News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

17 août 2015 : Le Front appelle à la responsabilité citoyenne pour le départ d’Ali Bongo du pouvoir

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Mardi 18 Août 2015 à 05:35 | Lu 2233 fois

A la faveur d’une adresse aux Gabonais à l’occasion de la célébration du 55e anniversaire de l’indépendance du pays, le président en exercice du Front de l’opposition pour l’alternance, a dit son exaspération de la situation politique, économique et sociale actuelle.



Pour Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, le bilan de ses cinq dernières décennies est lourd voire honteux. 55 ans après son accession à l’indépendance, «la nation gabonaise est en détresse», du fait du règne d’une seule famille «qui s’ingénie par tous les moyens, à neutraliser un instrument de bonne gouvernance» : la vérité scientifique, qui ne trompe pas. Dans un discours adressé aux populations à l’occasion de la célébration de la fête du 17 août, le président en exercice du Front uni de l’opposition pour l’alternance, s’est dit ému devant la situation politique, économique et sociale du pays.

Si le règne d’Omar Bongo semble loin de trouver du crédit auprès de l’opposant, celui d’Ali Bongo paraît pire. Et pour cause : «partout dans le monde, les atteintes portées à la dignité nationale, couvrent notre étendard, blessent notre orgueil, atteignent notre considération, et surtout, rabaissent l’image du Gabon». D’autant que, visiblement incapable de mettre en place une véritable démocratie et faire la lumière sur des affaires qui portent sur la mort de dizaines citoyens, le pouvoir choisit de se murer dans le silence.

Si bien que 55 ans après, le Gabon, «un Etat pétrolier particulièrement riche, qui s’achète tous les divertissements du monde et s’invite à tous les grands moments du monde, (s’est) systématiquement toujours refusé à installer chez nous, les instruments scientifiques et technologiques pourtant à notre portée, permettant de retracer les faits et de parvenir de manière sécurisée à la vérité, instruments qui n’ont pas leur pareil dans l’action de lutte contre le grand banditisme». Dans la ligne de mire du président du Front, l’affaire Mboulou Beka et le phénomène des crimes dit rituels, qui court depuis des années, sans que les vrais coupables ne soient arrêtés. Pour Moukagni-Iwangou qui n’a pas manqué d’égratigner, sans le nommer, Maixent Accrombessi, «impliqué dans les grands scandales du crime organisé, et donc, en totale délicatesse avec le droit et l’ordre public international, le régime au Pouvoir porte l’indécence qui devient la marque de reconnaissance de notre pays».

Devant cette situation qu’il juge intolérable et préoccupante pour le devenir de la nation, le président du Front a appelé à la responsabilité des uns et des autres, pour tenter de «gagner la bataille de la destitution du chef de l’Etat, celle de la transparence électorale, et celle de l’administration d’une bonne justice». Pour ce faire, le leader politique estime qu’«il nous faut absolument réinventer notre rapport avec les amis du Gabon, autour d’un nouveau partenariat fondé sur la recherche et la consolidation des intérêts mutuels, et la rupture définitive avec la protection des intérêts conflictuels».

Pour leur part, les membres du Front, par l’entremise de la Conférence des présidents, ont récemment décidé de «mettre en place un groupe de contact de haut niveau, pour accorder (leurs) différences, et enfin, repartir devant le peuple dans l’unité retrouvée». Un sursaut citoyen, qui devrait permettre à une bonne partie de l’opposition gabonaise de rompre avec ses démons de la discorde à un an de la présidentielle. D’ailleurs, Moukagni-Iwangou le reconnaît : «Il y a urgence.»

Outre l’affirmation de son désir de voir Ali Bongo quitter le pouvoir avant le terme de son mandat, le Font s’est déclaré touché par le décès, dans des conditions mystérieuses, des cinq membres d’une famille à Oyem durant le mois en cours. La plateforme de l’opposition a par ailleurs tenu à «saluer le patriotisme (des) enseignants, qui ont su s’élever au-dessus de leurs intérêts corporatifs tout à fait légitimes, pour sauver l’année scolaire». De même, elle n’a pas manqué d’inviter le gouvernement à «tout mettre en œuvre sans délai, pour garantir les conditions d’une rentrée scolaire apaisée».

Mardi 18 Août 2015
source : gabonreview
Vu (s) 2233 fois




1.Posté par steeve le 18/08/2015 06:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis pret pour organiser cette narche la ou je me trouve.car mr ali ne merite pas gerer le gabon d abord son alocution au peuple en disant remettres son heritage au gabonais s est du mensonge d etat il doit comnencer a fait partir son d.c.

2.Posté par NEM le 18/08/2015 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut arrêter avec les discours et marches de la peur. Vous dites bien que les crimes rituels sont orchestrés par Accrombessi et les hommes d'Etat. Alors comme ils sont connus il faut aussi mettre fin à leurs vies. Il n'y a que de cette manière que tout cela freinera. Les opposants sont multimilliardaires et peuvent fournir aussi des armes au peuple. Cette situation est incontournable car les crimes rituels n'évoquent pas la paix dans un pays. Les familles actuellement victimes connaissent les commanditaires de crimes de leurs parents. Elles doivent désormais cibler les attaques et en éliminer physiquement les bandits d'Etat. Il n'y a pas de loi au Gabon. C'est tout.

3.Posté par vérité le 18/08/2015 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Iwangou Moukagni, de grâce, avez vous une conscience? Avez vous la mémoire courte.? En bon magistrat, vous aviez été à l'origine de faux en écriture, faux et usage de faux.Toutes les plaintes ont été bloquées par tes collègues magistrats par solidarité. Tu es un bandit de grand chemin Iwangou, tu reproches à Ali le fait qu'il ait selon toi, soutenu Alain Mounguengui.
Dis moi, si tu as fait autant de dégats à la fegafoot, que ferais tu si tu étais à la tête de ce pays?
Tu pues la haine, la vengeance, BANDIT IWANGOU MOUCKAGNI

4.Posté par MARIANNE X le 19/08/2015 08:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si notre pays manque de respect et de dignité, il faut le laver par le sang de ses ennemis. Et si nous ne sommes pas capables, alors taisons nous au lieu de faire semblant. Les élections présidentielles approchent et les gabonais attendent des signaux forts de la part des leaders de l'opposition.

5.Posté par amen!amen!les sois disant opposant parlent trop!!!!!!!! le 20/08/2015 03:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ou sont les opposants?

6.Posté par mentlentume le 20/08/2015 16:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a poste 2 NEM UNE SEULE QUESTION SI A TOI ON TE DONNE UNE ARME ET ON TE DIT DE TIRER SUR LES GABONAIS TU LE FERRA?? ET TU COMMENCERAS SUR QUI?? TOI TU NE VOIE LES ARMES QUE DANS LA TÉLÉVISION TU N'A JAMAIS VU COMMENT UN HOMME FUSILLE TOMBE DEVANT TOI TOI QUI PARLE DES ARMES PEUT ÊTRE QUE TU NE CONNAIS MÊME PAS MANIPULER UN FUSIL LE GABON A COMBIEN D'HABITANT POUR QUE TU PARLES DES ARMES?? PITIÉ DE TOI VRAIMENT TES OPPOSANTS QUE TU DIS QU'ILS SONT RICHE A L’ÉPOQUE DE OMAR BONGO OUI ILS AVAIENT DE L'ARGENT MAIS DEPUIS QUE ALI BONGO EST AU POUVOIR, ILS NE FONT QUE DÉPENSER PLUS D’ENTRÉES DONC NE RÊVES MÊME PAS UN SEUL JOUR QUE CES GENS VONT SORTIR LEUR ARGENT POUR PAYER LES ARMES QUI POURRONT TE TUER TOI MÊME ET TOUTE TA FAMILLE MERCI CHER COMPATRIOTE

7.Posté par mentlentume le 20/08/2015 18:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CROYEZ VOUS QUE VOUS AVEZ DES OPPOSANTS DANS CE GABON?? CITEZ MOI UN VRAIS OPPOSANT SUR QUI VOUS COMPTEZ J AI VRAIMENT PITIÉ DE VOUS . QUAND VOUS VOUS REGARDEZ QUI PEUT FAIRE LE POIDS DEVANT ALI BONGO ONDIMBA LE GRAND ÉMERGENT ?? CONTINUEZ A RÊVER VOUS NE VERREZ QUE LA FUMÉE PENDANT LES ÉLECTIONS CESSEZ DE CRIER PAR CI PAR LA IL N'YA QUE UN FRAUDEUR POUR AVOIR PEUR DE LA FRAUDE MERCI MATSOTSE EEEEE

8.Posté par laurenzo lamas le 21/08/2015 00:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bete comme tes pâtes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...