News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

157 agents de Bolloré Gabon visés par un licenciement économique

l'info réelle 7J/7 - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 6 Novembre 2013 à 07:17 | Lu 575 fois

157 employés du groupe Bolloré Gabon seraient menacés par une mesure licenciement économique.



Une centaine d'agents du Groupe Bolloré auraient reçu de la direction générale, une note de licenciement pour motif économique. Les employés concernés se sont aussitôt rapprochés de l'Union des Syndicats et Travailleurs de la Zone Portuaire du Gabon (Usytzpog) afin que celui-ci soit leur médiateur auprès des responsables du Groupe.

« Nous avons été interpellés par les travailleurs de Bolloré et notre rôle à nous, c'est de les conseiller afin de leur dire ce qu'il faut faire en matière de droit. Nous tenons également à alerter l'inspection du travail pour l'examen de ce cas , car nous souhaitons que cette décision soit annulée », a expliqué Philipe Djoula, le secrétaire général de l’Usytzpog.

Au regard de l'absence de communication entre l'employeur Bolloré et les agents en situation de licenciement prévisionnel, le secrétaire général du syndicat entend rencontrer les responsables de cette entreprise afin de comprendre les véritables raisons d'un renvoi aussi massif de personnel.

« Au cas où, après examen, il ressort qu'il est primordial pour l'entreprise de réduire ses charges, le syndicat pourra suggérer aux agents menacés de licenciement, de négocier des départs volontaires ainsi que des préretraites. Tous ceux qui ont 55 ans devront bénéficier de leur retraite. Nous demandons également que tous les expatriés puissent être libérés, car il est inconcevable de parler de licenciement économique d'agents sans qu'un seul expatrié ne soit concerné, alors qu'ils coûtent excessivement cher aux entreprises du Groupe. Cela permettra de réduire les charges qui obèrent l'entreprise », a ajouté le secrétaire général.

Par ailleurs, Philippe Djoula a tenu à souligner que selon l'article 104 du code du travail de la loi 3/9 du 21 novembre 1994, les entreprises n'ont le droit d'embaucher qu'un seul ressortissant étranger, lequel ne doit occuper qu'une seule fonction et dans une seule entreprise.

Un article de loi que le directeur général du Groupe Bolloré Gabon semble largement enfreindre puisqu'il est à la tête de sept entreprises du Groupe.

Le secrétaire général de l'Usytzpog invite de ce fait, l'entreprise à une régulation des situations administratives de tout le personnel visé par ce licenciement et tient à rappeler que son syndicat reste ouvert au dialogue.

Publié le 06-11-2013 Source : Gaboneco.com

Mercredi 6 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 575 fois



Politique | Société | Economie | Articles Sponsorisés | Jean Ping Président élu | Ali Bongo Réélu !!! | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Société Civile | MDFC | CAPPO | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Estuaire | Woleu Ntem | Ogooué Maritime | Haut Ogooué | Ngounié | Moyen Ogooué | Ogooué Lolo | Ogooué Ivindo | Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame








Les Articles les plus lus

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée


Incroyable !