News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

3 mois de sursis, dans l’interdiction d’exporter des grumes au Gabon.

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Mercredi 3 Février 2010 à 08:53 | Lu 681 fois



3 mois de sursis, dans l’interdiction d’exporter des grumes au Gabon.
Initialement annoncée pour entrée en vigueur dès le mois de janvier dernier, la décision d’interdire l’exportation des grumes au Gabon au profit de la transformation locale du bois, vient d’être prorogée de trois mois à compter de ce mois de février. Une dérogation estimée spéciale, et justifiée par le gouvernement nécessaire, dans les efforts devant permettre aux opérateurs économiques de se débarrasser d’importants volumes de bois destinées à l’exportation, et dont les droits de taxes ont déjà été recouvrés.

Mesures exceptionnelles, qui d’une part, autorise la sortie du bois présent dans les ports et parcs à bois de la société d’exploitation des parcs à bois du Gabon, des essences qui disposent de bons à embarquer délivrées par les services douaniers. D’autre part, cette dérogation vise à évacuer du territoire national, les stocks de grumes présents dans les parcs, le long du chemin de fer et dans les chantiers forestiers. Des mesures qui ne prennent pas en compte les bois abattus après le 31 décembre 2009, au lendemain de l’annonce officielle de cette interdiction d’exportation de grumes, rendue publique au sortir d’un conseil des ministres, début novembre dernier.

Le gouvernement envisage de permettre au Gabon d’atteindre la troisième phase transformation de bois, qui vise notamment à proposer des produits finis au reste du monde dans différents secteurs. Mesures ayant pour entre autre objectif, de matérialiser le programme ‘’Gabon industrie’’, venté durant la campagne présidentielle d’août dernier par l’actuel chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba.

Dans cette vision de renouveau, il est annoncé dans les prochains jours, l’organisation d’un forum national sur la gestion du la richesse bois, qui sera essentiellement axé sur la révision de la loi portant code forestier en république gabonaise.

La mesure d’interdiction d’exporter des grumes fait déjà des grincements des dents, avec des pertes d’emplois en série, vue l’incapacité de certains chefs d’entreprises à suivre, dans la procédure de mutation en cours. D’où intérêt de l’Etat gabonais, à accompagner les opérateurs économiques dans cette nouvelle donne de transformation locale du bois.

Mercredi 3 Février 2010
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 681 fois




1.Posté par yacelio le 03/02/2010 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tenir bon, créer une usine de déroulage de l'okoumé n'est pas la chose la plus difficile ! de même que scier et sècher le bois aux normes de commercialisation n'est pas impossible ,la solution c'est le regroupement des exploitants forestiers ,l'aide des banques pour le crédit et l'aide de l'Etat !sur place ,nous avons BICIG BGFI BGD UGB voici des banques locales qui sont ,dit t on, en surliquidité et qui devraientt être sommées de soutenir ce procésus !!

2.Posté par yacelio le 03/02/2010 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
un exemple parmi tant d'autre : le boid des forêt de france n'est pas exporté à l'étranger ,je ne vois pas pourquoi se serait impossible de transformer le notre sur place pour notre plus grand bien ! ceux qui ne le voudront pas doivent être priés de fermer boutique et plier bagage ,HUGO CHAVEZ ET DEBY ITNO l'ont déjà fait une ofis chez eux avec le pétrole notre pays a assez de fond propre pour mettre en place une industie de transformation du bois même si cela doit prendre cinquante ans !!

3.Posté par libertin le 04/02/2010 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous allez un peu vite en besogne la.on a pa bsoin d'voir bac + qlq chose pour voir qu'il etai trop top pour l'application de cette mesure.il aurai fallu d'abor amener l'industri av de prendre une tel descision, est ce avc une industririe assi ambrionnaire que cell du gabon qu'il pouvai le faire?le hugo chavez n l'a pas fait sur un coup de tête lui , c'etai preparé d'avance. le fait d'avoir repoussé le delais d'application de cette loi montreà suuffisance que ceux qui ont pris cette resolution ne sont pa competant, et le rechelonnement de 3 moi de ce delais est toujour inssuffisant. au lieu de chercher à impressioner et à se faire aimer des gabonais kil penqsent pluto aux mesure d'accompagnement des differentes politiques kil adoptent

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...