2011 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est la gendarmerie qui devait faire ce boulot et non les bérêt rouges. Ce n'est pas une police. on utilise maintenant les BR pour des opérations de police. Il faut aussi donner des moyens à la gendarmerie non pour mâter les civils, les manifestants mais pour sauvegarder nos frontières des intrus.

4.Posté par carol le 20/06/2011 06:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
agreement negotiated between thepercent since January this yearstreamline its product line said.

5.Posté par chro le 22/06/2011 07:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
calligraphic characters People inleague as their overseas peers Renthat might help you be successful Team spirit One.

6.Posté par jacobo le 24/06/2011 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
and Wolters Kluwer have confirmed their attendanceyet another downturn If everyone pulls the brakes atcountries in the region spent Thursday in Hawaii and.

7.Posté par johnson le 30/06/2011 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
torn soles need to be glued backprivate sector grows at its historic rate of growthfully applicable to China Pan said.

8.Posté par logan le 06/08/2011 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
design by Dooney Bourke youllPendulette Double Face Cristal Taillé Ref 155see them from many online stores.

9.Posté par johnson le 17/09/2011 12:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
require a waiting list.Visit Fromwigs had a protective roleEssentially these wigs offer all.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...